Conseil-Psy: une écoute et un accompagnement permanents

Cancer : inégalités du retour à l'emploi

Un colloque est organisé sur le sujet ce jour à Paris.

Se maintenir dans l'emploi ou retrouver du travail après un cancer est chose difficile. Les inégalités sociales sont nombreuses. Cet enjeu professionnel est trop souvent peu anticipé par les malades, les médecins et l'entourage professionnel.

«Les inégalités sociales de santé se retrouvent dans l'après-cancer» et «les personnes les plus démunies, les plus vulnérables, sont aussi les plus touchées», a expliqué Jean-Pierre Grunfeld, néphrologue et auteur du rapport «Recommandations pour le plan cancer 2009-2013», lors d'une conférence de presse en marge d'un colloque organisé ce jour à Paris par l'Assocation pour le recherche contre le cancer (Arc) et l'Institut national du cancer (Inca).

On note «la complexité du parcours de soins», qui laisse souvent le malade isolé. Jean-Pierre Grunfeld a également insisté sur la réinsertion professionnelle, car «la baisse de revenu associée à un cancer est significative, et elle est encore plus importante chez les hommes qui ont un faible revenu (17%) que chez ceux qui ont un revenu plus élevé (9%)».

En faisant référence à plusieurs études, J-P Grunfeld souligne également que le taux d'emploi après un cancer augmente avec la catégorie socio-professionnelle, et les chances de se retrouver dans l'emploi deux ans après un cancer sont plus importantes pour les métiers d'encadrement que d'exécution. 

Il ajoute que le "problème est que la réinsertion professionnelle n'est pas du tout anticipée", et insiste sur la nécessité des programmes personnalisés de l'après-cancer ou PPAC, dont 35 projets pilotes sont actuellement expérimentés dans 15 régions, avant un déploiement national en 2012.

Dominique Maraninchi, président de l'INCA, souligne que "le fait d'avoir rencontré la maladie conduit à des risques de discrimination au travail plus importants". Il rajoute que la problèmatique de l'après cancer est d'autant plus importante que 350 000 personnes vont rencontrer le cancer sur une année et que la moitié aura moins de 65 ans.

AFP
 

Consultations

Votre panier est actuellement vide.

Les News par Mail

Entrez votre adresse email:

YouCMSAndBlog Module Generator Wizard Plugin

Actualités

Semaine Nationale de Prévention contre la violence en milieu scolaire

 

Du lundi 12 au vendredi 16 janvier 2015

La MAE accompagne tous les élèves et s’engage pour lutter contre la violence en milieu scolaire

Numéro 1 de l’Assurance Scolaire, la MAE est l’un des partenaires historiques de l’école publique.

Créée en 1932 par des enseignants soucieux de la bonne protection de leurs élèves et toujours dirigée par eux, la MAE a toujours placé l’enfant au coeur de ses préoccupations.

En tant qu’acteur incontournable du monde éducatif, la MAE a pour missions de protéger mais également d’informer, de prévenir et de sensibiliser les élèves et les enseignants aux problématiques à risques en milieu scolaire grâce aux actions déployées par sa Fédération MAE SOLIDARITÉ.

Fidèle à sa vocation, MAE SOLIDARITÉ organise une Semaine Nationale de Prévention, du lundi 12 au vendredi 16 Janvier 2015. A cette occasion, son réseau d’experts bénévoles assurera des actions de prévention sur l’ensemble du territoire auprès des élèves de 7 à 12 ans, autour d’une thématique phare « la prévention de la violence entre pairs ». Trois sujets seront déclinés: le racket, le cyberharcèlement et les pratiques des jeux de respiration.

Véritable précurseur en matière de prévention, la MAE, partenaire de la campagne « Agir contre le harcèlement à l’école » avec le Ministère de l’éducation nationale, poursuit son engagement avec un dispositif d’envergure nationale.

Des actions de prévention dans plus de 400 classes, soit environ 12 000 élèves sensibilisés

Des vidéos pour initier échanges et réflexions entre élèves et animateurs prévention :

« Vinz et Lou stoppent la violence » pour les sujets concernant le cyberharcèlement et les jeux de respiration.

« Et si on s’parlait du harcèlement à l’école ?» pour le racket.

Objectifs initier le dialogue avec les élèves, échanger sur les difficultés rencontrées, les orienter vers le recours à l’adulte.

Remise d’un outil de prévention à la fin de l’intervention.

Jeux dangereux et harcèlement en milieu scolaire

Aujourd’hui, le phénomène de violence entre pairs à l’école est devenu fréquent, quel que soit l’environnement de l’établissement. Environ 10 % des élèves sont régulièrement victimes de harcèlement (humiliations, violences verbales ou physiques répétées). L’apparition des nouvelles technologies a également fait naître une nouvelle forme de violence : le cyberharcèlement. Répertoriés dans les jeux dangereux, on note les jeux de respiration, d’apnée ou d’évanouissement. Sous la pression du groupe, 1 enfant sur 10 y a déjà participé.

Tous les outils et les actions de prévention sont consultables depuis le site www.mae-prevention.org

Espace Client







Partenaires

Allo-Medecins.fr

les-numeros-medicaux.fr

Trouvez un psychologue près de chez vous sur Allo-psychologues.fr


Conseil Psy