Conseil-Psy: une écoute et un accompagnement permanents

Dyslexies, dysphasies, dyspraxies...

L’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes) publie un guide à l'attention des parents d’enfants atteints de l’un des troubles "dys" : dyslexies, dysphasies, dyspraxies : "Troubles dys de l’enfant : un guide ressource pour les parents".

Dyslexies, dysphasies, dyspraxies… constituent chez l’enfant des troubles cognitifs affectant l'apprentissage scolaire, en particulier la lecture, l’écriture et le calcul.
Les enfants souffrant d'un trouble "dys" ont besoin d’aménagements individualisés dans leur scolarité et leur vie sociale.
Ce guide permet aux parents de mieux connaître les différentes étapes de prise en charge de leur enfant, le déroulement de sa scolarité et les adaptations ou aménagements qui pourront être proposés si besoin est.
Il présente les structures et les professionnels compétents, et renseigne sur les aides existantes et la prise en charge financière de l’accompagnement nécessaire.

Ils peuvent être identifiés, le plus souvent, parce que "quelque chose ne va pas" dans le développement de l’enfant : il parle mal, a des difficultés à apprendre, à écrire, à dessiner, à lacer ses chaussures…
Le repérage, puis le dépistage via des tests et le diagnostic vont permettre de définir un projet d’accompagnement adapté au trouble de l’enfant.
En effet, si la très grande majorité des enfants "dys" sont scolarisés dans l’école maternelle ou primaire de leur quartier, certains devront bénéficier d’aménagements spécifiques ou d’aides supplémentaires comme du matériel pédagogique adapté.

Le suivi de l’enfant est pluridisciplinaire et relève aussi bien du domaine pédagogique, et donc de l’équipe enseignante, que du domaine médical et paramédical avec différents professionnels : orthophoniste, psychologue scolaire, etc. C’est toute une stratégie d’apprentissage qu’il convient de mettre en œuvre pour chacun.
Ce guide "Troubles dys de l’enfant : un guide ressource pour les parents", est disponible dans les Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH), les principales associations de parents d’enfants présentant un trouble dys, les centres de références et chez les orthophonistes.
Il est également téléchargeable gratuitement sur le site de l’Inpes.

 

 

Consultations

Votre panier est actuellement vide.

Les News par Mail

Entrez votre adresse email:

YouCMSAndBlog Module Generator Wizard Plugin

Actualités

Exploitation sexuelle des enfants

 

Deux millions d'enfants, filles et garçons de tous âges et de tous milieux, sont victimes d'exploitation et de sévices sexuels.


Considérant souvent l'activité sexuelle comme une affaire privée, les communautés locales répugnent à intervenir dans les affaires d'exploitation sexuelle.
Cette attitude rend les enfants plus vulnérables à cette forme d'exploitation.

Que ce soit le tourisme sexuel, des mythes tels que la conviction que l'on peut guérir du VIH/sida en ayant des rapports sexuels avec une vierge mais également Internet qui facilite la pédo-pornographie, tout cela renforce la vulnérabilité des enfants.

Quelques exemples :

• En Lituanie, entre 20 et 50 % des prostitué(e)s sont des mineur(e)s. Certains enfants d’à peine 11 ans se prostituent. On sait que des enfants vivant dans des maisons d'enfants, dont les plus jeunes avaient entre 10 et 12 ans, ont été utilisés pour réaliser des films pornographiques.

• On considère qu’entre 30 et 35 % des travailleurs du sexe de la sous-région du Mékong en Asie du Sud-est ont entre 12 et 17 ans.

• L'organisme mexicain de services sociaux signale que plus de 16 000 enfants se prostituent, plus particulièrement dans les destinations touristiques.

http://www.unicef.fr

Espace Client







Partenaires

Allo-Medecins.fr

les-numeros-medicaux.fr

Trouvez un psychologue près de chez vous sur Allo-psychologues.fr


Conseil Psy