Conseil-Psy: une écoute et un accompagnement permanents

Schizophrénie et épilepsie : un lien possible ?

 

 

 

 

 

Des chercheurs de Taiwan ont confirmé une relation forte entre la schizophrénie et l'épilepsie. L'étude publiée dans la revue Epilepsia, un journal de la Ligue internationale contre l'épilepsie (International League Against Epilepsy, ILAE), rapporte que les patients atteints d'épilepsie étaient presque 8 fois plus susceptibles de développer la schizophrénie et les personnes atteintes de schizophrénie ont été près de 6 fois plus susceptibles de développer l'épilepsie.

Des études cliniques ont montré une prévalence de la psychose chez les patients épileptiques et des études sur les maladies psychiatriques ont constaté une forte relation entre la schizophrénie et l'épilepsie, suggérant une susceptibilité partagée entre les maladies qui peuvent être le résultat de facteurs génétiques, neurobiologiques ou de causes environnementales.

Bien qu'un certain nombre d'études ont établi une relation bidirectionnelle entre la dépression, le trouble de l'humeur et l'épilepsie, cette étude est la première à enquêter sur ce type de relation, entre la schizophrénie et l'épilepsie.

En utilisant les sources de la base de données nationale d'assurance maladie de Taiwan, l'équipe a identifié 5195 patients atteints de schizophrénie et 11 527 patients atteints d'épilepsie qui ont été diagnostiqués entre 1999 et 2008. Les groupes de patients ont été comparés par l'âge et le sexe. L'analyse comprenait l'incidence et le risque d'épilepsie en développement dans le groupe de patients schizophrènes et de la schizophrénie dans la cohorte de l'épilepsie.

Les résultats montrent que l'incidence de l'épilepsie était plus élevée dans le groupe de patients schizophrènes à 6,99 pour 1000 années-personnes par rapport à 1,19 dans un contrôle non schizophrène. L’incidence de la schizophrénie était de 3,53 pour 1000 personnes-années pour les patients atteints d'épilepsie comparativement à 0,46 dans le groupe non-épileptique. Les chercheurs ont également rapporté que l'incidence de la schizophrénie a été légèrement plus élevée chez les hommes atteints d'épilepsie que chez les femmes atteintes.

« Nos résultats de recherche montrent une forte relation bidirectionnelle entre la schizophrénie et l’épilepsie », a déclaré l'auteur principal de l’étude, le Professeur I-Ching Chou, du China Medical University Hospital (CMUH) et de l’Université médicale chinoise de Taichung (China Medical University, Taiwan).

«  Cette relation peut avoir pour origine la pathogénie commune dans ces maladies telles que la susceptibilité génétique et les facteurs environnementaux, mais une enquête plus approfondie sur les mécanismes pathologiques est nécessaire. » a ajouté le Pr. I-Ching Chou.

Bien qu’il faille rester attentif sur la fiabilité des diagnostics de l’étude, elle pourra servir à orienter les recherches plus loin dans la relation établie entre l'épilepsie et la psychose

www.le-guide-sante.org

 

 

Consultations

Votre panier est actuellement vide.

Les News par Mail

Entrez votre adresse email:

YouCMSAndBlog Module Generator Wizard Plugin

Actualités

Mon bébé pleure, pourquoi?

Journée PMI, le samedi 29 mai 2010, organisée par le Conseil Général des Hauts de Seine.

Les pleurs des nourrissons ou les larmes des jeunes enfants sont compliqués à interpréter tant que les enfants n'ont pas les capacités pour exprimer clairement la cause de leurs cris et pleurs. Cette incompréhension est souvent source d'anxiété pour les jeunes parents. Les pleurs provoquent des inquiétudes et souvent des incertitudes sur les bonnes façons de réagir à ceux-ci.

Les tous-petits pleurent pour se faire entendre et exprimer un inconfort, une insatisfaction ou de la douleur. Quand ils crient beaucoup, ou pleurent sans raison apparente, il est souvent difficile de les consoler.
Les parents se posent des questions et se demandent s'il faut prendre bébé dans les bras, le laisser pleurer.... etc.

Pour répondre à tous ces questionnements, 150 professionnels de la petite enfance (psychologues, médecins, puéricultrices...) se mobilisent le samedi 29 mai de 10h à 17h.

Vous êtes donc attendus en famille au centre de PMI le plus proche de chez vous. Vous y trouverez un espace dédié aux pleurs des bébés, un jeu pour les plus grands, un coin lecture pour tous.

La Protection Maternelle et Infantile (PMI) est à la disposition des familles pour tout ce qui concerne la santé et le développement des enfants de moins de 6 ans.

La PMI suit les enfants en collaboration avec les crèches et les écoles maternelles. Elle propose un accompagnement aux femmes enceintes pendant leur grossesse. Elle offre une aide aux pères et aux mères dans leur rôle de parents.

 

Espace Client







Partenaires

Allo-Medecins.fr

les-numeros-medicaux.fr

Trouvez un psychologue près de chez vous sur Allo-psychologues.fr


Conseil Psy