Conseil-Psy: une écoute et un accompagnement permanents

SE RÉJOUIR EN COUPLE Entre fantasmes et réalités

 

Ouvrage de Michel BONHOMME

Ce livre reste ouvert à la diversité des situations de couple et des sexualités. Fruit d’une longue expérience de l’auteur en qualité de psycho-sexothérapeute, il sera d’un précieux recours pour tous les couples en difficulté ou souhaitant donner un nouvel élan à leur relation.

Michel Bonhomme analyse les raisons des difficultés à vivre durablement en couple et à maintenir le désir. Il fait un parallèle entre ce qui se joue dans le développement de l’enfant et ce qui se réactualise dans la vie de couple. La tension créée par la différence des mondes internes et des aspirations profondes des amants, renforcée souvent par l’arrivée des enfants, nécessite de nouveaux ajustements et une réelle créativité. L’ajustement n’est possible qu’à partir du moment où chaque partenaire dévoile à lui-même, puis à l’autre, ce qui l’anime profondément.

L’auteur replace la sexualité, vue dans ses fondements les plus archaïques, comme le principal régulateur de la vie du couple.

Il réexamine ce sentiment si insaisissable que l’on nomme l’amour. 

Table des matières :

Chapitre I : La sexualité au coeur des difficultés du couple

Chapitre II : Amour et sexualité

Chapitre III : Les racines de nos comportements amoureux

Chapitre IV : La dynamique érotique des fantasmes

Chapitre V : La communication érotique du couple

Chapitre VI : Inventer son couple, une invitation à la transgression20

Michel Bonhomme est psycho-sexothérapeute, sexoanalyste, Gestaltthérapeute et fondateur de L’IFPSA : Institut francophone de Psychosexoanalyse. Il organise des stages sur le couple et la sexualité..

En vente :Se réjouir en couple - Entre fantasmes et réalités

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Consultations

Votre panier est actuellement vide.

Les News par Mail

Entrez votre adresse email:

YouCMSAndBlog Module Generator Wizard Plugin

Actualités

Comment détecter la précocité intellectuelle chez un enfant ?

 

Un enfant est considéré comme intellectuellement précoce, si son quotient intellectuel est supérieur à 130.


Pour considérer qu’en enfant est précoce, il faut que celui-ci ait été dépisté.
Souvent, la précocité n’est pas pensée en 1ère intention et son dépistage pas d’office mis en place.

Cependant, il faudrait penser à une éventuelle précocité quand l’enfant s’ennuie à l’école, quand il se montre turbulent en classe, agressif avec ses camarades ou insolent avec la maîtresse d’école. L’enfant précoce non détecté est en souffrance car en décalage. Les parents et les enseignants ne comprennent pas toujours ce malaise.

Face à des troubles du comportement, ou même un échec scolaire, il faudrait penser à parler au pédiatre qui suit l’enfant et qui pourra confirmer ou non la précocité ou orienter vers un psychologue pour faire passer le test de Quotient Intellectuel.

Le test du QI peut se passer en milieu hospitalier ou en libéral (toujours pratiqué par un psychologue spécialiste de l’enfance).

La moyenne du QI est fixée à 100 et un enfant sera dit précoce si son QI dépasse la moyenne de 2 écarts type (l’écart type est à 15) donc si le QI dépasse 130.

Pour plus de renseignements :
AFEP : Association Française pour les Enfants Précoces
http://www.afep.asso.fr
01.34.80.03.48

ANPEIP : Association Nationale Pour les Enfants Intellectuellement Précoces
http://www.anpeip.org
04.93.92.10.53

Espace Client







Partenaires

Allo-Medecins.fr

les-numeros-medicaux.fr

Trouvez un psychologue près de chez vous sur Allo-psychologues.fr


Conseil Psy