Conseil-Psy: une écoute et un accompagnement permanents

Alzheimer : les tests de la mémoire

 

Ceux-ci sont les outils privilégiés, utilisés dans le diagnostic de la maladie d'Alzheimer.


Les médecins généralistes et spécialistes du grand âge disposent d'outils de repérage, les tests de la mémoire, pour détecter les maladies neurodégénératives.

Les deux tiers des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer au stade débutant ne sont pas diagnostiquées. Pourtant, dès ce stade, elles présentent des troubles de l'attention et de la mémoire qui gênent le quotidien. Des outils de diagnostic simples existent ! Les tests d’évaluation cognitive, plus communément appelés tests de mémoire, sont indispensables pour repérer et diagnostiquer la maladie d’Alzheimer. Ils permettent d’évaluer différentes fonctions cognitives parmi lesquelles la mémoire, le langage, les praxies et l’attention. Ces tests ne sont pas des jeux, comme il en existe dans le commerce, mais des outils médicaux pour évaluer les troubles de la mémoire. Ils ne doivent pas être utilisés sans avoir au préalable pris connaissance de ces informations. Leur interprétation doit se faire par un médecin.

Lorsque le doute sur une maladie de la mémoire naît, c'est auprès de son médecin généraliste que la question est le plus souvent évoquée. Ce dernier peut vous faire réaliser des tests de mémoire ou vous recommander un rendez-vous auprès d'un centre de la mémoire (CMRR) ou d'un neuropsychologue.

Les tests de mémoire les plus fréquents (et ayant fait l'objet d'études scientifiques) sont les suivants :

1. Le mini mental status examination (MMSE)
2. Le CODEX
3. Le test de l'horloge
4. Le test des 5 mots

Le mini mental status examination (MMSE)

Il comporte 18 questions et dure environ 15 minutes.

Le CODEX

Le professeur Joel Belmin, chef du service hospitalo-universitaire de gériatrie de l'hôpital Charles-Foix à Ivry-sur-Seine, et son équipe ont mis au point un test pour dépister une démence du sujet âgé en trois minutes. Pour en savoir plus sur ce test, voir le site testcodex réalisé par le Pr. Belmin.

Le test de l'horloge

Ce test est une épreuve visuo-graphique où l'exercice consiste à dessiner une horloge avec la petite et la grande aiguille indiquant, par exemple, cinq heures moins le quart, à partir d'un cercle pré-dessiné.

Le test des 5 mots

Phase 1 : on présente une liste de 5 mots et on demande à la personne de les lier à haute voix et de les retenir.
Phase 2 : immédiatement et avec la liste devant elle, on demande à la personne de retrouver les mots en citant les catégories (le nom du fruit, de l'animal, etc.)
Phase 3 : en masquant la liste, on lui demande de redonner les mots sans fournir la catégorie ; puis, en donnant la catégorie. Cela nécessite donc 10 réponses.
Phase 4 : on fait effectuer à la personne une autre tâche, comme compter de 20 à 0, de 2 en 2 ou toute autre activité.
Phase 5 : on lui demande ensuite de redonner les 5 mots du départ.

Maintenant, n'hésitez plus à poser la question à votre médecin !

Vous trouverez d'autres articles sur la maladie d'Alzheimer, du même auteur, Laurence Alenda, sur www.suite101.fr

 

Consultations

Votre panier est actuellement vide.

Les News par Mail

Entrez votre adresse email:

YouCMSAndBlog Module Generator Wizard Plugin

Actualités

Autisme : le traitement comportemental efficace dès l'âge de 18 mois

Une nouvelle étude américaine vient conforter les partisants d'une prise en charge précoce de l'autisme.


Cette étude montre qu'un enfant autiste traité par thérapie comportementale dès l'âge de 18 mois et pendant 2 ans voit ses symptômes s'améliorer de manière considérable.

L'étude est certes limitée (seulement 48 enfants évalués à l'Université de Washington), mais ses résultats ont été si encourageants qu'elle a été étendue à d'autres sites, a souligné la responsable scientifique de l'association "Autism Speaks" qui conduit l'équipe de recherche.

Jusque-là, le traitement précoce de l'autisme retenait l'attention des spécialistes tout en restant controversé, faute de preuves réelles de son efficacité. Cette étude est donc "une étape très importante", selon Tony Charman, spécialiste des méthodes éducatives pour l'autisme à l'Institut de l'Education de Londres.

Les spécialistes s'accordent de plus en plus sur l'importance d'un diagnostic le plus précoce de l'autisme. Et cette étude montre que la précocité est rentable dès lors qu'elle s'accompagne d'un traitement également précoce, estime une spécialiste de l'autisme à Université de Californie à San Diego.

Des enfants âgés de 18 à 30 mois, ont été désignés au hasard, certaines suivant un traitement comportemental particulier, d'autres suivant des traitements moins approfondis.

La thérapie choisie, le modèle "Early Start Denver", est très proche d'autres formes de traitement comportemental de l'autisme. Elle est axée sur les interactions sociales et la communication, deux domaines particulièrement difficiles pour nombre d'enfants autistes.

Par exemple, thérapeutes et parents vont de façon répétée tenir un jouet près du visage d'un enfant pour l'encourager au contact visuel, dont l'absence est fréquente dans l'autisme. Ou bien ils vont récompenser un enfant qui utilise des mots pour réclamer un jouet.

Dans le groupe spécialisé, les enfants avaient quatre heures de traitement avec un thérapeute cinq jours par semaine, sans compter les cinq heures hebdomadaires données par les parents eux-mêmes.

Au bout de deux ans, le QI des enfants a progressé de près de 18 points en moyenne dans le groupe spécialisé, contre sept points dans les autres groupes. Le language s'est aussi amélioré davantage dans le groupe spécialisé.

Après ces deux ans, près de 30% des enfants autistes de ce groupe ont été à nouveau diagnostiqués avec une forme un peu moins sévère d'autisme, contre 5% des autres. Aucun n'était considéré "guéri".

Cette étude, financée par l'Institut national de santé mentale, est publiée sur le site en ligne du journal Pediatrics : http://www.pediatrics.org

(AP)

Espace Client







Partenaires

Allo-Medecins.fr

les-numeros-medicaux.fr

Trouvez un psychologue près de chez vous sur Allo-psychologues.fr


Conseil Psy