Conseil-Psy: une écoute et un accompagnement permanents

Seniors : une sexualité sensuelle et décomplexée

 

Sondage terre-des-seniors.fr

Pas besoin d’être jeune pour avoir une sexualité épanouie et débridée, au contraire ! L’amour et le désir n’ont pas d’âge, et la libido ne connaît pas forcément de limites... La sexualité des seniors est de moins en moins un sujet tabou car les seniors n’hésitent pas à s’exprimer sur le sujet. Aussi, Terre-des-seniors.fr, le site n°1 des bons plans dédiés aux seniors et visité par les plus de 55 ans, a mené l’enquête auprès de 400 membres de sa communauté.

Bien dans leur corps et dans leur tête…

Rides, cheveux blanc, silhouette différente… Et alors ? C’est une réalité à laquelle on peut s’adapter, surtout quand on aime, pour continuer à vivre heureux ! Pour près de 84% des seniors, le vieillissement du corps du conjoint est loin d’être un obstacle au désir. En effet, cela ne change rien à leur sexualité (67%) et certains font le deuil de leur physique d’autrefois en toute complicité puisqu’ils sont 16% à le vivre comme un symbole attendrissant de la durée de l’union.

pour toujours plus de sensualité et d’érotisme

Si les jeunes tiennent la forme et peuvent être dans la performance, les seniors, et notamment les retraités, sont souvent plus libres et ont moins de pression. Ils peuvent prendre alors le temps de développer leur imaginaire et d’aller dans une relation qui laisse place à la sensualité et l’érotisme. Ils sont 73% à affirmer que leurs fantasmes sont toujours aussi forts. Si 85% des seniors aiment regarder des films érotiques, 44% d’entre eux préfèrent partager ce moment à deux.

Il faut cependant être particulièrement en forme pour faire l’amour dans un ascenseur, une voiture, sous une porte cochère… Donc, si les lieux insolites pour faire des cabrioles ne sont pas exclus, les seniors sont 52% à rarement les choisir contre 19% , fréquemment.

Mais les seniors du troisième millénaire ne sont vraiment pas « coincés » ou « vieux jeu » puisque 74% oserait offrir un accessoire coquin à son conjoint pour les fêtes. Pour certains même, avec la retraite il leur semble pousser des ailes et souffler un vent de liberté ! 59% ont déjà eu une aventure d’une nuit et 16% des plus coquins remettent ça assez souvent !

Complètement dans l’air du temps, ils pensent à 64% qu’il est tout à fait possible de rencontrer une nouvelle âme soeur sur le net et près de 11% d’entre eux ont rencontré leur conjoint de cette manière.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Consultations

Votre panier est actuellement vide.

Les News par Mail

Entrez votre adresse email:

YouCMSAndBlog Module Generator Wizard Plugin

Actualités

Enfants et tabagisme passif

Des chercheurs de l’Institute of Environmental Medicine (IMM) du Karolinska Institute (Suède) avec une équipe d’experts de l’OMS ont réalisé une première série d'estimations de l'exposition au tabagisme à travers le monde.

Les chercheurs ont d’abord estimé l’ampleur de l'exposition à travers le monde à la fumée secondaire puis la charge de morbidité chez les enfants et les adultes non-fumeurs (en 2004). La charge du tabagisme passif a été estimée à partir du nombre de décès et d’années de vie d’invalidité ajustées (disability-adjusted life-years ou DALY) pour les enfants et les adultes non-fumeurs. Les calculs étaient basés sur des estimations du risque relatif des différentes maladies spécifiques réalisées à partir de données de 192 pays.

Les résultats publiés dans l’édition en ligne du Lancet du 26 novembre sont impressionnants :

- le tabagisme passif provoque 603.000 décès prématurés par an à travers le monde, dont 165.000 sont des décès d’enfants, écrit le Dr Annette Prüss-Üstün, co-auteur de l’étude. 40% des enfants dans le monde, 33 à 34 % des non fumeurs seraient donc exposés au tabagisme passif. La « fumée secondaire » provoquerait  chaque année dans le monde, 379.000 décès par AVC, 165.000 par infections respiratoires, 36.900 par crise d’asthme et 21.400 par cancer du poumon.

- cause d’invalidité… surtout chez les enfants : environ 11 millions d’années d’invalidité chaque année, seraient liées au tabagisme passif.  

Ainsi, près de 6 millions d’enfants souffriraient d’infections respiratoires et 1,2 d’asthme, liés toujours à l’exposition à la fumée du tabac. Deux tiers de ces décès surviennent en Afrique et au sud de l’Asie.

Les auteurs de cette recherche lancent un cri d'alerte car ces estimations de la charge mondiale de morbidité attribuable au tabagisme passif montrent que des gains substantiels pour la santé pourraient être apportés par une stratégie de lutte beaucoup plus intensive de réduction du tabagisme passif dans le monde entier.

 

(The Lancet  « Worldwide burden of disease from exposure to second-hand smoke: a retrospective analysis of data from 192 countries »)

Espace Client







Partenaires

Allo-Medecins.fr

les-numeros-medicaux.fr

Trouvez un psychologue près de chez vous sur Allo-psychologues.fr


Conseil Psy