Conseil-Psy: une écoute et un accompagnement permanents

LES TAMALOUS : un 1er roman qui plébiscite la vie après 70 ans !

 

Aux Editions Fortuna, le premier roman d’Alexandra Pasquer-Schurder, franco- canadienne de 47 ans, professionnelle de la communication, transforme les maux en mots pour aborder le sujet du vieillissement avec humour et espérance : Les Tamalous plongent au coeur de la « silver economy ».

UN SUJET D’ACTUALITE

Il fut un temps où l’on était vieux à 70 ans. Aujourd’hui, c’est un âge charnière où les possibilités sont multiples. Le roman accompagne cette évolution. Son intrigue se déroule dans le monde des seniors, population en plein essor. Elle traite de l’importance de la nutrition, du respect des prescriptions et du soutien de l’entourage pour notre santé. Elle questionne la place des femmes et de nos aînés dans notre société, ainsi que l’importance de l’héritage et de la transmission.  

DES PERSONNAGES TRUCULENTS

Avec Yvette, en quête d’un nouvel amour, Alicia, obsédée par l’argent, Angèle gravement malade et Ferdinand, un lointain amant en mal de paternité, Alexandra Pasquer-Schurder dresse une galerie de septuagénaires attachants, drôles et un peu « déjantés ». Tout commence à Paris, porte d’Orléans, où la rencontre entre Yvette et l’auteur a vraiment eu lieu ! Puis, l’Olympia, Enghien-les-Bains, Veules-les-Roses, la Bretagne, la Savoie. Certains lieux sont identifiés, mais… pas tous !

L’AUTEUR

Alexandra Pasquer-Schurder est née au Canada en 1968 et a appris à lire et écrire en faisant, enfant, le tour du monde avec ses parents. Formée au CELSA en Communication et à Paris Sorbonne en Science politique, elle a été journaliste de presse écrite durant 10 ans. Elle dirige aujourd’hui la communication d’un groupe de logement social et vit à Paris.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Consultations

Votre panier est actuellement vide.

Les News par Mail

Entrez votre adresse email:

YouCMSAndBlog Module Generator Wizard Plugin

Actualités

Alcool pendant la grossesse

Une étude de l'Inserm sur le sujet "Grossesse et alcool" publiée le 8 décembre 2010,  montre qu'en France, un quart des femmes enceintes continueraient de boire durant leur grossesse.

La consommation d'alcool pendant la grossesse fait partie de tous les débats. D'ailleurs, depuis trois ans, les bouteilles d'alcool se sont vues habillées d'un nouveau pictogramme : celui d'une femme enceinte un verre à la main, le tout barré.

Le gouvernement a également, ces dernières années, mis en place plusieurs campagnes d'information et de sensibilisation, afin que le message "zéro alcool pendant la grossesse" soit suivi par la majorité des femmes enceintes. Cependant, les résultats ne sont pas probants. D4ailleurs, un nouveau rapport sur le sujet montre qu'un quart des Françaises enceintes continueraient à boire durant la grossesse, dont 6% avec excès, soit plus de deux verres par jour.

Lors d'un colloque de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale, le professeur Mickaël Naassila a expliqué qu'un bébé exposé à l'alcool durant la période de gestation de la mère peut naitre avec des particularités physiques au niveau du visage, avec des déficiences mentales, le syndrome d'alcoolisation fœtale ou des malformations organiques.
Le spécialiste a ajouté que "de nombreux enfants chez qui on détecte, à l’âge scolaire, des problèmes d’hyperactivité, de déficits d’attention, de troubles du comportement sont en fait des enfants dont la mère a consommé de l’alcool enceinte. C'est d'autant plus délicat que le problème ne se voit pas à la naissance".

Le Dr Chabrolle, spécialiste du Syndrome d'alcoolisation fœtale, explique quant à lui que "les pictogrammes, c’est bien. Mais le vrai problème, c’est que l’alcool est un sujet complètement tabou en France. Les gynécologues n’abordent pas assez le sujet avec leurs patientes. Il faut mieux les former à repérer la consommation d’alcool chez les futures mères. Un seul verre fait courir un risque au bébé (...) le cerveau du fœtus est l’organe le plus sensible à l’alcool, car il se développe pendant neuf mois, alors que les autres organes se forment au premier trimestre".

Il serait temps que l'information passe au niveau de la prévention.

Espace Client







Partenaires

Allo-Medecins.fr

les-numeros-medicaux.fr

Trouvez un psychologue près de chez vous sur Allo-psychologues.fr


Conseil Psy