Conseil-Psy: une écoute et un accompagnement permanents

L’annuaire des maisons de retraite MediPages lance son nouveau site !

 

L’annuaire en ligne des maisons de retraite, MediPages, élargit ses horizons et s’adresse maintenant à toutes les personnes âgées à la recherche d’informations sur les différents services et établissements sociaux et médico-sociaux existant en France. Avec quelque 25 000 organismes recensés sur le site medipages.org, les aînés et leurs familles à la recherche d’un service de maintien à domicile de proximité, d’un établissement médical adapté ou d’un Ehpad répondant à leurs besoins trouveront une information claire et pratique disponible en quelques clics. Les directeurs de services et de résidences s’adressant aux personnes âgées y disposeront d’une plateforme permettant de présenter leurs établissements aux familles de leur région.

MediPages, l’annuaire des maisons de retraite et services d’aide à domicile

D’abord lancé comme un annuaire en ligne des maisons de retraite en France et recensant dès le départ quelque 10 000 établissements dans tout le pays, le site www.medipages.org propose à présent de nouvelles catégories permettant de rechercher également d’autres types de services répondant aux besoins des personnes âgées.

Ces besoins sont aujourd’hui variés et peuvent être assurés grâce à des solutions adaptées fournies par une large diversité de services et d’organismes s’adressant aux personnes âgées.

Ainsi, pour pouvoir continuer à vivre chez eux le plus longtemps possible, les aînés peuvent avoir recours à des services dédiés au maintien à domicile, tels les SSIAD, l’aide à domicile et l’accueil de jour. Lorsque le maintien à domicile n’est plus possible ou souhaité, ils peuvent s’orienter vers un hébergement dans un établissement adapté à leurs besoins et à leur niveau d’autonomie : Ehpad, maisons de retraite médicalisées ou non, foyers-logement, résidences services, etc.

Grâce à son moteur de recherche intelligent, MediPages permet aux aînés et à leurs familles de faire leur sélection parmi quelque 25 000 organismes de ce genre dans le secteur de leur choix.

L’annuaire interactif de MediPages comprend en effet de nouvelles catégories pour faciliter la recherche des personnes âgées et de leurs proches : l’hébergement (maisons de retraite, Ehpad…), le maintien à domicile (SSIAD, aide à domicile…), les soins (SSR et hôpitaux), les services juridiques et financiers (tribunaux d’instance, organismes pour investir dans les Ehpad),mais aussi le soutien pour les aidants (CLIC, CCAS, associations…).

Trouver rapidement des informations sur les services et établissements

Le moteur de recherche rapide de medipages.org permet ainsi de sélectionner une catégorie et une zone géographique et d’obtenir une liste des services ou des établissements dans le secteur choisi. La recherche peut ensuite être affinée selon les critères de la famille : dans quelle commune exactement, quelles sont les caractéristiques privilégiées de la maison de retraite (type d’hébergement, tarifs…) ou du service (prestataire, mandataire, agréé) recherchés ?

Les résultats sont affichés sous forme de fiches détaillées sur chaque service, association ou établissement. Chaque fiche contient des informations précieuses, régulièrement mises à jour par nos soins ou par les directeurs des organismes recensés, qui bénéficient d’un espace dédié afin de présenter les différentes caractéristiques de leur établissement. Les familles peuvent ainsi se faire une première idée sur les services et prestations offerts par l’organisme consulté.

Les fiches des établissements d’hébergement (maisons de retraite, Ehpad, etc.) comportent ainsi des détails sur les conditions d’hébergement (nombre de lits, habilitation ASH, espaces verts, accessibilité, etc.), sur la prise en charge médicale (unité Alzheimer, pathologies prises en charge, soins paramédicaux proposés…), sur le projet de vie (animations, activités…), sur le personnel de l’établissement (présence de nuit…) et évidemment sur les tarifs (hébergement, dépendance).

Les fiches des organismes de maintien à domicile fournissent également une information détaillée : caractéristiques générales (certification qualité, zone d’intervention), tarifs et aides financières possibles, services proposés (aide à domicile, portage des repas, etc.).

Toutes les fiches contiennent par ailleurs les coordonnées de l’organisme et une carte interactive pour situer l’établissement dans sa région et éventuellement chercher les autres options existant dans le secteur.

Les experts MediPages à la disposition des familles

MediPages n’est pas seulement un annuaire où vous faites seuls vos recherches parmi les nombreux organismes existants. Le site met également à votre disposition une équipe d’experts spécialisés dans l’accompagnement des personnes âgées et de leurs familles. Ces experts dédiés répondront à toutes les questions que vous vous posez sur les services et établissements de votre région.

En effet, choisir entre plusieurs maisons de retraite offrant des niveaux de prestations semblables n’est pas toujours aisé pour les familles qui ne connaissent pas le secteur des établissements médico-sociaux. L’équipe de MediPages est là pour vous renseigner et vous aider à déterminer les critères (géographiques, budgétaires, médicaux…) qui vous permettront de faire le choix correspondant le mieux aux besoins et attentes de la personne âgée.

Nos experts connaissent bien le secteur du grand âge et pourront par ailleurs vous informer sur les différentes aides financières à la disposition de la personne âgée pour financer son séjour en maison de retraite, un service d’aide à domicile ou un accueil de jour, ainsi que les solutions juridiques permettant d’assurer la protection d’un majeur vulnérable. Cliquez ici pour contacter nos experts dès aujourd’hui !

Des dossiers variés et complets pour tout savoir sur le grand âge

L’équipe de MediPages met aussi régulièrement en ligne des dossiers sur divers thèmes concernant les personnes âgées. Ces articles fournissent des informations et des conseils sur des sujets variés, comme les droits des personnes âgées, le monde des maisons de retraite, les aides financières, les pathologies du grand âge, l’accompagnement au quotidien et la lutte contre la maltraitance.

Une nouvelle catégorie appelée « Dans votre région » réunit des dossiers faisant le tour d’horizon de l’accompagnement des personnes âgées dans votre région et votre département (la population âgée du secteur, l’offre en maisons de retraite et les services de maintien à domicile disponibles dans votre zone géographique…). Enfin, la rubrique « L’actu du grand âge » vous permet de connaître les derniers développements de l’actualité concernant les personnes âgées et le secteur médico-social en pleine évolution à la lumière de la réforme de la dépendance.

Pour en savoir plus sur l’annuaire MediPages et toutes ses possibilités, contactez notre équipe au 01. 41. 16. 26. 56 ou par mail : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Consultations

Votre panier est actuellement vide.

Les News par Mail

Entrez votre adresse email:

YouCMSAndBlog Module Generator Wizard Plugin

Actualités

Suicide des jeunes enfants : un rapport alarmant de Boris Cyrulnik

Selon le psychiatre Boris Cyrulnik, les enfants, dont la détresse est souvent difficile à percevoir, sont aussi capables de se donner la mort, même si l'on croit parfois à des accidents.

Comment peut-on parler de suicide pour des enfants âgés de 5 à 12 ans? Cette question relève de l'insoutenable. En effet, si l'on connaissait ce phénomène toujours en progression chez les adolescents, le relier à ce que l'on pensait être jusque-là une mort accidentelle chez les petits, interroge.

Boris Cyrulnik a déposé un rapport (Rapport publié aux éditions Odile Jacob sous le titre «Quand un enfant se donne 'la mort'»), auprès du secrétariat d'État à la Jeunesse. Il y affirme que ce phénomène sous-estimé est en augmentation : officiellement une quarantaine de cas par an, mais il insiste : « si l'on ajoute les accidents non-accidentels qui sont en fait des suicides, on arrive à une centaine chaque année ».

Le professeur Jean-Philippe Raynaud, chef de service en psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent au CHU de Toulouse, accompagne la démarche : « Même si le phénomène est rare, je pense que cette initiative présente beaucoup d'avantages. On sait aujourd'hui qu'une brimade, la perte d'un animal de compagnie, celle d'un être cher dans la famille, un conflit entre parents ou une maladie chronique doublée de soins lourds à porter peut déclencher l'irréparable. De fait, notre société encourage la précocité et l'autonomie et demande trop souvent à l'enfant de se débrouiller seul. »

Il faut donc penser Prévention ! Car à l'image du rajeunissement de la puberté, des revendications de précocité qui progressent, de l'émergence d'enfants « adultifiés », la souffrance psychique touche de plus en plus tôt les jeunes. Selon le professeur Raynaud, « tout ce qui va créer un décalage entre la maturité réelle d'un enfant et ses aspirations » est un risque.

Selon l'Inserm, en 2009, 37 suicides d'enfants de moins de 14 ans ont été répertoriés en France métropolitaine (majoritairement par pendaison, strangulation ou asphyxie), 526 chez les 15-24 ans, tranche d'âge où le suicide est la deuxième cause de mortalité. Nul doute que cette question élargie aux plus jeunes sera au cœur du 2e Plan national 2011-2014 consacré au suicide. En Midi-Pyrénées, un programme de prévention est à l'étude par l'Agence régionale de santé.


Selon Boris Cyrulnik, les suicides aboutis sont rares chez les 5-12 ans mais ils sont certainement plus fréquents car les chiffres ne parlent que des suicides évidents. Ce sont les carences sensorielles précoces qui créent la vulnérabilité. Une pichenette peut suffire pour passer à l'acte. Une phrase blessante, une petite frustration, une mauvaise note à l'école ou le déménagement d'un copain peuvent provoquer une déflagration exceptionnelle. L'enfant peut écrire une lettre d'adieu. Le plus souvent, il se penche trop par la fenêtre ou descend d'un autobus en marche. Il ne pense pas qu'il va mourir. Il n'a pas la notion adulte de la mort. Et les adultes n'y voient qu'un accident.

Espace Client







Partenaires

Allo-Medecins.fr

les-numeros-medicaux.fr

Trouvez un psychologue près de chez vous sur Allo-psychologues.fr


Conseil Psy