Conseil-Psy: une écoute et un accompagnement permanents

Alzheimer : un test sur ordinateur pour identifier les personnes à risque

Un test effectué sur un ordinateur portable permet de détecter, avec une grande sensibilité, le risque d’une personne à développer la maladie d’Alzheimer.

Ce test est basé sur les performances visuelles et spatiales des participants qui doivent déplacer une souris d’ordinateur dans la direction opposée à celle ou se trouve une cible visuelle sur l’écran.

Selon l’auteur principal de l’étude (Dr Sergio, York University, Toronto, Canada), il existe des différences de performance entre les groupes contrôles (composés de jeunes adultes et d’adultes plus âgés) et des personnes à risque de développer la maladie d’Alzheimer (personnes avec un trouble cognitif léger ou des antécédents de maladie d’Alzheimer).

Les résultats ont découvert que 82 % des individus à risque ont éprouvé des difficultés à effectuer ce test.

Selon les chercheurs, les mauvais résultats obtenus au test par le groupe à risque traduit une mauvaise communication entre les régions frontale, pariétale et l’hippocampe (zone du cerveau impliquée dans la mémoire l’apprentissage). Ces résultats ne permettent pas de prédire qui développera la maladie d’Alzheimer.

http://www.neuromedia.ca/alzheimer-test-ordinateur-identifier-les-personnes-risque/

Référence : Hawkins KM, Sergio LE. Visuomotor Impairments in Older Adults at Increased Alzheimer’s Disease Risk. J Alzheimers Dis. 2014 Jun 11.

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Consultations

Votre panier est actuellement vide.

Les News par Mail

Entrez votre adresse email:

YouCMSAndBlog Module Generator Wizard Plugin

Actualités

Autisme : un nouvel indicateur découvert chez les bébés

 

La façon dont les bébés dirigent leur attention lors du jeu pourrait être un signe précoce de l'autisme.

Le diagnostic précoce est très important car cette maladie, qui rend inapte à la communication, doit être prise en charge très tôt pour espérer une amélioration du comportement de l'enfant.

Les scientifiques s'emploient donc à rechercher les premiers signes de cette affection chez les bébés. Notamment en s'intéressant particulièrement à ce qui capte l'attention des touts-petits.

Une expérience sur vingt-cinq bébés d'un groupe à haut risque et vingt-cinq bébés témoins a été menée par l'Institut Kennedy Krieger et l'université du Delaware .

Mis face à un jouet, les bébés du groupe à haut risque avaient tendance à beaucoup plus regarder le jouet que la personne qui s'occupait d'eux, contrairement à ceux de l'autre groupe qui cherchaient à capter son attention dans leur jeu. Néanmoins, en étant stimulés par un adulte, les bébés à haut risque peuvent suivre leur développement.

En effet, même si on recherche des signes de l'autisme chez des enfants très jeunes, il est aujourd'hui trop tôt pour établir un diagnostic certain à cet âge.

Les regards et manques de communication à eux seuls ne sont pas synonymes d'un trouble envahissant du développement (TED).

Espace Client







Partenaires

Allo-Medecins.fr

les-numeros-medicaux.fr

Trouvez un psychologue près de chez vous sur Allo-psychologues.fr


Conseil Psy