Conseil-Psy: une écoute et un accompagnement permanents

Autisme et équithérapie

 

L’autisme est une maladie auto-immune déroutante pour la médecine et la recherche. Ce livre atypique rend compte de la prise en charge des autistes par une équipe d’équithérapeutes, en instaurant un puissant lien affectif et thérapeutique avec le cheval.

...Destinée à tous les types de patients, autistes comme non autistes, l’équithérapie de plus en plus connue et pratiquée, est une approche construite sur une relation de communication avec l’animal.
Grâce à l’association EquiThé’A (Équitation Thérapeutique Adaptée), ayant exercé principalement à Nantes et dans le pays de Retz et dont a fait partie l’auteur, cet ouvrage est le témoignage de professionnels qui nous transmettent les principales clés pour que les autistes retrouvent l’apaisement par l’intermédiaire d’activités partagées avec le cheval.

Ce livre a été écrit avec l’aimable participation de plusieurs membres de l’association EquiThé’A et notamment par le psychosociologue Jean-Pierre Courtial. Cofondateur de l’Association pour la mesure des sciences et techniques puis rattaché au Laboratoire d’Étude de la Cognition et du Développement, ses recherches portent notamment sur la scientométrie et les rapports entre science cognitive et sociologie des sciences, conscience et culture.

 

Consultations

Votre panier est actuellement vide.

Les News par Mail

Entrez votre adresse email:

YouCMSAndBlog Module Generator Wizard Plugin

Actualités

L'hormone ocytocine agirait contres les troubles alimentaires du bébé
L'Institut national de la santé et de la recherche médicale, aurait découvert que l'hormone ocytocine aurait pour effet de traiter plusieurs troubles alimentaires que l'on peut observer chez le nouveau-né.

Jusqu'à présent, cette hormone était surtout connue pour déclencher les accouchements.

Plusieurs chercheurs affirment dorénavant que l'ocytocine aurait un rôle favorable dans le traitement des troubles alimentaires chez le nouveau-né.

Ainsi, des tests portant sur les troubles alimentaires chez les souris, montrent que l'hormone rétablit un comportement normal chez les souriceaux traités.

L'étude sur le sujet a été publiée dans la revue Human Molecular Genetics : "Ces travaux mettent en évidence pour la première fois le rôle crucial de l'ocytocine dans l'activité de succion du nouveau-né, réflexe vital qui représente le lien relationnel le plus fort entre le bébé et sa maman. Ces résultats représentent un véritable espoir de traitement facile, non invasif et alternatif aux méthodes d'alimentation lourdes imposées au nouveau-né atteint du syndrome de Prader Willi", le symptôme de Prader Willi se traduisant souvent pour une faible activité de succion chez le nouveau-né.

Espace Client







Partenaires

Allo-Medecins.fr

les-numeros-medicaux.fr

Trouvez un psychologue près de chez vous sur Allo-psychologues.fr


Conseil Psy