Conseil-Psy: une écoute et un accompagnement permanents

“ LA VIE SE VOYAGE ”, UN LIVRE POUR APPRENDRE À SAVOURER LE BONHEUR AU QUOTIDIEN

 

Le bonheur s’apprend et se choisit. C’est la conviction profonde de la coach et formatrice Isabelle Calkins.

Pour que la joie de vivre, l’optimisme et la confi ance soient vécus au quotidien par tous, Isabelle publie un recueil de petits bonheurs intitulé « La vie se voyage, 365 jours pour vivre en joie ».

Zoom sur cet ouvrage hors normes, à la croisée de l’amour de la vie et du partage.

Depuis quelques années, les Français semblent avoir compris que le bonheur s’apprend et se vit au quotidien.

Dialogues, conférences, débats sont régulièrement organisés. Partage d’images et de citations sur les réseaux sociaux, décoration de nos intérieurs via des cadres ou des stickers muraux, ou encore textes sérigraphiés sur des vêtements : la joie est une philosophie de vie qui mérite d’être affichée, soutenue et largement partagée.

Pour que tous les Français aient sous la main un petit bonheur quotidien, Isabelle Calkins, coach, formatrice et conférencière, spécialisée dans la prise de parole en public, la confiance en soi et l’affirmation de soi publie son ouvrage « La vie se voyage ».

365 JOURS POUR VIVRE EN JOIE !

Tel un recueil de paraboles de bonheur, « La vie se voyage » se veut un ouvrage inspirant, léger et puissant. Il offre, pour chaque jour de l’année, un texte accompagné de sa photographie, portant sur la joie de vivre, l’optimisme et le sens de la vie.

Cette alliance du texte et de l’image agit comme une petite entrée en méditation, une pause qui invite le lecteur à l’introspection ou l’amène à constater que le bonheur est à portée de main.

Une page par jour, comme une touche de rappel quotidienne qui permet de nous ramener à l’essence des choses, tout en lucidité, en subtilité et en douceur. 

« La vie se voyage » une contribution journalière, telle une offrande pour nourrir le questionnement, l’émerveillement et la joie.

 

Consultations

Votre panier est actuellement vide.

Les News par Mail

Entrez votre adresse email:

YouCMSAndBlog Module Generator Wizard Plugin

Actualités

La sérotonine en cause dans la mort subite du nourrisson ?

 

Une étude américaine parue dans le Journal of American Medical Association, révèle que le syndrome de la mort subite du nourrisson pourrait être causé par une production insuffisante de sérotonine, une molécule clé pour réguler le système nerveux central.


Jusqu’à présent, plusieurs causes étaient évoquées pour expliquer le syndrome de la mort subite du nourrisson : infection respiratoire virale ou bactérienne, hyperthermie, reflux gastro-oesophagien, ou encore mauvaise position de couchage… Plus récemment, la nicotine avait également été mise en cause.

Des chercheurs américains du NIH (Institut national de la santé) ont exploré une autre piste : l’hypothèse hormonale. Ils « ont autopsié des nourrissons décédés, dont 35 de mort subite. Le cerveau de ces derniers sécrétait en trop faible quantité ce neurotransmetteur ».

Les chercheurs de la faculté de médecine d’Harvard ont constaté que le cerveau des bébés victimes de la mort subite contenait moins de sérotonine, une substance chimique qui permet la transmission des messages entre les cellules cérébrales et joue un rôle essentiel pour la transpiration, le rythme cardiaque et le sommeil. Selon les chercheurs, un faible taux de sérotonine pourrait diminuer la capacité des bébés à réagir normalement en cas de diminution de l’oxygène ou de taux élevés de dioxyde de carbone accumulés en dormant sur le ventre ».

Yehezkel Ben Ari, neurobiologiste à l’Inserm, constate que « c’est une étude intéressante, mais qui nécessite d’être poursuivie pour pouvoir affirmer une parfaite relation de cause à effet ».

Espace Client







Partenaires

Allo-Medecins.fr

les-numeros-medicaux.fr

Trouvez un psychologue près de chez vous sur Allo-psychologues.fr


Conseil Psy