Conseil-Psy: une écoute et un accompagnement permanents

Les compléments alimentaires à l'épreuve de la science

Cancers, Alzheimer, dépression, arthrose, allergies, ostéoporose, surpoids, DMLA...

La complémenthérapie : des remèdes efficaces et moins toxiques

 De A comme Acné à V comme VIH, en passant par C comme Cancers, D comme Dépression, H comme Hypersensibilité chimique ou S comme Syndrome de fatigue chronique, découvrez l’aide, parfois décisive, que peuvent apporter les compléments alimentaires pour prévenir, ralentir la progression ou diminuer la sévérité de nombreuses pathologies chroniques et complexes.

De plus en plus d’études scientifiques de qualité attestent du potentiel thérapeutique et de l’efficacité clinique de nutriments et phyto-ingrédients utilisés dans les compléments alimentaires. Parmi les mieux validés à ce jour figurent la curcumine (douleurs arthrosiques, symptômes dépressifs, optimisation des chimiothérapies), le sélénium (thyroïdite d’Hashimoto, dysplasie du col de l’utérus), la vitamine D (sclérose en plaques), la coenzyme Q10 (insuffisance cardiaque), les oméga-3 EPA/DHA (troubles du spectre autistique), l’acétyl-L-carnitine (stade précoce de la maladie d’Alzheimer) et les probiotiques (syndrome de l’intestin irritable, antibiothérapies). À se demander s’il ne serait pas temps de créer une nouvelle catégorie de produits de santé intermédiaires entre compléments alimentaires et spécialités pharmaceutiques. Et, pourquoi pas, de les appeler « nutraceutiques », pour reprendre une terminologie déjà usitée par nos amis québécois ?

Si ce livre souligne le rôle parfois curatif des compléments alimentaires, il donne également des clés pour agir avant que la santé ne se dégrade, notamment en adoptant un style de vie favorable à un processus ancestral de nettoyage et de régénération cellulaire : l’autophagie. Des compléments alimentaires bien choisis peuvent, là aussi, apporter un coup de pouce appréciable.

Ce livre, enfin, propose une courte introduction à la médecine de demain : la médecine fonctionnelle, une médecine globale où l’on s’attache à remonter jusqu’à l’origine des dysfonctionnements affectant l’équilibre de santé, au lieu de se focaliser sur les seuls symptômes. Inutile de dire que les « nutraceutiques » occupent une place de choix dans la panoplie de soins à disposition du praticien spécialisé en médecine fonctionnelle.

L'auteur

Formé à la naturopathie à la Faculté libre de médecines naturelles et d’ethnomédecine (FLMNE), Didier Le Bail est connu, entre autres, pour ses nombreux articles dans le magazine Rebelle-Santé, où il s’occupe de la rubrique Nutrithérapie. Il est également l’auteur de l’ouvrage Les compléments alimentaires qui guérissent aux Éditions Mosaïque-Santé.

 

Consultations

Votre panier est actuellement vide.

Les News par Mail

Entrez votre adresse email:

YouCMSAndBlog Module Generator Wizard Plugin

Actualités



Enfant Précoce

Votre enfant s'ennuie, vous semble en décalage avec les autres enfants de son âge, s'intéresse à des sujets complexes ?


Votre enfant est peut-être précoce.

Un enfant précoce a des capacités intellectuelles très supérieures à la moyenne. Cette maturité intellectuelle contraste souvent avec son apparence physique (petit, chétif...)et ses aptitudes motrices (ne sait pas s'habiller tout seul ou même nouer ses lacets...).

Souvent, ce qui alerte les parents, c'est que leur enfant est en décalage avec les autres enfants de son âge, sur le plan intellectuel : il fait des puzzles de "grands", résoud des problèmes mathématiques de classe supérieure, etc...... Mais aussi, il est dissipé en classe, et les difficultés scolaires commencent assez tôt. Ces difficultés sont dues à l'ennui, mais aussi à la méthode éducative trop académique.

Les enfants précoces sont sur leur propre planète et évoluent à leur rythme avec de gros problèmes pour s'adapter aux règles de l'école. Souvent, leur richesse intellectuelle semble brimée, mise en cage et ne peut s'exprimer.

++Quelques signes pour reconnaître un enfant précoce++ :

- il parle avant 2 ans et sait souvent lire avant son entrée en maternelle
- son discours très construit contraste avec ses écrits médiocres et ses retards moteurs
- il s'intéresse à tout : au "pourquoi" des choses plutôt qu'au "comment"
- il est hyper sensible et créatif
- ses gestes sont souvent maladroits
- ses raisonnements sont intuitifs
- il peut être un enfant modèle si le sujet et le professeur l'intéressent et un cancre s'il s'ennuie
- il a de gros problèmes de méthode de travail
- il s'intégre parfois difficilement en société

Pour que l'enfant précoce ne soit pas mis de côté par les petits copains qui le prennent pour un extra-terrestre ou la tête de turc mais aussi par le système éducatif trop académique ou rigide pour lui, il est primordial que l'enfant passe des tests psychologiques. Cette consultation avec un psychologue permet de confirmer une éventuelle précocité de l'enfant. Et notamment, il s'agit de déterminer son quotient intellectuel. Les enfants précoces ont souvent un QI aux environs de 150. Pour rappel, le QI moyen est de 100 et 70% de la population a un QI compris entre 85 et 115.
Ces tests psychologiques sont passés par un psychologue. D'ailleurs, parfois il est bon que l'enfant puisse avoir quelques consultations avec un psychologue s'il vit mal cette différence, s'il est mis à l'écart, s'il souffre ...etc...
De même, les parents qui souffrent à la place de leur enfant, doivent se faire entourer, conseiller, et pourquoi pas intégrer une association, afin de prendre du recul et de ne plus culpabiliser.

Voici quelques associations pour aider les enfants précoces et leur entourage : (informations, soutien, conseils, orientation...) :

- AFEP (Association Française pour les Enfants Précoces) : http://www.afep.asso.fr
- ANPEIP (Association Nationale Pour les Enfants Intellectuellement Précoces) : http://www.anpeip.org
- ALREP (Association nationale et internationale de Loisirs, de Rencontres et d'Education pour les Enfants Précoces) : http://www.alrep.org

Voici deux ouvrages pour éclairer les parents d'enfants précoces :

- ''L'enfant surdoué. L'aider à grandir, l'aider à réussir''. Jeanne Siaud-Facchin (Odile Jacob)

L'Enfant surdoué : L'aider à grandir, l'aider à réussirPetit surdoué deviendra grand : L'avenir de l'enfant précoce

Espace Client







Partenaires

Allo-Medecins.fr

les-numeros-medicaux.fr

Trouvez un psychologue près de chez vous sur Allo-psychologues.fr


Conseil Psy