Conseil-Psy: une écoute et un accompagnement permanents

Mondes indiens

25 ans de voyage en Inde et tout autour

Pays mythique et multiple, l’Inde ne cesse d’attirer et de fasciner. La photographe Véronique Durruty lui a consacré des dizaines de voyages entre 1991 et 2017, dont certains ont duré plus d'un an. « Mes mille Indes », aime-t-elle dire. Car l’Inde se limite-t-elle seulement à l’Inde ? « J'ai tourné autour de toi, vu d'autres pays de ton monde, les montagnes de ton frère-siamois-frère-ennemi, le Pakistan, et celles du petit Népal, les grands fleuves du Bangladesh, la feinte douceur du Sri Lanka, les cousins de tes bouddhistes ladakhis au Mustang et au Tibet. Tu ne sais pas ce qu'est une frontière, Mother India, tu absorbes et tu débordes, par capillarité, on se sait pas vraiment où tu t'arrêtes. » Pour raconter ce voyage fleuve, Véronique Durruty a décidé d'écrire des lettres fictives à des personnes qu'elle a croisées. Une correspondance qui se glisse entre les pages de ce livre, au milieu des photographies, des dessins et des carnets qui font toute la richesse de son regard... pour peut-être percer l'insondable mystère de ces mondes indiens.

Véronique Durruty, artiste-auteur française, explore le voyage par les sens et les sensations à travers différents mediums, photographie essentiellement, mais aussi écriture, dessin et film. Son travail est exposé dans le monde entier, et ses oeuvres entrent dans des fonds publics d’art contemporain et des collections privées. Elle vit et travaille à Paris.

Parution le 26 octobre 2017

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Consultations

Votre panier est actuellement vide.

Les News par Mail

Entrez votre adresse email:

YouCMSAndBlog Module Generator Wizard Plugin

Actualités

L'hormone ocytocine agirait contres les troubles alimentaires du bébé
L'Institut national de la santé et de la recherche médicale, aurait découvert que l'hormone ocytocine aurait pour effet de traiter plusieurs troubles alimentaires que l'on peut observer chez le nouveau-né.

Jusqu'à présent, cette hormone était surtout connue pour déclencher les accouchements.

Plusieurs chercheurs affirment dorénavant que l'ocytocine aurait un rôle favorable dans le traitement des troubles alimentaires chez le nouveau-né.

Ainsi, des tests portant sur les troubles alimentaires chez les souris, montrent que l'hormone rétablit un comportement normal chez les souriceaux traités.

L'étude sur le sujet a été publiée dans la revue Human Molecular Genetics : "Ces travaux mettent en évidence pour la première fois le rôle crucial de l'ocytocine dans l'activité de succion du nouveau-né, réflexe vital qui représente le lien relationnel le plus fort entre le bébé et sa maman. Ces résultats représentent un véritable espoir de traitement facile, non invasif et alternatif aux méthodes d'alimentation lourdes imposées au nouveau-né atteint du syndrome de Prader Willi", le symptôme de Prader Willi se traduisant souvent pour une faible activité de succion chez le nouveau-né.

Espace Client







Partenaires

Allo-Medecins.fr

les-numeros-medicaux.fr

Trouvez un psychologue près de chez vous sur Allo-psychologues.fr


Conseil Psy