Conseil-Psy: une écoute et un accompagnement permanents

« TOUT SE JOUE AVANT LA NAISSANCE… » Parler à son bébé pendant la grossesse 

 

En s’appuyant sur sa longue expérience de psychothérapeute, l’auteur nous fait découvrir comment les conditions des premiers instants de la vie embryonnaire et les neuf mois qui suivent peuvent influencer le déroulement même de la naissance et de toute la vie future. 

A partir de nombreux exemples, il nous montre comment les futures mères, bien qu’elles ne puissent contrôler les événements et aléas de leur vie quotidienne lors de leur grossesse – susceptibles de générer des émotions douloureuses qui peuvent imprégner leur bébé – ont toutefois cette extraordinaire possibilité d’enrayer ces empreintes négatives en parlant à leur bébé tout au long de leur grossesse. 

S’adressant à tous – mères en devenir ou déjà mères, compagnons et pères à leurs côtés, personne en recherche personnelle s’interrogeant sur son passé, praticiens de la relation d’aide et thérapeutes – cet ouvrage pratique et accessible donne les clés pour offrir au bébé une vie utérine épanouie, et la possibilité, et la possibilité défaire naître une nouvelle humanité. 

Jean-Paul FLUTEAU - psychologue clinicien et psychothérapeute, est le fondateur de la Thérapie Brève Enfant Gigogne. Il est l’auteur de L’Enfant gigogne, paru chez le même éditeur, et Au cœur de la relation d’aide, paru aux éditions Josette Lyon.

 

Consultations

Votre panier est actuellement vide.

Les News par Mail

Entrez votre adresse email:

YouCMSAndBlog Module Generator Wizard Plugin

Actualités

Le co-sleeping : pour ou contre ?

 

Le co-sleeping ou sommeil partagé est la pratique des parents dormant avec leur bébé dans leur lit. Encouragé par certains mais dénoncé par d'autres, le co-sleeping est au coeur d'une polémique où il devient difficile de s'y retrouver. Alors le co-sleeping, bon ou mauvais?


Le pour:

Le tout premier avantage du co-sleeping est qu'il favorise l'allaitement : en effet, vu que Bébé dort tout à côté, pas besoin de se lever, d’aller jusque sa chambre, de faire l'effort de le soulever avant d'attendre qu'il se rendorme avant d'aller rejoindre ses draps chauds. En étant tout à côté, vous n'avez qu'à vous relever en position assise en le prenant dans vos bras, et le tour est joué ! Sans compter que le fait de ne pas devoir se relever plusieurs fois dans la nuit limite beaucoup la fatigue de la maman le lendemain.
Selon certaines études, le co-sleeping permettrait aussi au bébé de passer de meilleures nuits en étant rassuré par la présence de ses parents, eux aussi plus sereins d'avoir leur bébé à leurs côtés. Enfin, le fait de dormir avec son bébé évite l'assimilation "couchage = abandon" et évite donc les pleurs au moment de se coucher.

Le contre:

La première raison qui encourage certains à mettre en garde les parents contre le co-sleeping, est le risque d'accident grave avec Bébé. En effet, d'une part les lits pour adultes ne sont pas du tout adaptés aux bébés qui peuvent chuter, se coincer contre le cadre du lit ou encore s'étouffer dans les oreillers ou dans les draps et les couvertures. D'autre part, les parents peuvent asphyxier leur bébé en se retournant sur lui en pleine nuit sans s'en rendre compte, ou bien le blesser gravement en lui donnant un coup violent (notamment écrasement thoracique).

Le co-sleeping en toute sécurité:

Si vous avez décidé de dormir avec votre bébé, veillez à bien tout prévoir afin de limiter le plus possible les risques d'accident. Dans un premier temps, adaptez votre literie : choisissez un matelas dur – les matelas mous favorisent l'étouffement – et enlevez les oreillers, coussins, couettes et couvertures qui peuvent habituellement être sur votre lit. Si c'est possible, ajoutez une barrière pour que votre bébé ne tombe pas. Ensuite, couchez votre bébé sur le dos et ne partagez surtout pas votre couverture avec lui : laissez-lui son surpyjama ou turbulette et prenez garde à ne pas le recouvrir avec la couverture.

Le meilleur compromis reste de dormir avec son bébé dans sa chambre, mais en le laissant dans son berceau placé tout contre le lit. Cela permet de dormir avec lui tout en réduisant considérablement les risques d'accident. Ceux-ci sont plus fréquents qu'on ne le croit...

Espace Client







Partenaires

Allo-Medecins.fr

les-numeros-medicaux.fr

Trouvez un psychologue près de chez vous sur Allo-psychologues.fr


Conseil Psy