Conseil-Psy: une écoute et un accompagnement permanents

Un Site pour aider les parents à comprendre et choisir un mode de Garde pour leur enfant : Mon-Enfant.fr

 

voici un site qui pourrait soulager beaucoup de parents dont voici d'ailleurs un témoignage!


Quand je me suis trouvée enceinte de mon premier enfant, j'ai paniqué.... Je n'ai pas paniqué par rapport à cette heureuse nouvelle, au contraire ! Mais je me suis immédiatement demandé comment allaient s'organiser mes journées de travail avec ce petit bout... Mes copines se faisaient un tel plaisir de me raconter combien elles avaient galéré... D'ailleurs leur premier réflexe est de vous demander si vous avez une place en crèche... Moi je veux bien : la crèche, pourquoi pas... Mais quoi qu'est-ce ? Comment ça se passe ? Où faut-il s'inscrire ? Autant de questions abstraites, qui paraissent stupides à ceux qui ont traversé le parcours du combattant, mais pour lesquelles vous obtiendrez des milliers et des milliers de réponses si vous ne savez pas les rechercher au bon endroit. Entre assitantes maternelles, jardin d'enfant, garde partagée, crèche, halte garderie... Très franchement, je ne m'y retrouvais absolument pas, un grand charabia !

Comment savoir quelle est la solution de garde qui me convient le mieux ? A qui peut on faire confiance ? Comment faire garder les enfants le week-end si je travaille ? Combien ça va me coûter ? Que d'angoisse franchement ! Le sur-mesure n'avait l'air tellement d'exister... ou à des prix que je ne voulais pas imaginer... Voilà qu'un site apparait : "mon-enfant.fr".

Tel le messie des futurs jeunes parents, il va vous montrer le chemin de la garde parfaite. Créé par la CNAF et plusieurs partenaires, les rubriques prposées savent exactement répondre à la démarche de recherche du jeune parent.

Une rubrique pour apprendre et comprendre les différents modes de garde, une autre pour vous présenter les relais où vous trouverez de l'information chez de vrais spécialistes de la garde. Voilà qui m'aurait bien rassurée à l'époque : savoir où trouver l'information et se faire conseiller !! Une rubrique pour présenter les structures d'accueil parents-enfants si vous vous décidez à garder votre enfant. Ces lieux sont supers pour favoriser la socialisition de l'enfant, il rencontrera d'autres enfants et vous d'autres parents qui vivent le même quotidien. Une rubrique bien pratique vous permettra de simuler le coût de garde de votre enfant, et vous indiquera également les subventions auxquelles vous pouvez prétendre suivant vos revenus. Enfin petite cerise sur le gâteau, si vous souhaitez vraiment un accueil sur mesure et que vous ne savez toujours pas vous décider, un moteur de recherche vous permet d'identifier en ligne, suivant vos contraintes, les lieux d'accueil les plus proches de chez vous !

C'est vraiment une initiative que j'applaudis, car au préalable, c'était un vrai casse-tête pour trouver une information claire, nette et précise, sans jargon professionnel ou d'Etat... Si j'avais une suggestion d'ailleurs, ce site devrait faire l'objet d'une méga-promo lors des cours de préparation à la naissance.

http://www.mon-enfant.fr

 

Consultations

Votre panier est actuellement vide.

Les News par Mail

Entrez votre adresse email:

YouCMSAndBlog Module Generator Wizard Plugin

Actualités

Hyperactivité : le sommeil en cause ?

Le déficit d’attention et l’hyperactivité forment un duo dont les conséquences, en l’absence de prise en charge adaptée, peuvent être néfastes. Une série d’études montre de nombreuses associations entre ce syndrome et les troubles du sommeil, ouvrant de nouvelles pistes de traitement.

Il bouge, il s’agite, il parle tout le temps, c’est une « tornade »… mais avant tout, le gros problème de l’enfant ou de l’adulte « hyperactif », c’est qu’il n’arrive pas à se concentrer. Résultat : il est gêné dans les apprentissages, dérange ses proches, et ses difficultés affectent tous les domaines de sa vie quotidienne. Le trouble déficit de l’attention avec hyperactivité (TDAH) est un trouble de la vigilance. Le cerveau n’est pas assez « éveillé » et le patient se comporte comme s’il devait lutter contre la fatigue, d’où l’agitation et le manque de concentration.

Près de 200 000 enfants pourraient être concernés, de façon plus ou moins importante. Le TDAH est un problème de santé publique, car il entraîne dans de nombreux cas un échec scolaire, mais aussi des difficultés psychosociales, affectives et professionnelles – chez les enfants, puis à l’âge adulte. Il s’agit en effet d’un trouble développemental, évoluant tout au long de la vie. Il serait dû à un mauvais fonctionnement de la circulation de l’information dans le cerveau, via les neurotransmetteurs, notamment au niveau des systèmes dopaminergiques et noradrénergiques.

L’hyperactivité est souvent associée à des troubles du sommeil, un lien encore souvent méconnu par les médecins. Chez l’enfant, ce peuvent être des difficultés d’endormissement, ou du maintien du sommeil nocturne. On peut aussi observer, chez l’enfant comme chez l’adulte, un « syndrome des jambes sans repos ». Un besoin irrépressible de bouger les jambes empêche le patient de s’endormir, et s’il y arrive, ses jambes échappent à son contrôle et bougent sans arrêt : on parle alors de « syndrome de mouvements périodiques des membres inférieurs ».
A l’Hôpital Robert Debré (AP-HP), le Dr Eric Konofal étudie depuis 10 ans les liens entre les troubles du sommeil et le TDAH. Ses recherches ont montré une augmentation de 30% de la motricité au cours du sommeil chez les enfants présentant un TDAH. Ces derniers ont également tendance à somnoler durant le jour – tout en s’agitant pour se maintenir éveillés – ce qui aggrave leur trouble.

Les études sur le sujet ont montré qu’une baisse des réserves de fer dans l’organisme pouvait être lié au déficit d’attention avec hyperactivité, tout comme aux troubles du sommeil, car le fer est impliqué dans le bon fonctionnement du système dopaminergique. Le Dr Konofal a ainsi retrouvé un manque de fer chez 84% des enfants « hyperactifs » participant à son étude.
Suite à ces résultats, un traitement de sulfate de fer pendant 3 mois a amélioré significativement leurs symptômes. D’autres recherches sont menées pour savoir si un apport de fer pourrait diminuer les troubles du sommeil.

Pour en savoir plus : http://www.thada-france.org/

(Flavie Chatel-Baudrier AP-HP)

 

Espace Client







Partenaires

Allo-Medecins.fr

les-numeros-medicaux.fr

Trouvez un psychologue près de chez vous sur Allo-psychologues.fr


Conseil Psy