Conseil-Psy: une écoute et un accompagnement permanents

La sécurité affective de l'enfant

 

Ouvrage de Marie-Dominique AMY

Comment établir un type de relation « parents-bébé » et « parents-enfant » fondée sur la sécurité ? Il est aujourd'hui établi que pendant la grossesse, il existe une communication intense entre la mère et l'enfant. Après la naissance, cette communication se transformera en contacts directs et en paroles bienveillantes. L'amour et la disponibilité parentale, conjuguées à l'autorité et à l'autonomisation contribueront à développer et à consolider la sécurité affective de l'enfant.
La sécurité affective désigne ici l'aspect positif du lien parental. Un lien qui se construit avec le temps, dans l'attention et la régularité. C'est à travers la sécurité affective qu'un enfant trouvera la force de s'élever, de grandir, de s'éloigner sur les bases d'une confiance en soi solide. Comment construire ce « lien sécure » ? Comment donner des repères essentiels à son enfant ? Qu'est-ce qu'une parole fiable et bienveillante ? Ce livre se propose d'éclairer les voix qui donneront à votre enfant la nourriture affective dont il a besoin, dès sa naissance jusqu'à ses six premières années.

En vente : La sécurité affective de l'enfant : Les clés du bonheur de votre enfant

 

Consultations

Votre panier est actuellement vide.

Les News par Mail

Entrez votre adresse email:

YouCMSAndBlog Module Generator Wizard Plugin

Actualités

Comment détecter la précocité intellectuelle chez un enfant ?

 

Un enfant est considéré comme intellectuellement précoce, si son quotient intellectuel est supérieur à 130.


Pour considérer qu’en enfant est précoce, il faut que celui-ci ait été dépisté.
Souvent, la précocité n’est pas pensée en 1ère intention et son dépistage pas d’office mis en place.

Cependant, il faudrait penser à une éventuelle précocité quand l’enfant s’ennuie à l’école, quand il se montre turbulent en classe, agressif avec ses camarades ou insolent avec la maîtresse d’école. L’enfant précoce non détecté est en souffrance car en décalage. Les parents et les enseignants ne comprennent pas toujours ce malaise.

Face à des troubles du comportement, ou même un échec scolaire, il faudrait penser à parler au pédiatre qui suit l’enfant et qui pourra confirmer ou non la précocité ou orienter vers un psychologue pour faire passer le test de Quotient Intellectuel.

Le test du QI peut se passer en milieu hospitalier ou en libéral (toujours pratiqué par un psychologue spécialiste de l’enfance).

La moyenne du QI est fixée à 100 et un enfant sera dit précoce si son QI dépasse la moyenne de 2 écarts type (l’écart type est à 15) donc si le QI dépasse 130.

Pour plus de renseignements :
AFEP : Association Française pour les Enfants Précoces
http://www.afep.asso.fr
01.34.80.03.48

ANPEIP : Association Nationale Pour les Enfants Intellectuellement Précoces
http://www.anpeip.org
04.93.92.10.53

Espace Client







Partenaires

Allo-Medecins.fr

les-numeros-medicaux.fr

Trouvez un psychologue près de chez vous sur Allo-psychologues.fr


Conseil Psy