Conseil-Psy: une écoute et un accompagnement permanents

Lancement du site www.beauxparents.fr

Le site d’info et d’échange dédié aux beaux-parents de familles recomposées.

Ils sont les grands oubliés des mutations familiales. Les beaux-parents sont au cœur de la recomposition, et pourtant complètement seuls à la place difficile qu’est la leur. BeauxParents.fr rompt leur isolement, les informe et leur donne la parole.

Plusieurs milliers de visiteurs ont déjà découvert www.BeauxParents.fr

Parmi eux des beaux-pères et belles-mères témoignent spontanément leur enthousiasme :

« Je suis soulagée de voir que je ne suis pas la seule. » Ninette

« J'ai découvert avec BeauxParents.fr via twitter et j'avoue que ça a été comme une bouffée d'oxygène ! Enfin, des personnes dans lesquelles je me reconnais, qui abordent les sujets avec la pointe d'humour pour faire passer même les choses les plus sérieuses... ! » Mama_Doo

« Ça fait du bien de lire autre chose que la famille recompo idéale (qui crée une pression incroyable) » Klea

Le Mag communautaire pour les beaux-parents, par des beaux-parents :

Jour après jour dans le Mag, BeauxParents.fr partage l’information qui intéresse les beaux-parents et se penche sur les sujets qui les concernent, les problématiques qu’ils rencontrent, aussi bien matérielles que psychologiques, organisationnelles qu’émotionnelles.

Parmi ses fonctionnalités communautaires, BeauxParents.fr propose une tribune libre pour témoigner, un forum pour échanger et les réponses de SuperBPs (super beaux-parents ; entre eux, sur le web, les beaux-parents s’appellent "BP").

Pourquoi BeauxParents .fr ?

Parce qu’ils sont 2 millions à vivre cette aventure en France, et qu’aucun site ne leur était dédié. Sans place définie dans la société ni statut, les beaux-parents avaient besoin d’un site qui voit à travers leurs yeux et les accompagne dans leurs challenges personnels et familiaux.

« En venant en aide aux beaux-parents, BeauxParents.fr fait du bien par ricochet à toute la famille recomposée » explique Sabine Coulon, belle-mère et fondatrice du site.



 

Consultations

Votre panier est actuellement vide.

Les News par Mail

Entrez votre adresse email:

YouCMSAndBlog Module Generator Wizard Plugin

Actualités

Comment détecter la précocité intellectuelle chez un enfant ?

 

Un enfant est considéré comme intellectuellement précoce, si son quotient intellectuel est supérieur à 130.


Pour considérer qu’en enfant est précoce, il faut que celui-ci ait été dépisté.
Souvent, la précocité n’est pas pensée en 1ère intention et son dépistage pas d’office mis en place.

Cependant, il faudrait penser à une éventuelle précocité quand l’enfant s’ennuie à l’école, quand il se montre turbulent en classe, agressif avec ses camarades ou insolent avec la maîtresse d’école. L’enfant précoce non détecté est en souffrance car en décalage. Les parents et les enseignants ne comprennent pas toujours ce malaise.

Face à des troubles du comportement, ou même un échec scolaire, il faudrait penser à parler au pédiatre qui suit l’enfant et qui pourra confirmer ou non la précocité ou orienter vers un psychologue pour faire passer le test de Quotient Intellectuel.

Le test du QI peut se passer en milieu hospitalier ou en libéral (toujours pratiqué par un psychologue spécialiste de l’enfance).

La moyenne du QI est fixée à 100 et un enfant sera dit précoce si son QI dépasse la moyenne de 2 écarts type (l’écart type est à 15) donc si le QI dépasse 130.

Pour plus de renseignements :
AFEP : Association Française pour les Enfants Précoces
http://www.afep.asso.fr
01.34.80.03.48

ANPEIP : Association Nationale Pour les Enfants Intellectuellement Précoces
http://www.anpeip.org
04.93.92.10.53

Espace Client







Partenaires

Allo-Medecins.fr

les-numeros-medicaux.fr

Trouvez un psychologue près de chez vous sur Allo-psychologues.fr


Conseil Psy