Conseil-Psy: une écoute et un accompagnement permanents

Lexique de différentes abréviations





voici une liste non exhaustive d'abréviations que vous pouvez rencontrer dans des articles, compte-rendus etc etc....

B.D.A. : Bouffée Délirante Aigüe

C.A.M.S.P. : Centre d'Action Médico-Sociale Précoce : établissement de dépistage et de traitement des différents troubles psychologiques, moteurs ou sensoriels rencontrés chez les jeunes enfants.

C.A.T. : Centre d'Aide par le Travail : établissement offrant aux adultes handicapés des possibilités d'activité professionnelle avec un soutien psychologique, une surveillance médicale et un encadrement éducatif.

C.M.P. : Centre Médico Psychologique : regroupe des consultations pour les adultes, avec des médecins psychiatres, des psychologues cliniciens, des infirmières, des assistantes sociales, des psychomotriciens, des orthophonistes et des éducateurs spécialisés. Contrairement aux praticiens libéraux, les consultations en CMP sont entièrement prises en charge par la Sécurité sociale.

C.M.P.P. : Centre Médico Psycho Pédagogique : s'adresse à des enfants et adolescents (0 à 18 ans), souffrant de difficultés diverses dans leurs relations familiales, sociales, scolaires... au cours de leur développement. Différentes consultations sont proposées : Orthophonie, Psychomotricité, Entretiens parents, enfants ou parents seuls, Psychothérapies, Psychodrame, Thérapie familiale. Le CMPP joue également un rôle de prévention.

Cl.I.S. : Classe d'Intégration Scolaire : classe spéciale qui accueille des enfants atteints d'un handicap moteur, mental ou sensoriel.

Co.T.O.Re.P. : Commission Technique d'Orientation et de Reclassement Professionnel : elle se prononce surtout sur l'attribution de l'allocation adultes handicapés (A.A.H.) suivant le degré du handicap et sur l'orientation de la personne handicapée vers un emploi, un stage, un atelier protégé, etc etc...

E.C.G. : Electro Cardio Gramme.

E.E.G. : Electro Encéphalo Gramme

G.A.P.P. : Groupe d'Aide PsychoPédagogique : équipe de plusieurs éducateurs et psychologue veillant à l'adaptation scolaire de certains élèves en difficulté.

I.M.P. : Institut Médico Pédagogique : établissement privé ou public qui reçoit des enfants d'âge scolaire (internat ou externat) présentant une déficience intellectuelle associée à d'autres troubles.

K.ABC : (Kaufman & Kaufman, 1983 version américaine, 1993 version française) test qui s'adresse aux enfants âgés de 2 ans 1/2 à 12 ans 1/2; et qui a pour but de mesurer l’intelligence et les connaissances. Son originalité réside dans le fait qu'il mettrait plus l’accent sur le processus que sur le contenu.

M.A.S. : Maison d'Accueil Spécialisée : établissement pour adultes handicapés, non autonomes, ayant besoin d'une surveillance médicale et de soins constants.

P.M.D. : Psychose Maniaco Dépressive.

Q.D. : Quotient de Développement.

Q.E. : Quotient d'Efficience.

Q.I. : Quotient Intellectuel.

R.A.S. : Réseau d'Aides Spécialisées.

T.A.T. : Thematic Apperception Test : test projectif de personnalité, consistant en une série d'images floues, de signification ambigüe, à partir desquelles le sujet doit inventer une histoire. De ce fait, il attribuerait au héros, ses propres pensées, ses sentiments, ses tendances et ses problèmes. L'interprétation reste délicate.

W.A.I.S. : Wechsler Adult Intelligence Scale Revised : procédé psychométrique, c'est à dire l' "ensemble de questions et de tâches standardisées destinées à évaluer le potentiel de l'individu à se comporter de façon efficace et adaptée" = Test de Q.I., s'adressant pour celui-ci aux adultes (plus de 16 ans).

W.I.S.C.R. : WISC III (1996) : Echelle de Wechsler qui concerne les enfants de 6 ans à 16 ans et 9 mois.

W.P.P.S.I. : WPPSI-R (1995) : Echelle de Wechsler qui concerne les enfants de 2 ans 9 mois à 7 ans et 3 mois.

 

 

Commentaires  

 
0 #2 03-10-2010 15:48
Merci pour vos précisions! Cependant, dans les textes officiels, "intégration" et "inclusion" sont utilisés comme termes définissant le "I" de CLIS.
Citer
 
 
0 #1 03-10-2010 14:47
CLIS = Classe d'inclusion scolaire
CAT sont devenus ESAT (établissement et services d'aide par le travail)
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Consultations

Votre panier est actuellement vide.

Les News par Mail

Entrez votre adresse email:

YouCMSAndBlog Module Generator Wizard Plugin

Actualités

Le doudou, quand votre enfant ne peut se passer de son "objet transitionnel"

 

C'est une peluche, un morceau de tissu qui a une valeur particulière pour le nourrisson et le jeune enfant. Substitut du sein maternel, l'objet transitionnel ou "doudou" est choisi par le bébé et lui permet de mieux supporter la séparation et facilite la transition entre l'attachement à la mère et la relation aux autres.


C'est un objet privilégié qui symbolise la présence de la mère, qui apporte à l’enfant la sécurité et qui par lui-même peut l’aider à s’endormir.
Insignifiant en apparence, cet objet est capital pour le bien-être psychologique de l’enfant et il mérite que les parents lui accordent toute leur attention. Cet objet transitionnel est utilisé généralement entre 4 et 12 mois, pour son rôle de présence rassurante (de la mère). L'objet transitionnel vient remplir une fonction essentielle : celle de défense contre l'angoisse. L'objet vient pour rassurer l'enfant, le réconforter, et tout parent connaît ce rôle. Winnicott précise surtout qu'il s'agit d'une protection contre l'angoisse de type dépressif, soit l'angoisse, justement, de perdre l'objet, c'est-à-dire l'objet maternel.

A la naissance prend fin l’état de fusion, mais le bébé ne sait pas encore discerner ce qui est lui et ce qui est sa mère.
Selon les théories psychanalytiques, l'enfant n'a pas (dans les premiers mois de son existence) conscience des limites de son corps et de celui des autres (principalement sa mère), vivant dans une sorte d'indistinction. Il est donc sujet à des angoisses spécifiques, en partie liées à ses besoins physiologiques.
Selon Winnicott, le bébé est dans l'« illusion » : lorsque tout se passe bien, ses cris (déclenchés par exemple par la faim) entraînent une réponse à ses besoins, sous la forme d'un sein ou un biberon, qu'il fantasme comme étant une partie de lui et qui semble apparaître magiquement. La mère, normalement dans un état de « préoccupation maternelle primaire », permet au bébé d'avoir cette « illusion d'omnipotence ».

En effet, la mère se montre hypersensible au désir de l'enfant, lui présentant le sein au moment où il s'apprête à le créer pour soulager ses besoins. Il est primordial que la mère permette à l'enfant de rester, au départ, dans cette illusion car celui-ci ne pourrait supporter des carences précoces et répétées. Ultérieurement, la mère suffisamment bonne sera celle qui introduit progressivement la frustration, en laissant le bébé pleurer avant d'accourir pour répondre immédiatement à sa demande.

La mère devient une personne extérieure et séparée lorsque l’enfant prend conscience qu’elle ne répond pas immédiatement à ses besoins. Comme il lui faut attendre avant d’être satisfait, il cherche à anticiper son plaisir en tétant dans le vide ou en suçant son pouce, puis, dans un 2ème temps, en désignant un objet particulier qu’il investit affectivement et qui lui permet de prendre patience.

Ours en peluche, couverture, morceau de tissu, cet objet devient un substitut de la mère. Il est choisi en fonction de son odeur (celle de l’enfant, de son lit) de sa couleur et de sa consistance (il s’agit en général d’un objet mou). Les parents doivent faire abstraction de son apparence insignifiante et comprendre l’importance qu’il a pour l’enfant. Si jamais il est perdu, jeté ou même lavé, cela peut prendre des proportions dramatiques.

L’objet transitionnel peut remplir son office pendant toute l’enfance et perdre toute valeur du jour au lendemain ; un cap a alors été franchi et il ne signifie plus rien. Certains enfants se passent de ce soutien extérieur ; ils réussissent à se sécuriser grâce à leur corps et à un environnement familier. Qu’ils aient ou non un objet transitionnel, n'oublions pas que tous les bébés préfèrent dormir dans un espace clos, qui leur rappelle le ventre maternel et leur donne l’impression d’être protégés.

Espace Client







Partenaires

Allo-Medecins.fr

les-numeros-medicaux.fr

Trouvez un psychologue près de chez vous sur Allo-psychologues.fr


Conseil Psy