Conseil-Psy: une écoute et un accompagnement permanents

Exposition précoce à la télévision, régression à l’adolescence ?

L’exposition à la télévision des enfants dès leur plus jeune âge, causerait à l'adolescence, régression du niveau et de l’engagement scolaire, tendance à la victimisation, diminution des activités sportives et physique, prise de poids...

Une nouvelle étude, réalisée par des chercheurs des universités de Montréal et du Michigan, publiée dans la dernière édition de la revue "Archives of Pediatrics and Adolescent Medicine", émet un avis scientifique et très critique sur l'influence de l'exposition des enfants à la télévision sur leurs futurs développement psychosocial et mode de vie.

Les données recueillies par interview des parents, pour 1314 enfants âgés de 23 à 53 mois (4 ans et demi), portaient en particulier sur le nombre d’heures hebdomadaires d’exposition à la télévision. Les chercheurs ont établi une série de modèles statistiques mettant en évidence, sous forme d’unités, la régression des résultats scolaires, le comportement psychosocial, des caractéristiques de mode de vie en fonction de l’importance de l'exposition précoce et préscolaire des enfants à la télévision.

Par la suite, les parents et les professeurs ont pu rapporter les résultats scolaires, le comportement psychosocial, l’hygiène de vie et l’indice de masse corporelle (IMC) de l’enfant à l’âge de 10 ans.

Les résultats obtenus ont montré que chaque heure supplémentaire d’exposition à la télévision à l'âge de 29 mois correspond (en unités de base utilisées par les modèles statistiques) :
- à 7% de régression dans l'engagement en classe,
- à 6% de régression en mathématiques,
- à 10% d’augmentation de la victimisation de l’enfant par ses camarades de classe,
- à 13% de diminution du temps consacré à une activité physique le week-end,
- à 9% de diminutions du temps consacré à des activités impliquant un effort physique,
- à 10% d’augmentation de la consommation de boissons gazeuses et de collations,
- à 5% d’augmentation de l'indice de masse corporelle.

L'étude conclue que les risques à long terme associés à des niveaux plus élevés de l'exposition précoce à la télévision peuvent entraver le développement harmonieux de l’enfant et favoriser un mode de vie “malsain” à l'adolescence. Le grand public doit donc être plus que conscient des risques engendrés par une exposition des enfants à la télévision, dès le plus jeune âge.

Une précédente étude, publiée dans la même revue en juin 2009 mettait en garde professionnels et parents contre ce risque. Une étude réalisée par une équipe de l'université de Washington avait déjà démontré que la télévision, simplement allumée, provoquait chez les petits enfants de moins de 2 ans, un déficit de la capacité d’écoute et d’expression.

 

Consultations

Votre panier est actuellement vide.

Les News par Mail

Entrez votre adresse email:

YouCMSAndBlog Module Generator Wizard Plugin

Actualités



Enfant Précoce

Votre enfant s'ennuie, vous semble en décalage avec les autres enfants de son âge, s'intéresse à des sujets complexes ?


Votre enfant est peut-être précoce.

Un enfant précoce a des capacités intellectuelles très supérieures à la moyenne. Cette maturité intellectuelle contraste souvent avec son apparence physique (petit, chétif...)et ses aptitudes motrices (ne sait pas s'habiller tout seul ou même nouer ses lacets...).

Souvent, ce qui alerte les parents, c'est que leur enfant est en décalage avec les autres enfants de son âge, sur le plan intellectuel : il fait des puzzles de "grands", résoud des problèmes mathématiques de classe supérieure, etc...... Mais aussi, il est dissipé en classe, et les difficultés scolaires commencent assez tôt. Ces difficultés sont dues à l'ennui, mais aussi à la méthode éducative trop académique.

Les enfants précoces sont sur leur propre planète et évoluent à leur rythme avec de gros problèmes pour s'adapter aux règles de l'école. Souvent, leur richesse intellectuelle semble brimée, mise en cage et ne peut s'exprimer.

++Quelques signes pour reconnaître un enfant précoce++ :

- il parle avant 2 ans et sait souvent lire avant son entrée en maternelle
- son discours très construit contraste avec ses écrits médiocres et ses retards moteurs
- il s'intéresse à tout : au "pourquoi" des choses plutôt qu'au "comment"
- il est hyper sensible et créatif
- ses gestes sont souvent maladroits
- ses raisonnements sont intuitifs
- il peut être un enfant modèle si le sujet et le professeur l'intéressent et un cancre s'il s'ennuie
- il a de gros problèmes de méthode de travail
- il s'intégre parfois difficilement en société

Pour que l'enfant précoce ne soit pas mis de côté par les petits copains qui le prennent pour un extra-terrestre ou la tête de turc mais aussi par le système éducatif trop académique ou rigide pour lui, il est primordial que l'enfant passe des tests psychologiques. Cette consultation avec un psychologue permet de confirmer une éventuelle précocité de l'enfant. Et notamment, il s'agit de déterminer son quotient intellectuel. Les enfants précoces ont souvent un QI aux environs de 150. Pour rappel, le QI moyen est de 100 et 70% de la population a un QI compris entre 85 et 115.
Ces tests psychologiques sont passés par un psychologue. D'ailleurs, parfois il est bon que l'enfant puisse avoir quelques consultations avec un psychologue s'il vit mal cette différence, s'il est mis à l'écart, s'il souffre ...etc...
De même, les parents qui souffrent à la place de leur enfant, doivent se faire entourer, conseiller, et pourquoi pas intégrer une association, afin de prendre du recul et de ne plus culpabiliser.

Voici quelques associations pour aider les enfants précoces et leur entourage : (informations, soutien, conseils, orientation...) :

- AFEP (Association Française pour les Enfants Précoces) : http://www.afep.asso.fr
- ANPEIP (Association Nationale Pour les Enfants Intellectuellement Précoces) : http://www.anpeip.org
- ALREP (Association nationale et internationale de Loisirs, de Rencontres et d'Education pour les Enfants Précoces) : http://www.alrep.org

Voici deux ouvrages pour éclairer les parents d'enfants précoces :

- ''L'enfant surdoué. L'aider à grandir, l'aider à réussir''. Jeanne Siaud-Facchin (Odile Jacob)

L'Enfant surdoué : L'aider à grandir, l'aider à réussirPetit surdoué deviendra grand : L'avenir de l'enfant précoce

Espace Client







Partenaires

Allo-Medecins.fr

les-numeros-medicaux.fr

Trouvez un psychologue près de chez vous sur Allo-psychologues.fr


Conseil Psy