Conseil-Psy: une écoute et un accompagnement permanents

FAIRE L’AMOUR AVEC AMOUR

L’union du cœur et de la sexualité

MARIE LISE LABONTÉ 

Réunir amour et sexualité est un processus d’individuation. Cela nous amène à l’amour de soi, de son corps, de son cœur et de sa propre énergie sexuelle avant toute chose. L’amour n’est pas séparé de la sexualité et la sexualité de l’amour. Si je suis en moi profondément relié à ma force sexuelle et à l’amour, je peux faire l’amour avec amour. Si, par contre, en moi, je suis séparé, si j’ai établi des barrières dans mon esprit, dans mon sexe et dans mon cœur, comment puis-je aimer en faisant l’amour ? Si je ne m’aime pas comment puis-je aimer ? Comment puis-je vivre ma sexualité en union avec moi-même et l’autre ?

Cet ouvrage propose une immersion dans notre territoire sexuel, notre territoire amoureux, lieux où nous nous sommes protégés, lieux où nous avons laissé les autres nous envahir, lieux où nous avons dévié notre force naturelle et spirituelle par des compulsions, des blocages, de la frigidité, et surtout lieux où nous avons tué en nous ce qu’il y a de plus beau qui est cette union profonde.

La force de la sexualité et la force du cœur qu’est l’amour, font partie d’une seule et même puissance qui réside en chacun de nous, pour la plus grande réalisation de notre être. Connaître ces forces, comprendre comment elles agissent en nous est primordial pour mieux nous reconnaître, pour mieux nous respecter, pour mieux nous guérir et nous aimer. Unir amour et sexualité en un seul monde est faire l’amour avec amour. Nous unissons deux univers qui s’ouvrent à un troisième, beaucoup plus vaste que la somme des deux parties.

Au travers d’explications, de conseils et d’exercices, l’auteure nous aide à nous reconnecter à notre source intime pour transformer la force du cœur et la force de la sexualité en force de l’amour.

Le DVD est un outil d’accompagnement au livre. Les exercices sont des mouvements en MLC©, Méthode de libération des cuirasses©. Ils aident à libérer la région du bassin (la base), le dos et la région du thorax (le cœur), créant l'union cœur et sexualité. Marie Lise Labonté vous guidera aussi dans un travail avec l’inconscient et le dessin sur des sujets traités dans le livre. 

MARIE LISE LABONTÉ est psychothérapeute, auteure et formatrice. Elle parcourt le monde pour enseigner sa méthode MLC© « Méthode de libération des cuirasses » qui s’inspire de son expérience d’autoguérison et de la relation intime entre le corps et l’esprit. Auteure de nombreux ouvrages dont Vers l’amour vrai (Albin Michel) Mouvements d’éveil corporel (Editions de l’Homme).

 

Parution Septembre 2016, chez Guy Trédaniel Editeur.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Consultations

Votre panier est actuellement vide.

Les News par Mail

Entrez votre adresse email:

YouCMSAndBlog Module Generator Wizard Plugin

Actualités

Le «baby blues» : les papas aussi !

Une étude américaine menée par le Dr James Paulson de l'Eastern Virginia Medical School, et publiée dans le Journal of the American Medical Association conclut que le « baby-blues» n'est pas seulement l'affaire des jeunes mères. Les conclusions se fondent sur 43 études ayant inclus 28.004 parents de 16 pays différents.

Les papas souffrent aussi de dépression post-natale et il serait pertinent que les médecins songent à moins les ignorer. En effet, selon les chercheurs, un jeune père sur 10 pourrait souffrir de «baby blues».

Le Dr Paulson espère que plus d'attention sera accordée à ces pères dont la dépression post-natale est rarement diagnostiquée. Il déplore que peu de médecins soient même au courant du phénomène.

Le manque de sommeil, les nouvelles responsabilités, ou la dépression post-natale de la jeune mère comptent parmi les causes de ce «baby blues». La dépression, quand elle existe, étant souvent partagée par les deux parents, les chercheurs proposent donc que des traitements en couple soient envisagés.

D'après l'étude, le «baby blues» n'apparaît pas tout de suite. Les pères sont généralement très heureux dans les premières semaines après la naissance. La dépression n'arrive qu'au bout de 3 ou 6 mois. Comme chez les jeunes mères, les signes de dépression sont très variables, pouvant aller d'une dépression relativement faible à des pensées suicidaires.

Le «baby blues» des papas ne doit pas être sous-estimé, cependant, pas d’excès, il ne faut pas en arriver à médicaliser des émotions normales.

(www.slate.fr)

 

Espace Client







Partenaires

Allo-Medecins.fr

les-numeros-medicaux.fr

Trouvez un psychologue près de chez vous sur Allo-psychologues.fr


Conseil Psy