Conseil-Psy: une écoute et un accompagnement permanents

Un Site pour aider les parents à comprendre et choisir un mode de Garde pour leur enfant : Mon-Enfant.fr

 

voici un site qui pourrait soulager beaucoup de parents dont voici d'ailleurs un témoignage!


Quand je me suis trouvée enceinte de mon premier enfant, j'ai paniqué.... Je n'ai pas paniqué par rapport à cette heureuse nouvelle, au contraire ! Mais je me suis immédiatement demandé comment allaient s'organiser mes journées de travail avec ce petit bout... Mes copines se faisaient un tel plaisir de me raconter combien elles avaient galéré... D'ailleurs leur premier réflexe est de vous demander si vous avez une place en crèche... Moi je veux bien : la crèche, pourquoi pas... Mais quoi qu'est-ce ? Comment ça se passe ? Où faut-il s'inscrire ? Autant de questions abstraites, qui paraissent stupides à ceux qui ont traversé le parcours du combattant, mais pour lesquelles vous obtiendrez des milliers et des milliers de réponses si vous ne savez pas les rechercher au bon endroit. Entre assitantes maternelles, jardin d'enfant, garde partagée, crèche, halte garderie... Très franchement, je ne m'y retrouvais absolument pas, un grand charabia !

Comment savoir quelle est la solution de garde qui me convient le mieux ? A qui peut on faire confiance ? Comment faire garder les enfants le week-end si je travaille ? Combien ça va me coûter ? Que d'angoisse franchement ! Le sur-mesure n'avait l'air tellement d'exister... ou à des prix que je ne voulais pas imaginer... Voilà qu'un site apparait : "mon-enfant.fr".

Tel le messie des futurs jeunes parents, il va vous montrer le chemin de la garde parfaite. Créé par la CNAF et plusieurs partenaires, les rubriques prposées savent exactement répondre à la démarche de recherche du jeune parent.

Une rubrique pour apprendre et comprendre les différents modes de garde, une autre pour vous présenter les relais où vous trouverez de l'information chez de vrais spécialistes de la garde. Voilà qui m'aurait bien rassurée à l'époque : savoir où trouver l'information et se faire conseiller !! Une rubrique pour présenter les structures d'accueil parents-enfants si vous vous décidez à garder votre enfant. Ces lieux sont supers pour favoriser la socialisition de l'enfant, il rencontrera d'autres enfants et vous d'autres parents qui vivent le même quotidien. Une rubrique bien pratique vous permettra de simuler le coût de garde de votre enfant, et vous indiquera également les subventions auxquelles vous pouvez prétendre suivant vos revenus. Enfin petite cerise sur le gâteau, si vous souhaitez vraiment un accueil sur mesure et que vous ne savez toujours pas vous décider, un moteur de recherche vous permet d'identifier en ligne, suivant vos contraintes, les lieux d'accueil les plus proches de chez vous !

C'est vraiment une initiative que j'applaudis, car au préalable, c'était un vrai casse-tête pour trouver une information claire, nette et précise, sans jargon professionnel ou d'Etat... Si j'avais une suggestion d'ailleurs, ce site devrait faire l'objet d'une méga-promo lors des cours de préparation à la naissance.

http://www.mon-enfant.fr

 

Consultations

Votre panier est actuellement vide.

Les News par Mail

Entrez votre adresse email:

YouCMSAndBlog Module Generator Wizard Plugin

Actualités

Quand mettre mon enfant sur le pot ?

 

L’apprentissage de la propreté est un stade capital pour la socialisation puisque l’enfant va devoir se retenir et déféquer dans un endroit prévu à cet usage. Il va apprendre que ce qu’il fait n’est « pas propre » et que la société impose donc de s’isoler pour ce faire.


D'ailleurs, en ce sens, les parents jouent le rôle de représentants de la société chargés d’inculquer ses lois à l’enfant.

L’apprentissage de la propreté passe obligatoirement par le contrôle actif de ce que l’enfant a dans le corps. Mettre un enfant de 6 mois sur le pot est un non-sens car il n’est absolument pas maître de ses sphincters. Il s’agit alors d’un simple conditionnement qui n’apporte rien à l’enfant puisqu’il est entièrement passif.

Alors, à quel âge peut-on commencer à mettre l’enfant sur le pot ?

Cela varie bien sûr selon les enfants mais aussi selon les principes particuliers d’éducation de chaque parent. Cependant, il vaut mieux attendre que l'enfant ait 18 mois. Vous pouvez cependant commencer à lui en parler et lui montrer le fameux objet "pot" dès l'âge d'un an. Si votre enfant souhaite s'y assoir, ou le manipuler, laissez le faire. Il s'approprie ainsi le pot et celui-ci ne sera pas inquiétant lorsqu'on lui demandera d'y rester assis.

Comment faire pour que cet apprentissage se passe en douceur ?

Il s’agit de proposer le pot, expliquer patiemment ce qu’il faut y faire, ne jamais se décourager, ni critiquer ou décourager l’enfant.
Mais attention, il ne faut pas non plus attendre trop longtemps, sous peine de retarder considérablement le développement de l’enfant. Celui-ci pourrait stagner dans un état de passivité et de dépendance par rapport aux adultes. Alors mettons les limites approximativement entre 18 mois et 3 ans. Cependant, l'entrée en maternelle se fait vers 3 ans et les parents font souvent en sorte que leur enfant soit propre (tout du moins le jour) pour pouvoir l'inscrire à l'école.

L’apprentissage de la propreté est le fait de l’enfant, ses parents étant là simplement pour l’inciter. Cependant, le contrôle est obligatoirement extérieur (parental) avant d’être intérieur (enfant). Parfois, l’enfant peut se plier aux exigences de ses parents à contrecoeur, ce qui peut donner lieu à des conflits plus ou moins marqués.

Dans la littérature, il est conseillé de proposer le pot à l’enfant dans une pièce réservée à cette activité, WC ou salle de bains. Si on l’installe dans la salle de séjour, l'enfant risquerait de tout mélanger : la nourriture, la défécation, le jeu, etc… La tâche lui serait facilitée s’il associe chaque fonction corporelle à un environnement bien précis.
Ne vous affolez pas si vous avez pris l’habitude (par commodité) d’installer votre enfant sur le pot dans la cuisine par exemple. Dans ce cas-là, emmenez-le vider le pot dans les toilettes en lui expliquant que pour les grands (et donc pour lui plus tard) c’est là que ça se passe.

De même, vous pouvez aider votre enfant en le mettant sur le pot à heures fixes, ne serait-ce que pour quelques minutes, pour lui donner un repère. Par exemple, mettez-le sur le pot pendant le goûter. Non seulement l’enfant est occupé, le temps passe plus vite et c’est souvent un horaire fixe. Autre possibilité, une fois votre enfant sur le pot, donnez-lui un livre. C’est ludique et occupationnel et cela lui donne aussi l’habitude de la lecture.

Au début, il y aura certainement un moment plus ou moins long durant lequel l’enfant ne fera pas. Soit du fait du mauvais moment, soit parce que l’enfant prend plaisir à se retenir et à observer comment son comportement affecte l’adulte. Ce stade est important pour son développement affectif. Alors encouragez votre enfant mais ne le grondez pas si le pot reste vide !

Ensuite, il pourra passer à la propreté sans dommage pour sa personnalité. La miction nocturne cessera plus tardivement car, en état de sommeil, l’enfant retrouve son rythme de bébé et perd en partie le contrôle de ses sphincters. Tout se mettra en place de façon plus ou moins rapide selon l’enfant et son développement. Ne dramatisez jamais, cela pourrait bloquer votre enfant et compliquer sérieusement l’apprentissage de la propreté diurne et nocturne.

Espace Client







Partenaires

Allo-Medecins.fr

les-numeros-medicaux.fr

Trouvez un psychologue près de chez vous sur Allo-psychologues.fr


Conseil Psy