Conseil-Psy: une écoute et un accompagnement permanents

Les dossiers de Conseil-Psy
Les clés de la résilience - Chimie et neuroplasticité du cerveau au service du thérapeute et du patient

La résistance des patients à la psychothérapie est le défi le plus difficile que rencontrent les professionnels de la santé mentale. Heureusement, des avancées technologiques et théoriques ont fait apparaître la manière dont sont connectées santés physique et mentale.

Le présent ouvrage est une excellente introduction à ces nouvelles découvertes des neurosciences, complétées par d'autres approches centrées sur le patient.

On y trouve de nombreux cas cliniques montrant de manière détaillée comment les informations neurobiologiques peuvent être utilisées dans un cadre thérapeutique.

La dépression, l'anxiété, les TSPT (troubles de stress post-traumatiques) et les TOC (troubles obsessionnels compulsifs) sont présentés et argumentés d'un point de vue holistique. Des résumés et des moyens mnémotechniques aideront les patients à retenir les informations primordiales et à comprendre comment les utiliser. Des encadrés présentent les bases scientifiques des propositions du livre.

Lorsque les thérapeutes cachent ou omettent des détails sur la composante biologique des troubles de santé mentale, les patients hésitent à leur faire confiance. C'est pourquoi il est absolument essentiel de présenter les découvertes les plus récentes de la neurobiologie dans un langage accessible à tous.

Ce livre peut être considéré comme une « boîte à outils » précieuse qui permettra d'établir la confiance entre patient et thérapeute, clé d'une thérapie efficace.

 
La sophrologie dynamique – Explorez et renforcez vos 5 intelligences

L'intelligence est souvent perçue comme unidimensionnelle et englobante, comme si cela suffisait à définir les facultés mentales humaines, si diverses soient-elles.

Or il paraît bien plus juste de considérer les intelligences et de trouver dans cette pluralité les moyens de relever les petits et grands défis de l'existence, de la gestion du quotidien à la réalisation de soi.

La Sophrologie Dynamique® propose et facilite l'exploration de cinq intelligences principales présentes en chacun de nous : l'intelligence du corps ou savoir bouger, être bien dans sa peau ; l'intelligence émotionnelle ou l'art de se motiver, d'entrer en relation avec les autres ; l'intelligence intuitive et la possibilité de créer, de donner du sens ; l'intelligence transcendante pour faire face à l'extraordinaire et s'inscrire dans l'univers ; l'intelligence rationnelle dans la capacité à identifier, catégoriser, mettre en mots et en oeuvre les découvertes faites en chemin.

Huit sophrologues français et belges offrent dans ce livre, d'une seule voix, une visite guidée, ludique et concrète, de ces savoirs intérieurs. Des témoignages, issus de trente années d'expérience professionnelle, révèlent la pertinence de l'outil dans des domaines aussi variés que la santé, l'enseignement, le travail, les loisirs, la vie quotidienne ou la méditation. Jeune discipline, la Sophrologie Dynamique® déroule ses techniques en s'appuyant sur des savoirs anciens et récents, d'Orient et d'Occident. De la philosophie du yoga au processus d'individuation jungien, tous ont pour point commun d'aider l'être humain à se déployer dans toutes ses dimensions.

 

 
Enseignant trappeur, pourquoi pas !

 

Quand la nature réenchante l’école

Une invitation à réenchanter l’école à travers une éducation globale des cinq sens, une école des éléments.

Après de nombreux séjours en compagnie des truites et des saumons, l’instituteur déploie ses découvertes sur le monde et en tire des applicaions pour sa conduite de classe.

Nous avons là affaire à une sorte de journal de pêche, ou plutôt un manifeste profond et intégral plaçant le rapport à la nature au centre de l’accompagnement de l’enfant vers sa vie d’adulte.

Cet enseignant prône une école ouverte sur le monde et connectée à la nature pour être connecté à soi et à ses possibles.

Philippe Nicolas nous propose ni plus ni moins que de consenir à vivre sobrement en harmonie avec le Vivant.

Une ode à la joie, l’amour, la liberté, la coopéraion, l’amiié, la mobilité et l’harmonie avec la nature.

Une écriture passionnée, poéique et philosophique. Les textes sont illustrés de dessins et de photos réalisés lors des muliples sorties de classe.

www.souffledor.fr

Parution le 24 mars 2017

 
Guérir le Yin et le Yang et retrouver l’amour à la lumière des contes

 

Qui n’a pas vécu de situations d’incompréhension avec une personne du sexe opposé ? Au sein de son couple ?

Ou bien même des dificultés à y voir clair à l’intérieur de soi et dans son rapport au monde ?

Dans cet ouvrage, Hélène Marguerite Contesse nous invite à prendre appui sur la dimension régénératrice et symbolique des contes pour comprendre et dépasser ces malentendus.

Les cinq contes exposés ici sont une source de force inesimable.

L’auteure en fait une interprétaion personnelle, en dehors des grilles de psychanalyse, qui permet d’aborder les déséquilibres du Yin et du Yang sous l’angle spirituel et thérapeuique.

Guérissant notre part de masculin et de féminin, ce livre est autant desiné aux hommes qu’aux femmes qui souhaitent retrouver leur capacité d’aimer. Au-delà un bénéice individuel, il apporte également un éclairage sociétal sur l’équilibre féminin-masculin.

Parution le 17 février 2017

www.souffledor.fr

 

 
Soufflez vos maux ®

 

La méthode qui associe Autohypnose, Respiration et Cohérence cardiaque

Un guide pratique pour vous maintenir en bonne santé et surmonter vos difficultés grâce à l’action combinée de l’autohypnose et de la cohérence cardiaque.

Vous avez envie de prévenir et maintenir votre bien être ? Vous êtes épuisée, sans joie ? Vous dormez mal ? Vous mangez mal ou fumez trop ? Vous vivez des relations peu épanouissantes ? Ou vous avez d’autres soucis ?

Dans ce livre vous trouverez une méthode qui vous guide pas à pas pour aller mieux et alléger vos difficultés et vos souffrances.

La méthode « Soufflez vos maux ®» se fonde sur le principe élémentaire suivant : pour ancrer durablement un changement ou une guérison, il faut que le corps et l’esprit s’accordent et travaillent ensemble.

La cohérence cardiaque apaise et régule tout notre organisme avec la respiration. C’est dans cet état de parfaite harmonie qu’entre en jeu l’hypnose et son fabuleux pouvoir de soin et de guérison.

Les bienfaits sont multiples et accessibles, alors passez à l’action ! Marie-Agnès Chauvin est psychologue jungienne et hypnothérapeute. Sa pratique professionnelle l’a amenée à la certitude que nous avons tous en nous les ressources pour maintenir ou rétablir notre équilibre, il suffit d’apprendre à les mobiliser. C’est la raison pour laquelle elle a créé la méthode «Soufflez vos maux». Marie-Agnès Chauvin a publié deux livres aux éditions du Souffle d’or : « Dans les forges primaire de l’être » et «Devenez androgyne, ça ira mieux! ».

 

Editions Le Souffle d'Or

Parution le 17 mars 2017

 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 9 sur 458

Consultations

Votre panier est actuellement vide.

Les News par Mail

Entrez votre adresse email:

YouCMSAndBlog Module Generator Wizard Plugin

Actualités



Parler de la mort avec son enfant.... grâce aux livres

 

Parfois, face à un sujet grave et difficile à aborder, les livres peuvent être une ressource pour communiquer. Ce sont alors des médiateurs pour trouver les mots justes et entamer un dialogue nécessaire.



On constate d’ailleurs que les enfants éprouvent un plaisir manifeste à la lecture des livres traitant de la mort, pour peu qu’on leur en offre à lire.

Il faut bien se dire qu’un enfant n’est jamais trop petit pour entendre parler de la mort.. Quant à la relation entre l’enfant et la littérature, on n’est jamais trop petit non plus pour découvrir les plaisirs et les richesses apportés par la lecture.

Le livre est un des médiateurs qui peut faciliter la parole via le texte et l’image, en donnant des mots à l’adulte pour expliquer, accompagner.

Dans de nombreux livres, le thème principal tourne autour de la mort d’un personnage, ou même de son absence. Les enfants lisent et relisent ces ouvrages, sans réticence ni question superflues. On peut donc penser qu’ils y trouvent du plaisir, du bonheur même, celui-ci étant en partie liée avec la mort et avec la lecture plus précisément.

La mort d’un personnage, une séparation….mises en scène par le biais d’un personnage, permet à l’enfant de revivre au niveau fantasmatique des situations connues qui l’affectent, le questionnent.

Comme la peluche du tout-petit, compagnon de ses émotions les plus secrètes, les livres permettent aux processus de symbolisation d’opérer. Ils autorisent les interactions imaginaire-symbolique. Ainsi, ils permettent au ressenti personnel des émotions et des pulsions de participer à la construction de la pensée intellectualisée et partagée.

Bien sûr, le livre est un médiateur autour duquel peuvent et doivent s’organiser des échanges. Les livres permettent ensuite à l’enfant à retourner vers la réalité, apaisé, enrichi, transformé parfois.

Les ouvrages pour les plus jeunes, ont pour héros des petits garçons ou petites filles qui favorisent l’identification. Il est possible toutefois, de rencontrer des personnages bien éloignés de l’enfant idéal, gentil, obéissant et animé des meilleurs intentions y compris dans des sujets aussi graves que la maladie grave, la mort ou le deuil.

Qu’il s’agisse des enfants ou des adolescents, il n’existe pas de collection spécifique relative à la mort dans la littérature de jeunesse, ce thème étant présent dans plusieurs collections pour les enfants et les adolescents. Il convient toutefois de vérifier si les tranches d’âge indiquées par les éditeurs sont adaptées aux plus jeunes. Certains livres parlant de la mort peuvent ainsi, de par leur contenu, requérir l’accompagnement d’un adulte y compris pour les enfants lecteurs.
A noter que malgré la richesse des ouvrages parlant de la mort, il est très difficile de trouver des références d’ouvrages pour les tout petits avant 3 ans.

Les ouvrages destinés aux adolescents permettent également de s’identifier au narrateur ou au personnage principal. Ce dernier est généralement un jeune confronté au quotidien de n’importe quel adolescent : conflit familial, importance accordée aux copains, amour, sexualité, auxquels la problématique de la mort ou du deuil vient s’ajouter. D’une manière générale, si le style reste littéraire, il n’en exprime pas moins la violence des sentiments de révolte ou de colère propres à cet âge.

Si la mort n’est pas un sujet dont on parle, elle inspire quoiqu’il en soit de nombreux auteurs en littérature jeunesse. La fiction à elle seule aborde plusieurs thèmes tous en lien avec la mort : la maladie grave, le manque, le deuil… Les moyens existent pour parler de la mort aux plus jeunes, n’hésitons donc pas à nous en servir pour trouver un moyen de parler de l’indicible.

Voici donc une liste non exhaustive d'ouvrages pertinents :

- Adieu, Monsieur Câlin (NILSSON, Ulf ; TIDHOLM, Anna-Clara. - Paris : Oskar Jeunesse, 2007).
Dans ce livre, la vieillesse ainsi que la maladie et la mort sont abordées à travers l'histoire d'un cochon d'Inde qui s'appelle Monsieur Câlin.



- Au revoir, papa (JADOUL, Emile ; EECKHOUT Emmanuelle. - L’Ecole des Loisirs Pastel, 2006).

C’ est l’histoire d’un petit garçon dont le père est mort. Seul avec ses pensées et ses interrogations, celui-ci s’enferme dans son chagrin et ne peut accepter le nouvel amoureux de sa mère. Ambivalent envers cet homme qui vient emménager chez eux, le petit garçon se demande si sa mère a oublié son père. C’est en parlant avec elle et en se rendant tous deux au cimetière, accompagnés de « l’intrus », que le petit garçon va pouvoir avancer et s’autoriser à accepter l’amoureux de sa mère.



- La petite fille et l’arbre aux corneilles (JALONEN, Riitta ; LOUHI, Kristiina.Paris Oskar Jeunesse, 2007).

Ce livre raconte l’histoire d’une petite fille endeuillée par la mort de son père. Cette fillette confie son chagrin à un arbre, esseulé lui aussi depuis que ses amies les corneilles se sont envolées au loin. Le livre parle de la douleur de la séparation, cependant, la mention « A partir de 3 ans » de l’éditeur semble inadéquate au regard de la longueur et du lyrisme des textes.



- On me cache quelque chose (FLORIAN, Mélanie – Alice Jeunesse - Bruxelles : 2007).

Dans cet album, nous partageons le ressenti d’une jeune enfant. Suzie, surnommée « Petit Bout », a 5 ans. Autour d’elle tout le monde est triste sans que personne ne lui ait dit pourquoi.. Pourtant, Suzie a compris que sa mémé dont elle est très proche est gravement malade. Dans ce récit raconté à la première personne, les couleurs vives des illustrations, la mise en forme du texte avec des phrases qui semblent s’envoler viennent renforcer l’idée que le plus difficile pour Suzie n’est pas la maladie ou la mort de sa grand-mère mais le fait qu’on le lui cache.



- Petite plume (AERTSSEN, Kristien. – L’Ecole des loisirs/Pastel : 2007).

C’est l’histoire de Cerise qui passe des moments merveilleux chez ses grands-parents, le Professeur Plume et son épouse Madeleine. Ils partagent ensemble leur passion pour les oiseaux. L’hiver arrive et Madeleine commence à se sentir de plus en plus mal. Dans ce livre, la mort de Madeleine est exprimée par cette simple phrase « Madeleine s’endormit pour toujours ». Beaucoup de spécialistes déconseillent ce recours aux métaphores car l’enfant en s’identifiant au personnage peut craindre des situations similaires : ne plus s’endormir car cela peut être pour toujours…Cela peut accroître l’angoisse de l’enfant surtout si rien n’est parlé.



- Sors de ta chambre (REYSSET, Karine. - L’Ecole des loisirs/Pastel : 2007).

Dans cet ouvrage , la mère de Clara est décédée d’une maladie grave. Âgée de 16 ans, Clara reproche à son père d’avoir refait sa vie avec une nouvelle compagne et de vouloir vendre la maison de campagne familiale où demeurent encore des objets personnels ayant appartenu à sa mère. N’arrivant pas à communiquer verbalement son mal-être, elle décide de s’enfermer dans sa chambre et de ne plus en sortir. Le problème central réside dans la vente de la maison de campagne qui représente pour Clara une deuxième mort, symbolique cette fois, la mort du souvenir de sa mère.


Espace Client







Partenaires

Allo-Medecins.fr

les-numeros-medicaux.fr

Trouvez un psychologue près de chez vous sur Allo-psychologues.fr


Conseil Psy