Conseil-Psy: une écoute et un accompagnement permanents

Les dossiers de Conseil-Psy
QUAND TOUT DEVIENT ENFIN FACILE ! AVEC NOS ENFANTS

Brigitte Kramer & Christine Dimajo Donati

Une méthode simple et efficace au quotidien pour retrouver l’amour et la bonne humeur à la maison

Comment poser des limites à nos enfants et adolescents en douceur ? Comment leur donner un cadre, tout en respectant leur personnalité ?

Comment concilier autorité et bienveillance ?

Leur apprendre à nourrir de belles relations avec eux-mêmes et avec les autres ?

Les évolutions de la société et de la famille, mais aussi l’apport des neurosciences sur le développement de l’enfant, ont rendu obsolètes les anciens modèles éducatifs, et beaucoup de parents ne savent plus où donner de la tête… et du coeur.

Pourtant, nous sommes de véritables modèles qui influencent nos enfants tout au long de leur vie. Notre rôle a donc un impact sur la société, bien au-delà de la seule famille.

Nos enfants étant les citoyens et décideurs de demain, quelles graines d’humanité semons-nous jour après jour, autour de la table familiale ?

Dans ce guide pratique, les auteures proposent une approche relationnelle alternative et audacieuse : être Parent et Coach, pour vivre avec bonheur notre mission de parent.

Brigitte Kramer et Christine Dimajo Donati sont enseignantes certifiées en PNL et coachs, spécialisées dans la communication et les relations humaines. Elles dirigent un institut de formation au Castellet, dans le Var, et militent pour une parentalité positive et humaniste.

 
40 gestes qui sauvent

 

avec la Fédération Nationale des SAPEURS-POMPIERS de FRANCE  

Le réseau de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France est fort de près de 270 000 adhérent.e.s.

Depuis 135 ans, ils et elles s’unissent, sans distinction de grade, de statut ou de catégorie, au sein de leur Fédération nationale, association loi 1901. Ils forment ainsi un réseau solidaire massif, divers et engagé. Ils y oeuvrent bénévolement, en mettant leur expertise au service d’enjeux nationaux, dans une recherche constante de l’intérêt général.

Sauver une vie tient parfois à peu de chose. Pourtant, il suffit d’une réaction adaptée ou d’un simple geste pour prévenir, limiter ou écarter un danger imminent. Pour cela, nul besoin d’être un héros au courage extraordinaire ou d’avoir étudié la médecine : l’apprentissage des comportements qui sauvent est à la portée de tous.

Écrit par la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France, ce petit guide illustré rassemble 40 comportements préventifs indispensables pour éviter ou contenir le danger.

De nombreuses thématiques abordées : secourisme, accidents de loisir, risques technologiques, risques d’incendie…

Le Secourisme - Les brûlures : savoir les identifier. Pour la brûlure simple, refroidissez la zone en faisant ruisseler l’eau du robinet. Pour la brûle grave, alertez tout de suite les secours et suivez leurs conseils. L’accident de la circulation : avoir les bons réflexes…  

L’incendie - Les départs de feu : Surveillez vos appareils de cuisson, éteignez les flammes pour la nuit, faites vérifier régulièrement vos installations électriques…

Les risques de loisirs – La chaleur : Éviter de rester trop longtemps dans une voiture stationnée, porter des vêtements légers, rester à l’ombre…  

Dans toutes les situations, l'explication des comportements préventifs et des gestes de premiers secours à réaliser jusqu'à l'arrivée des sapeurs-pompiers.

Savoir analyser la situation, sécuriser les lieux, appeler les secours, garder son calme.

La caution des auteurs : les sapeurs-pompiers de France assurent des missions de secours et de prévention. Ils forment chaque année près de 100 000 personnes aux premiers secours (PSC 1)

 

Mise en vente le 13 juin 2017

 
"S’OFFRIR LE BONHEUR D’EXISTER-Laissez le divin ouvrir la Voie"

 

Tosha SILVER 

Quelle que soit la forme qu’il puisse avoir pour vous, le divin passe son temps à tenter d’attirer votre attention, cherchant à vous guider et à vous aider à progresser sur le chemin de votre vie.

Et si vous appreniez enfin à percevoir ses messages ?  

Après avoir passé de nombreuses années à donner des consultations auprès de milliers de personnes, Tosha Silver a réalisé que nous étions pratiquement tous en proie aux mêmes questionnements, qui nous empêchent de nous ouvrir au bonheur : comment cesser de m’inquiéter ?

Comment me sentir en sécurité ?

Pourquoi est-ce que je me sens si seul ?

Qui suis-je vraiment ?  

Grâce à ce livre rempli de sagesse, vous découvrirez que les réponses à ces grandes questions universelles sont en fait à portée de main, à l’intérieur de nous… Il faut seulement apprendre à les percevoir. À travers de nombreux témoignages drôles et inspirants, vous découvrirez comment vous réaligner avec le divin pour profiter des formidables plans qu’il a imaginés pour vous.

En apprenant à accueillir le divin en vous, vous parviendrez petit à petit à déposer le lourd fardeau de vos croyances limitantes, à vous laisser guider, à agir au bon moment, et à profiter enfin du spectacle extraordinaire qu’est votre vie.

 

TOSHA SILVER a grandi en pensant qu’elle deviendrait avocate ou présentatrice météo. Mais son destin lui réservait tout autre chose. Diplômée en littérature anglaise de l’université de Yale, elle tombe follement amoureuse de la métaphysique et de la philosophie yogique. Depuis trente ans, elle enseigne différentes façons de s’aligner avec sa divinité intérieure.

 
Le tantra pour tous

Le guide du néotantra

Claire de Lys

Tout en remontant aux origines initiatiques des traditions millénaires de la philosophie – ou l’art – du Tantra venu de l’Inde, cet ouvrage en présente une vision moderne. C’est un guide pour tous ceux qui souhaitent découvrir ou approfondir leurs connaissances sur le sujet.

Le Tantra moderne, ou néotantra, est une voie royale pour trouver l’harmonie, s’épanouir et vivre plus intensément. Elle réunit les 3 plans : sexe, coeur, tête vers un but commun. Elle nous apprend à puiser dans nos racines et à intégrer notre dimension spirituelle. Le néotantra est une voie pragmatique, concrète et de bon sens utile dans la vie de tous les jours.

L’être humain se retrouve en tant que lien vivant entre le Ciel et la Terre avec l’Amour, la Paix et la Conscience amenant à la Joie véritable.

Que vous soyez néophyte ou « initié », vous trouverez dans ce livre des outils pratiques si vous êtes célibataire, ou en couple. À travers les pratiques venues du yoga, la respiration, la méditation, le massage, les exercices ludiques à deux ou en groupe, vous apporterez une nouvelle dimension dans votre sexualité et donnerez du sens à votre vie. 

Claire de Lys enseigne le Tantra depuis plus de 25 ans. Elle est l’auteure de 2 ouvrages sur le sujet, de 2 DVD, d’un CD de méditation. Elle a ouvert un centre dédié à la Conscience et dirige l’école de Tantra et de Massage Tantrique.

 
« LA PORTE DE LA LIBÉRATION » Manuel de paix intérieure

 

Don Ernesto ORTIZ 

Vous méritez de vivre la vie de vos rêves.

Aujourd’hui votre destin est entre vos mains 

Contrairement à ce que l’on pense souvent, ce ne sont pas les événements auxquels nous sommes confrontés qui nous forgent, mais la façon dont nous les vivons. En effet, que nous ayons hérité ou que nous les ayons créés, nos systèmes de croyances, nos conditionnements et nos façons de gérer nos émotions ont un impact considérable sur notre vie tout entière, et construisent finalement notre réalité.

Dans cet ouvrage accessible, véritable manuel de paix intérieure empreint de secrets chamaniques ancestraux, Don Ernesto Ruiz nous explique comment apaiser nos pensées et nos émotions pour transmuter les événements de la vie avec sérénité et maîtrise et accéder à une meilleure connaissance de nous-mêmes.

Grâce à ces enseignements, une nouvelle porte s’ouvre alors à vous – celle de la véritable libération et d’une expérience sublimée de la vie.

Don Ernesto Ortiz est le fondateur de « Journey to the Heart », institut dédié à l’élévation de la conscience et au bien-être des personnes. Artiste et écrivain, chamane lakota et guérisseur, il est salué pour ses séminaires exploratoires innovants et multi-canaux sur les Mémoires akashiques, le chamanisme, la musico-thérapie… Aujourd’hui, il accompagne des milliers de personnes vers la conscience, révélant et guidant nos quêtes intérieures. Il est l’auteur des Mémoires akashiques, paru chez le même éditeur.

 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 9 sur 471

Consultations

Votre panier est actuellement vide.

Les News par Mail

Entrez votre adresse email:

YouCMSAndBlog Module Generator Wizard Plugin

Actualités

Décès, Enterrement... oser parler de la mort avec ses enfants

 

Comment aborder ce sujet délicat avec votre enfant ? Souvent les parents ont tendance à éviter le sujet pour mieux le protéger. Pourtant, il arrive un moment où l’on ne peut plus reculer devant cette vérité. Comment expliquer de façon claire ce sujet encore tabou et douloureux ?


Cette question existentielle est de la plus haute importante pour un enfant et il ne faut pas attendre la venue d’un drame pour en parler.

Les enfants sont intrigués par la mort. Ils sont très tôt confronté à celle-ci (animal de compagnie, famille…).
Le questionnement sur la mort s’inscrit dans le développement intellectuel, affectif et social de tout enfant, et encore plus à l’adolescence. Il ne faut surtout pas attendre qu'un drame survienne pour amorcer une discussion sur ce thème. En réalité, dans une famille où tous les sujets sont abordés librement, où l'enfant peut poser des questions sans craindre de fâcher ses parents, bref où le dialogue est une habitude, la mort apparaît forcément dans les sujets de conversation.

Dans le souci de préserver l’enfant, les parents sont parfois tentés de taire la gravité d’une maladie ou de la mort. Il est pourtant plus sain de ne pas fuir les questions de l’enfant, de ne pas inventer une histoire du type « Il est parti loin». Cela laisse la porte ouverte à tous les fantasmes. Il faut simplement lui expliquer qu’il ne reviendra pas. Si cela peut être dur à entendre sur le coup, l’acceptation n’en sera ensuite que moins douloureuse.

Il faut savoir que ce n’est pas la mort qui effraie l’enfant mais c’est la séparation, la peur d’être abandonné. Ainsi, le silence qui entoure la mort ne protège qu’illusoirement les adultes. Afin de protéger son enfant contre l’angoisse de mort, il faut le rassurer et lui donner la certitude qu’il est aimé et qu’il ne sera jamais abandonné.

L’enfant réagit différemment en fonction de son âge, de sa personnalité et de sa relation avec la personne décédée.

La vie et la mort sont présentes dès les premiers jours de l’enfant, symbolisées par l’absence, la perte et la réapparition, même si l’enfant ne peut intégrer ce qu’est réellement la mort. Chez les bébés, la relation à l'autre est cruciale. La dépendance physique et affective rendent l'autre constitutif de soi-même et par conséquent, la disparition d'autrui peut s'avérer très destructrice. Pour le petit enfant, les proches représentent une sécurité, une protection. Si l'un d'entre eux disparaît, l'enfant se sent perdu. Livré à lui-même, il ressent une profonde détresse. L'amour de l'autre était la condition sine qua non de son existence. Plus un enfant est petit, plus il perçoit la mort d'un point de vue sensoriel. C'est la disparition physique qui marque son esprit. Le timbre de la voix, le toucher, l'image de la personne disparue lui manquent très concrètement. D'ailleurs, un nourrisson qui perd sa mère, vit cette mort comme une amputation, une perte d'une partie vivante de lui-même. Ce deuil, non élaboré psychiquement, ne s'inscrit pas dans la mémoire du bébé mais dans son propre corps. Il ressent des années plus tard, sans même pouvoir l'identifier, une manière d'être porté ou bercé, l'odeur d'un parfum. Cela peut laisser des traces indélébiles.

Vers 2 ans, l’enfant prend conscience que les personnes et les objets continuent d’exister même hors de sa vue. Il n’a pas de représentation de la mort mais il connaît l’absence, la séparation et l’angoisse qui en découle.

Vers 3 ou 4 ans, l'enfant intègre l'idée de mort par les différentes expériences de perte qu'il traverse : celle de la perte d'une peluche fétiche, d'un animal domestique, la première séparation avec maman à la crèche etc.
Puis, par tout ce qu'il apprend à l'école et auprès de ses aînés, il est forcé d'accepter la notion de mort. La réalité s'impose à lui exactement comme pour la "révélation" de la non-existence du père Noël.
La mort passe d’abord par la notion d’abandon. Plus tard encore, ses aînés lui apprennent ce qu’est la perte, faire le deuil de quelque chose, en lui faisant prendre conscience de certaines réalités. Parmi les plus connues, la non-existence du père noël. Lors de la phase oedipienne, le petit garçon qui voulait tant que son père disparaisse pour enfin bénéficier de toute l'attention de leur mère aura la terrible impression que tout est de sa faute. Pour les filles, c'est bien évidemment le schéma inverse, mais les effets sont identiques. De la même manière, l'adolescence et son lot de conflits représente une période particulièrement délicate. La disparition d'un parent majore à l'extrême les discordes entre les membres de la famille. La mort rend réel les fantasmes les plus inavouables provoquant chez l'enfant une terrible culpabilité.

C’est entre 3 et 5 ans que le concept de mort apparaît, concept que les enfants peuvent utiliser sans angoisse mais qui est associé à de la tristesse ou à du chagrin. Pour les enfants de cet âge, la mort ne touche que les personnes âgées. La mort est également vécue comme temporaire et réversible. Cette idée de réversibilité est influencée par les jeux dans lesquels on joue à être mort et où l’on revit une fois le jeu terminé.

Entre 4 et 6 ans, l'enfant sort donc de son univers magique et perd son impression de toute puissance.

Jusqu’à l’âge de 7 ans, la mort sera imaginée sous la forme d’un personnage méchant et maléfique (fantôme, monstre,...) Les enfants parlent, interrogent et veulent comprendre ce que ressentent les personnes mortes et ce qu’elles font. Pour eux, les morts continuent à avoir des pensées, des ressentis, des sensations. Ils peuvent voir et entendre les humains. Les explications des parents sont d’autant plus nécessaires que cette période est celle de la pensée magique : l’enfant croit qu’il peut provoquer la mort simplement parce qu’il l’a souhaité ou imaginé d’où un sentiment de culpabilité qui peut parfois apparaître.

L’idée de la mort comme irréversible, universelle et inévitable s’installe à partir de 6-7ans, au moment de la scolarité obligatoire.

Vers 8-9 ans, la mort est vécue comme une injustice qui pourrait être évitée par une bonne conduite. D’où la nécessité que les parents soient clairs, simples en parlant du décès d’un proche, notamment en ce qui concerne les circonstances.

Les adolescents peuvent avoirs des difficultés à composer avec la mort. Contrairement à un enfant de 4 ans, ils se projettent déjà dans l’avenir et ont donc une conscience pertinente du deuil et de l’échéance de leur vie future.

Ainsi, si un décès survient dans la vie de votre enfant, il aura été judicieux d’avoir abordé le sujet auparavant.

Il est essentiel de lui annoncer rapidement, sans attendre qu’il s’étonne de ne plus voir la personne depuis quelques temps. Vous devez donc lui annoncer en douceur que cet être cher est parti au ciel et ne reviendra pas. Et si la douleur est trop grande pour vous, dites-lui simplement que vous êtes très triste et que vous lui en direz davantage un peu plus tard. Le mensonge doit donc être totalement exclu, au risque de générer des confusions et des angoisses chez l’enfant. Et puis, sachez aussi qu’un enfant est tout à fait apte à comprendre votre chagrin et peut même être un très bon consolateur.

Il est aussi nécessaire d’expliquer à un enfant que si l’être aimé n’est plus présent physiquement, il le sera toujours dans son cœur et l’accompagnera tout au long de sa vie.

Il n’y a pas qu’une bonne façon de parler de la mort avec les enfants. Mais il y a une très mauvaise façon de l’aborder et de traiter les enfants, c’est de ne pas parler avec ces derniers quand ils questionnent sur la mort ou quand ils la rencontrent.

Espace Client







Partenaires

Allo-Medecins.fr

les-numeros-medicaux.fr

Trouvez un psychologue près de chez vous sur Allo-psychologues.fr


Conseil Psy