Conseil-Psy: une écoute et un accompagnement permanents

Les dossiers de Conseil-Psy
YOGA VITALITE

  

Un livre de Jacqueline Sigaar et Cyrus Fay  

Discipline à la fois physique, mentale et spirituelle, le yoga réduit l’anxiété et apaise les émotions. 

Des conseils de vie pour prendre soin de soi jour après jour : alimentation (ayurvéda), pratique du yoga, soins du corps, environnement.  

Des exercices de respiration pour éveiller l’énergie latente du corps et diffuser une force constructive et créatrice.

Pratiqué régulièrement, il calme les angoisses, favorise un meilleur équilibre, augmente l’énergie vitale et développe la confiance en soi.

Ecrit par des spécialistes de hatha yoga, l’ouvrage propose des séances de yoga à pratiquer à la maison, matin et soir, que l’on soit débutant ou d’un niveau avancé, ainsi que des mini-séances revitalisantes pour tous, à pratiquer sur chaise, en journée, pour faire une pause et évacuer le stress.  

Yoga Vitalité : un programme quotidien pour allier bien-être, forme et énergie

50 postures photographiées et expliquées pas à pas, des exercices de respiration, avec les conseils, les bienfaits et les contre-indications. 

Des exercices de respiration pour éveiller l’énergie latente du corps et diffuser une force constructive et créatrice. 

Des conseils de vie pour prendre soin de soi jour après jour : alimentation (ayurvéda), pratique du yoga, soins du corps, environnement.  

Jacqueline Sigaar pratique le yoga depuis 20 ans. Formée à la Fédération française de Hatha Yoga, diplômée en 2010, elle enseigne le yoga depuis 6 ans auprès d'élèves de tous niveaux (cours individuels, en entreprise, cours collectifs, stages...).

Cyrus Fay a été formé auprès de Shri Mahesh et a travaillé à ses côtés pendant 40 ans à la Fédération française d'Hatha Yoga en tant que responsable de la formation de professeurs de yoga. Il a été formé à la sophrologie par le Dr Jacques Donnars et à la méditation zazen par Maître Taisen Deshimaru. Il est l’auteur de nombreux articles dans la revue Yoga et Vie.

 
Le sport à l’adolescence : entre violence et sublimation

Sous la direction de Florian Houssier

Régulation de l’agressivité, facilitation du lien social...

Comment l’adolescent en souffrance trouve-t-il une issue dans le sport ?

« L’adolescent en souffrance trouve une issue dans le sport. »

On pourrait croire à l’une des ces idées reçues qui a fait long feu, et pourtant, la clinique de l’adolescent confirme l’adage.

À cette période de la vie où l’adolescent recherche les limites de son corps et celles de son intégration au groupe familial et social, le sport ouvre un autre espace intime, synonyme de liberté. Vecteur d’intégration du corps sexué, régulateur de l’agressivité ou facilitateur du lien social, le sport représente un moyen pour l’adolescent d’extérioriser ses pulsions et conflits, de les confronter dans la relation à l’autre et souvent de les sublimer. L’adolescent en quête de son identité, cherche à se redéfinir et trouvera dans le sport un espace potentiel de créativité propre à faire émerger une nouvelle poétique du Soi. Le sport reste un sujet peu étudié en clinique.

Cet ouvrage collectif ouvre une réflexion inédite. Un recueil qui intéressera tout clinicien et qui s’adresse aussi au grand public.

 

Florian Houssier (Dir) est Psychologue clinicien, Psychanalyste, Président du Collège International de l’Adolescence (CILA), Professeur de Psychologie clinique et Psychopathologie, Unité Transversale de Recherches : Psychogenèse et Psychopathologie (UTRPP), Université Paris 13, Villetaneuse, Sorbonne Paris Cité.

Jean-Marie Brohm est Professeur émérite de sociologie, Université Montpellier III, Directeur de publication de la revue Prétentaine | Vincent Cornalba est Psychologue, Psychothérapeute, Rédacteur en chef de la revue Adolescence, Maître de conférences en psychologie clinique, Université Paris 13, Sorbonne Paris Cité

Aziz Essadek est Psychologue clinicien, Docteur en psychologie, Chargé de cours à l’Université Paris 10 (UFR STAPS) et à l’IRFASE (Institut de Recherche et de Formation de l’Action Sociale de l’Essonne)

Philippe Gutton est Psychiatre, Psychanalyste, Professeur des Universités, Écrivain, Fondateur de la revue Adolescence

Laetitia Petit est Maître de Conférences en psychologie clinique, LPCLS, EA 3278, Université Aix-Marseille

Stéphane Proia est Psychologue clinicien, Docteur en psychologie clinique et psychanalyse. Université de Montpellier III et Hôpital Universitaire de Rééducation, de Réadaptation et d’Addictologie du Grau du Roi.

 
Identifier et maîtriser les Relations Toxiques

 

Dans le couple, en famille et au travail

Par Helen Monnet

Mise en vente le 15 mars 2017  

Si la plupart des relations humaines sont bénéfiques, d’autres s’avèrent plus préjudiciables à notre équilibre psychologique. Il n’est pas facile de définir une relation toxique mais on peut malgré tout dire qu’elle repose sur un déséquilibre de l’échange entre soi et l’autre.

Cet ouvrage étayé par de nombreux témoignages et exemples vous donne les clés pour repérer, comprendre et déjouer les pièges d’une relation toxique.

 

1Comment les identifier ? : Principaux critères et seuil critique, Lorsque l’ambivalence s’en mêle, Le triangle sauveur -victime- bourreau, Le danger d’une certaine gentillesse…

2Les personnalités à risque : Le cas des personnalités passives-agressives, Les cas des personnalités perverses narcissiques…

3Comment fuir les relations toxiques ? : Petit ménage dans le carnet d’adresses, Couper la relation avec ou sans préavis…

4Comment gérer les relations toxiques ? : Dépendance, indépendance, Le devoir de respect, Prendre de la distance sans couper le lien…

5Comment dépasser les relations toxiques ? : Le prix de la liberté, Cultiver le discernement…

6La spécificité des relations personnelles : les relations mère ou père-enfants, les relations de couples, les relations amicales.

7La spécificité des relations professionnelles : Les relations hiérarchiques et entre collègues.

Helen Monnet, coach professionnelle certifiée et psychopraticienne intégrative, se partage entre Paris et Genève. Elle est l’auteure de plusieurs livres de développement personnel chez Larousse dont Les 101 règles d'or pour ne pas stresser, Lâcher prise !, les 50 règles d'or pour s'initier à la méditation. Pour en savoir plus : http://www.selfarmonia.com

 
Le défi masculin

20 ans de dialogue avec des hommes

Dr Alexis Burger

Sortie : 22 avril 2017

Comment être conquérant sans paraître imbu de soi, comment lâcher prise sans sembler faible, comment concilier les attentes du couple, du travail et de la société avec ses propres aspirations ?

Le Dr Alexis Burger part d’un constat : il y a un sentiment de fiasco chez la plupart des hommes, qui ne se retrouvent plus dans une société où l’on valorise plus les valeurs féminines, et où on leur demande d’être virils tout en modérant agressivité ou excès de compétition.

L’auteur propose en conséquence un ouvrage qui permet d’explorer l’identité masculine au travers de pistes concrètes, de situations de vie et de cas révélateurs pour s’adapter sans se trahir, s’écouter sans s’imposer, et apprendre à respecter sa nature sans la renier. Plusieurs fois par année et depuis longtemps déjà, ce thérapeute entreprend un voyage dans le désert avec une dizaine d’hommes à la recherche d’eux-mêmes.

Cet ouvrage, fruit de ces expériences, raconte aussi l’histoire de la masculinité depuis les années 60, avec l’avènement des divers courants sociaux qui ont remodelé les rapports hommes-femmes.

 

 
Mes héroïnes Des femmes qui s’engagent

Ouvrage de Manon Schick

Sortie : début mars 2017 (pour la Journée de la femme)

Manon Schick retrace, au travers de portraits poignants, le parcours de militantes inconnues mais non moins importantes, chacune ayant fait face aux dangers et difficultés de son pays respectif. Ces femmes ont eu la force remarquable de se rebeller contre l’injustice qu’elles et de bien trop nombreuses autres femmes et jeunes filles subissent partout dans le monde.

Elles sont des anonymes courageuses, imparfaites mais humaines, qui rendent le monde meilleur et méritent un hommage pour leur engagement dans une cause sociétale actuelle majeure. Elles sont devenues actrices du changement, héroïnes des droits humains. Le combat pour le respect de nos droits est le même partout dans le monde, qu’il soit mené par des hommes ou femmes venus de tous horizons. Ce livre fait le portrait inspirant de femmes fortes et engagées venant de tous les continents et dont l’action nous concerne toutes et tous, plus ou moins directement. Car à l’ère de la globalisation et des grands flux migratoires, ce qui se passe dans un pays peut à terme résonner dans de nombreux autres.

 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 9 sur 466

Consultations

Votre panier est actuellement vide.

Les News par Mail

Entrez votre adresse email:

YouCMSAndBlog Module Generator Wizard Plugin

Actualités

Allaitement et anti-dépresseurs

 

Une étude menée à l'Université de Cincinnati (Etats-Unis) montre que la prise d'antidépresseurs serait susceptible de gêner la montée de lait chez les jeunes mamans.


Près de 450 femmes ont été interrogées dans les suites immédiates de leur accouchement.

Pour celles qui étaient traitées par un médicament appartenant à la classe des inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (ISRS), la montée de lait a connu un retard important. Elle n'est intervenue en moyenne qu'après 85 heures suivant la naissance, contre 69 chez les femmes non-traitées. Or pour les spécialistes, la montée de lait est considérée comme tardive si elle survient plus de 72 heures après l'accouchement.

Même après la première montée de lait, l'allaitement s'est avéré plus difficile pour ces femmes. Les ISRS en effet, freinent la production du lait. La lactation est en effet étroitement liée au métabolisme et à la régulation de la sérotonine dans l'organisme. Or ces antidépresseurs empêchent la recapture de la sérotonine, aussi bien au niveau du cerveau bien sûr, que des glandes mammaires !

De toute façon, l'indication d'allaitement pour une femme sous traitement antidépresseur doit être soumise à avis médical : la plupart de ces médicaments passent en effet dans le lait. Seul le médecin, selon l'état psychologique de sa patiente, pourra évaluer les bénéfices et les risques et décider de l'opportunité de poursuivre le traitement ou de poursuivre ou non l’allaitement.

Espace Client







Partenaires

Allo-Medecins.fr

les-numeros-medicaux.fr

Trouvez un psychologue près de chez vous sur Allo-psychologues.fr


Conseil Psy