Conseil-Psy: une écoute et un accompagnement permanents

Les dossiers de Conseil-Psy
Questions d’adolescentes Mon corps, ma sexualité... l’amour

*

Transformations du corps, éveil de la sexualité, fonctionnement de l’appareil génital à ces questions par­faitement naturelles que les ados n’osent pas poser : une gynécologue donne les réponses.

Que se passe-t-il à l’adolescence ? Est-ce normal si mes seins me font mal ? Vulve et vagin, c’est pas pareil ? Quelles protections  utiliser pendant les règles ? Comment savoir si c’est le bon moment pour commencer à avoir des relations sexuelles ? Désir, plaisir, orgasme… ça veut dire quoi ?

Sans tabous, la gynécologue Diane Winaver répond aux questions parfois complexes, mais tellement importantes, que se posent les filles sur leur corps au moment de la puberté.

Anatomie, rythmes, mécanismes, hygiène, santé, sentiments… tous les sujets sont traités pour donner aux adolescentes une compréhension à la fois précise et rassurante de leur corps et de la sexualité.

Parution le 14 mars 2018

 
Imaginaire de l'adolescence

Images de la puberté dans la société et en thérapie

Dans cet ouvrage, Arthur Leroy plonge dans l’imaginaire de l’adolescence.
Il sonde les profondeurs de ce temps de métamorphoses corporelles et psychiques intense durant lequel l’individu se cherche et doit apprendre à tirer profit d’un nouvel imaginaire. Mais quelle place la société, la famille ou la thérapie accordent-elles à cet imaginaire ? Comment appréhender ce concept tour à tour séduisant et menaçant ? Est-il notre allié ou l’ennemi de notre raison ? Comment peut-il constituer un levier thérapeutique ? D’Anne Frank au Seigneur des anneaux, en passant par Gossip Girl, Arthur Leroy explore le lien entre imaginaire, sexualité, fantasme et réalité. En s’appuyant sur la littérature, le cinéma et la télévision ainsi que sur de nombreuses vignettes cliniques, l’auteur met en lumière l’imaginaire comme un réservoir vitalisant et évolutif dans cette étape de remaniements intenses. Il en décrit également ses limites, selon l’histoire et les traumatismes du sujet.

 
Le roseau penchant

Elle avait tout pour être heureuse : un mari aimant, trois filles bien charmantes et un travail captivant. Si seulement tout s'était passé comme prévu. . . Une banale scoliose, une opération classique « a priori ».

Sauf que la moelle épinière a été touchée - aléa médical ou faute à pas de chance - elle se réveille paraplégique.

Dès lors, la vie ne sera plus jamais comme avant. Elle découvre le handicap, le corps emprisonné, le statut de patient, le quotidien à l'hôpital. Infantilisation et rééducation.

Avec une vie de famille brutalisée et l'incertitude pour seul horizon, comment retrouver une identité quand tout nous échappe ? Comment faire face à la peur, calmer son chagrin, dire sa peine, sa colère ?

Et reprendre la vie en main. Avec une écriture singulière, tantôt poétique, tantôt âpre, toujours portée par une langue réjouissante et sans jamais rien perdre de son humour, Nadalette La Fonta Six dépeint un univers de souffrances et de désespoir, parfois éclaboussé de joie.

Car ce récit, c'est celui d'un combat mais aussi d'une renaissance.

 
Le Journal d’un Ange

Une nouvelle série qui captivera les lecteurs précédents et saura combler également un autre lectorat.

Après avoir écrit la série Marilyn, en trois tomes, Marilyn Montplaisir (connue aussi sous le nom de Marilyn Veillette) entreprend une nouvelle série de romans d’inspiration Le Journal d’un Ange, dans lequel son attachant personnage revient, plus mature que jamais.

Dans son style unique et vif, Marilyn Montplaisir, poursuit sa quête d’identité là où la vie la mène, que ce soit le Costa Rica où elle habite maintenant ou le Québec, terre de ses racines. Elle nous raconte son parcours avec authenticité et humour, souhaitant ainsi inspirer à son tour les nombreux lecteurs qui la suivent.

Ce premier tome nous parle de la renaissance de Marilyn qui s’apprête à prendre son envol.

« Désormais consciente de qui je suis, il est devenu impossible de faire semblant… Je me dois de m’accepter véritablement, d’accepter mon essence. D’honorer ma mission. De prendre ma place sur la planète pour inspirer l’humanité. J’apprivoise mes connaissances pour les partager et ma lumière pour éclairer la route des âmes égarées. Voici le récit de ma mission. »

Après avoir obtenu son baccalauréat en arts à l’Université de Montréal, Marilyn Montplaisir devient journaliste pour différents journaux hebdomadaires sur la Rive-Sud de Montréal, d’où elle est originaire. En 2008, elle entame sa carrière dans le monde du magazine artistique, où elle gravit les échelons jusqu’à devenir rédactrice en chef artistique au magazine La Semaine. À 33 ans, elle quitte le Québec et s’établit au Costa Rica où elle habite encore aujourd’hui. Elle a publié la populaire série Marilyn.

 
Un bain de forêt

 

DÉCOUVREZ LES BIENFAITS DE LA SYLVOTHÉRAPIE !

Éric Brisbare, accompagnateur en montagne, a parcouru les plus belles forêts du monde et pratique la sylvothérapie depuis des années. Il partage avec nous ses expériences et nous dévoile les secrets bienfaisants des arbres pour notre santé.
Lutte contre le stress et la dépression, facilitation du sommeil, reconnexion à la nature, stimulation du système immunitaire, lutte contre le diabète, les maladies respiratoires et les allergies : la liste des bénéfices prouvés par la science s'allonge de jour en jour. Autant de bonnes raisons de nous offrir un bain de forêt !

Suivons le guide sous les majestueuses frondaisons et les frémissants feuillages des belles forêts de France, pour nous connecter à la mystérieuse force
des arbres…

Parution le 14 mars 2018

 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 8 sur 499

Consultations

Votre panier est actuellement vide.

Les News par Mail

Entrez votre adresse email:

YouCMSAndBlog Module Generator Wizard Plugin

Actualités

L'importance du jeu dans le développement psychique de l'enfant

 

Dans notre monde d’adultes, le jeu de l'enfant peut être considéré comme une simple occupation ou un simple divertissement.


Cependant, on sait que le jeu est la conduite privilégiée de l'enfant. Il s’agit d’un besoin profond de son être. Par le jeu, l'enfant se construit sur tous les plans : physique, affectif, mental et social.

Le jeu est un facteur de développement essentiel pour l'enfant. En effet, qu’il s’agisse d’une activité purement ludique (bébé qui laisse tomber sa cuillère pour jouir du bruit produit et du retour de la cuillère grâce à son entourage), de jeux symboliques où l'enfant se donne un rôle de personnage (« le papa et la maman », la princesse, la maîtresse d’école…), ou de jeux de règles (jeu de dames, balle au prisonnier, troc d’images...), tous favorisent et correspondent à une phase d’apprentissage de l’enfant. Chaque phase est essentielle à la construction de l’identité. Les jeux et la façon dont l’enfant y joue permettent d’ailleurs d’évaluer le niveau de développement moteur, intellectuel affectif et social de celui-ci.

Le jeu est un mode d’expression universel. Il précède le langage. En effet, avant même de savoir utiliser les mots, l’enfant communique ses sentiments, qu’ils soient positifs ou négatifs. Jeter un objet par terre, sourire à un personnage, déchirer un dessin, provoquer un accident ou une dispute, voilà autant de gestes que l’enfant utilise pour communiquer ce qu’il ressent. Le jeu est en quelque sorte le langage primaire de l’enfant.

Il ne faut pas oublier que le jeu n’a d'autre but que celui de procurer du plaisir à l’enfant. Or, le plaisir est le moteur de tout apprentissage réussi. Toute carence dans ce domaine peut donc avoir des conséquences très néfastes sur le développement de l’enfant. En ce sens, le jeu peut même constituer une forme de psychothérapie. Le jeu est pour l’enfant un moyen efficace et naturel d’évacuer ses angoisses et de surmonter ses peurs.

Le jeu permet à l’enfant de donner un sens à une situation et d’approfondir la compréhension qu’il en a. L’enfant découvre quels sont les objets, les personnes, les événements qui l’entourent et quels rapports ils entretiennent entre eux. A partir de cette connaissance des règles qui régissent son environnement, il apprend à interagir avec les objets et les personnes. Le jeu pose ainsi les bases de la capacité d’adaptation de l’enfant. Cela lui sera utile sa vie durant. Ainsi, par le jeu, l’enfant découvre le monde avec plaisir et développe ses propres stratégies d’action et d’adaptation.

Dans son jeu, l’enfant crée sa propre réalité, il la transforme et l’adapte à ses désirs. N’ayant pas de procédure propre ni de règles à suivre, il est le seul maître à bord. Il peut donner vie à tous les objets, se créer un ami imaginaire, faire bouger l’inanimé, faire pleurer les végétaux, faire parler les animaux, passer sans transition de l’époque de l’homme des cavernes à l’ère spatiale. L’enfant apprend ainsi lui-même à maîtriser les problèmes dès qu’ils arrivent. Il comprend ainsi qu’il peut maîtriser la réalité et influer sur son environnement.

A partir de l’âge de 7 ans, apparaissent les jeux de règles qui permettent à l'enfant d’établir le contact avec les autres. Il s'habitue ainsi à envisager le point de vue d'autrui et fait l'apprentissage de la vie sociale. C’est l’étape de socialisation. Lors de ces jeux, le joueur doit prévoir ce que vont faire ses coéquipiers et s'ajuster constamment à la situation. C’est ainsi que l’enfant apprend à prendre ses propres décisions, de façon autonome.

Cependant, attention aux activités demandant un apprentissage trop précoce pour l’enfant. Cela pourrait provoquer chez lui une réaction de saturation ou de désintérêt. Les spécialistes sont de plus en plus souvent confrontés à des parents trop soucieux de réussir leur métier de parents et qui soumettent l’enfant, trop tôt, à un surplus d’activités ou à des activités non appropriées à son âge. Cela entraîne souvent l’effet inverse de celui escompté par les parents.

Il est primordial de laisser l’enfant être un enfant…

Espace Client







Partenaires

Allo-Medecins.fr

les-numeros-medicaux.fr

Trouvez un psychologue près de chez vous sur Allo-psychologues.fr


Conseil Psy