Conseil-Psy: une écoute et un accompagnement permanents

Les dossiers de Conseil-Psy
Quels sont les effets du GHB ?

Selon le dosage, les effets sont assez différents. De même, la dose pour obtenir les mêmes effets est très variable d'un consommateur à l'autre.

Sous forme de poudre ou sous forme liquide, une faible dose suffit pour ressentir des effets. Si la dose est élevée, dormir est souvent le seul effet obtenu. A partir de 5g, le risque de surdose est important.

Lors des premières consommations, ou si on arrive pas à évaluer la dose à prendre, il est préférable de prendre un minimun de produit, puis attendre l'arrivée des effets.

La montée est assez rapide (surtout à jeun), entre 10 à 20 minutes et les effets durent de 2 à 4 heures.

Quand le produit est monté, arrive un moment de flottement. Les effets évoqués sont similaires à ceux de l'alcool : euphorie, désinhibition, chaleur émotive, sentiment de relaxation et hyper sensualité.

Si la dose est trop forte : le GHB a les effets d'un somnifère puissant. Il ne faut pas oublier que le GHB est avant tout un anesthésiant.

 
Les risques liés à la consommation de GHB

L'intoxication au GHB a de multiples causes, notamment un dosage aléatoire.

Les risques varient d'une personne à une autre mais on peut évoquer : nausées, vomissements, hypothermie, spasmes musculaires, difficultés respiratoires, évanouissements....

Le GHB provoque le plus souvent des pertes de mémoire pendant la consommation mais également parfois après celle-ci.

Les difficultés respiratoires peuvent aboutir à une dépression respiratoire, qui peut entrainer crises d'épilepsie, coma voire mort du consommateur.

Produit nocif, le GHB l'est encore plus pour des personnes souffrant de problèmes cardiaques, respiratoires ou ayant des antécédents d'épilepsie.

Le GHB ne doit pas être mélangé avec d'autres sédatifs comme l'alcool, les médicaments tranquilisants (anxiolytiques...) ou les opiacés (héroine, codéine, dérivés morphiniques..).

Le GHB a une incompatibilité totale avec l'alcool car l'intoxication aboutit généralement à un coma.

Un des effets du GHB étant la somnolence et une incoordination motrice, il est donc dangereux de conduire un véhicule ou un deux-roues sous l'emprise de ce produit.

Concernant la sexualité, le GHB agit comme un aphrodisiaque, notamment chez les femmes. Des relations sexuelles peuvent donc avoir lieu sous l'effet du produit, sans réel consentement de la personne.

La consommation régulière de GHB provoque souvent des troubles du sommeil, des tremblements. Cette consommation provoque aussi l'installation d'une angoisse latente.

Comme pour beaucoup de produits détournés de leur usage initial, les effets à long terme du GHB sont encore mal connus.

 
14 images choc pour faire peur aux fumeurs

 

L’arrêté du 15 avril 2010 relatif aux modalités d' impression de photographies en couleurs choc sur les paquets de cigarettes et autres conditionnements de produits du tabac a été publié au Journal Officiel du 20 avril. L'apparition des messages, textes et photos est imposée sur 95 % des produits et sur une surface minimum représentant au moins 30 % de la superficie externe du conditionnement. Cette mesure, réclamée par les associations anti-tabac et recommandée depuis mai 2009 par l’Organisation mondiale de la santé pour prévenir le tabagisme rejoint également une demande générale de l’opinion publique qui estime à 72% que les pouvoirs publics n’ont pas, jusqu’à aujourd’hui, joué un rôle suffisamment efficace pour protéger les jeunes du tabac.

Les 14 images choc correspondent à 14 avertissements sanitaires :

1.Les fumeurs meurent prématurément.
2. Fumer bouche les artères et provoque des crises cardiaques et des attaques cérébrales.
3. Fumer provoque le cancer.
4. Fumer pendant la grossesse nuit à la santé de votre enfant.
5. Protégez les enfants : ne leur faites pas respirer votre fumée.
6. Votre médecin ou votre pharmacien peuvent vous aider à arrêter de fumer.
7. Fumer crée une forte dépendance, ne commencez pas.
8. Arrêter de fumer réduit les risques de maladies cardiaques et pulmonaires mortelles.
9. Fumer peut entraîner une mort lente et douloureuse.
10. Faites-vous aider pour arrêter de fumer, téléphonez au 0825 309 310 (0,15 E/min).
11. Fumer peut diminuer l’afflux sanguin et provoque l’impuissance.
12. Fumer provoque un vieillissement de la peau.
13. Fumer peut nuire aux spermatozoïdes et réduit la fertilité.
14. La fumée contient du benzène, des nitrosamines, du formaldéhyde et du cyanure d’hydrogène.

Mettre en garde, en montrant "le pire" du tabagisme c'est le choix de communication et la recommandation de l’OMS réaffirmée lors de la Journée mondiale sans tabac 2009 de mai 2009. Seconde cause de mortalité, le tabagisme pourrait provoquer environ 10 millions de morts par an d'ici à 2020 et la moitié de ceux qui fument aujourd'hui, environ 650 millions de personnes, finiront par en mourir. Le tabac reste aussi la première cause de mortalité évitable en France, avec près de 70.000 décès annuels. Le tabac tue un fumeur sur deux mais aussi, chaque année, 3.000 à 5.000 non fumeurs. Une consommation en hausse de 66 % chez les jeunes de 14 ans : Car la plupart des fumeurs commencent avant l’âge de 18 ans et plus les jeunes commencent à fumer tôt, plus ils risquent de devenir des fumeurs réguliers.

Une application sera faite sur tous les paquets de cigarettes, sous un an, précise l’arrêté et des visuels seront accessibles sur demande auprès du ministère chargé de la santé.

(JORF n°0092 du 20 avril 2010)

 

 
Une nouvelle campagne pour évaluer sa consommation d'alcool.

L' INPES lance cette nouvelle initiative pour expliquer que les maladies et les accidents liés à l’alcool, cancers, maladies cardiovasculaires et digestives, anxiété et dépression ne concernent pas que les personnes dépendantes. Ces problèmes de santé concernent aussi des personnes qui consomment trop régulièrement.

En France environ 37 000 décès chaque année sont dus à l’alcool, et représentent la seconde cause de mortalité évitable.

L’ Alcoomètre, propose de se fixer des objectifs de réduction.

Premier volet de cette nouvelle vague de communication, ce programme conçu par l’INPES, est hébergé sur le site Alcool Info service, avec :

- Un test, développé à la demande de l’OMS et utilisé dans le monde entier, qui propose 12 questions pour faire le point sur sa consommation,

- l’accès, en fonction des résultats obtenus à un programme pour réduire sa consommation d’alcool, notamment en faisant le point sur ses motivations, en analysant sa comsommation et en se fixant un objectif de réduction.

Un carnet pour suivre sa consommation au quotidien, un bilan hebdomadaire sont également proposés avec différents indicateurs.

Alcool Info Service, c’est plus largement un site pour en finir avec les idées reçues, qui propose une information ludique, adaptée à chaque type de consommation, aux difficultés de réduction, aux différents modes de prise en charge de l’alcoolodépendance avec les coordonnées des différents professionnels de santé et des structures spécialisées.

 
Tests de dépistage du cannabis disponibles à la vente

NarcoCheck™ a développé une gamme complète de tests rapides de dépistage pour les professionnels et le grand public.

Ces tests peuvent s'acheter en ligne sur TestDrogues.fr
Le test urinaire indique 3 paliers de détection correspondant à des niveaux de concentration (faible, moyenne ou très forte) de THC dans les urines. Une information qui peut être utile en cas de sevrage. Le consommateur lui-même peut mesurer le taux de THC correspondant à sa consommation et prendre conscience que quelques joints occasionnels peuvent générer une concentration forte et constante de THC dans l'organisme.

Techniquement, aucune analyse n’est fiable à 100 %. Les tests urinaires ne font que montrer la présence ou non d’un produit consommé à un temps t, celui du test. La Fédération française d'addictologie rappelle qu’un dépistage touche à l’intimité de la personne, qu’il n’est pas un diagnostic, et que toute analyse doit être interprétée en fonction du contexte.

Selon le fabriquant, le test pourrait, au delà d’un moyen de contrôle ou de surveillance, constituer un outil d’aide psychologique pour le consommateur.

Cependant, la Fédération française d'addictologie précise qu'en ce qui concerne l’éducation et la relation d’aide, aucun contrôle ne peut compenser une absence de dialogue.

 

 
<< Début < Précédent 461 462 463 464 465 Suivant > Fin >>

Page 463 sur 465

Consultations

Votre panier est actuellement vide.

Les News par Mail

Entrez votre adresse email:

YouCMSAndBlog Module Generator Wizard Plugin

Actualités

Comment détecter la précocité intellectuelle chez un enfant ?

 

Un enfant est considéré comme intellectuellement précoce, si son quotient intellectuel est supérieur à 130.


Pour considérer qu’en enfant est précoce, il faut que celui-ci ait été dépisté.
Souvent, la précocité n’est pas pensée en 1ère intention et son dépistage pas d’office mis en place.

Cependant, il faudrait penser à une éventuelle précocité quand l’enfant s’ennuie à l’école, quand il se montre turbulent en classe, agressif avec ses camarades ou insolent avec la maîtresse d’école. L’enfant précoce non détecté est en souffrance car en décalage. Les parents et les enseignants ne comprennent pas toujours ce malaise.

Face à des troubles du comportement, ou même un échec scolaire, il faudrait penser à parler au pédiatre qui suit l’enfant et qui pourra confirmer ou non la précocité ou orienter vers un psychologue pour faire passer le test de Quotient Intellectuel.

Le test du QI peut se passer en milieu hospitalier ou en libéral (toujours pratiqué par un psychologue spécialiste de l’enfance).

La moyenne du QI est fixée à 100 et un enfant sera dit précoce si son QI dépasse la moyenne de 2 écarts type (l’écart type est à 15) donc si le QI dépasse 130.

Pour plus de renseignements :
AFEP : Association Française pour les Enfants Précoces
http://www.afep.asso.fr
01.34.80.03.48

ANPEIP : Association Nationale Pour les Enfants Intellectuellement Précoces
http://www.anpeip.org
04.93.92.10.53

Espace Client







Partenaires

Allo-Medecins.fr

les-numeros-medicaux.fr

Trouvez un psychologue près de chez vous sur Allo-psychologues.fr


Conseil Psy