Conseil-Psy: une écoute et un accompagnement permanents

Les dossiers de Conseil-Psy
Colloque « Personnes âgées, personnes handicapées : approches de la sexualité »

Organisé par l'Institut de Gérontologie Sociale – Université de Provence, les Jeudi 22 et Vendredi 23 Avril 2010, Centre Le Mistral – Impasse Flammarion 13001 Marseille

L’accompagnement sexuel et affectif des personnes handicapées contraint (positivement) la société occidentale à changer son regard sur les personnes en situation de dépendance en leur reconnaissant une dimension humaine jusque-là évacuée ou négligée. (M. Nuss in Reliance n°29, 2008)

Les professionnels de ce secteur, acteurs de l’accueil en institution comme du soutien au domicile mais également les familles trouveront lors de ce colloque, un lieu de confrontation et de débats pour se pencher en retour sur leurs pratiques professionnelles comme sur leur engagement auprès de ces populations souvent privées d’une vie intime.

En savoir plus : www.univ-provence.fr/agis

RENSEIGNEMENTS ET INSCRIPTIONS :
Lila BADRI, Coordinatrice
Institut de Gérontologie Sociale
148 rue Paradis
B.P.2 – 13251 Marseille Cedex 20 – France
Tel. (00 33) 4 91 37 03 79 – Fax (00 33) 4 91 37 19 73
E-mail : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 
Colloque "La personne âgée démente... une personne qui dérange ?"

Ce colloque aura lieu le Jeudi 29 Avril 2010, à partir de 9h, Salle Polyvalente, Centre Psychothérapique de Nancy, 1, rue du Docteur Archambault à Laxou

Au vu de la démographie actuelle vieillissante et au regard du contexte économique fragile, où production et consommation sont les maîtres mots de notre société, quelle est la place actuelle donnée à la personne âgée démente?

Parce qu`on ne la connaît pas, parce que l'ignorance prévaut et qu´elle nous renvoie à notre propre décrépitude, la personne âgée démente est réduite à un symptôme.

Alors, comment «panser» l'humain quand la pensée s'égare?

La politique actuelle dynamique en faveur des séniors invite tout à chacun à revisiter son éthique et à trouver des solutions alternatives.

Un consensus entre aidant et professionnel permettra-t-il de trouver cet équilibre nécessaire entre soins et dignité?

Quelles solutions pour l'accompagnement des personnes âgées démentes aujourd'hui?

Quelle place pour la personne âgée démente dans notre société au vu du contexte socio-économique actuel? Et comment fédérer famille et professionnel autour de son projet de vie?

Interventions, projection de fims et tables rondes

Parmi les Intervenants : M. Jérôme Pellissier - Ecrivain - Chercheur en psycho-gérontologie chargé de projets à l´EREMA M. Serge Briançon - Epidémiologiste Directeur de l´Ecole de Santé Publique, Faculté de Médecine, Nancy Université Mme Geneviève Imbert - Anthropologue, Docteur en Santé Publique, Directeur de recherche, Fondation Nationale de Gérontologie, Paris Mme Marie-Claude Mietkiewicz Psychologue, Maître de conférences en Psychologie, Nancy Université Dr. Michèle Stryjski, Gériatre, Responsable de l'action gérontologique au Conseil Général de Meurthe et Moselle Dr. Fabienne Durantay - Gériatre au réseau gérontologique du Val de Lorraine M. Denis L'Huillier - Directeur de l'EHPAD "Notre Maison" Mme Claire-Marie Le Monnier - Directrice de l'EHPAD de Colombey les Belles "les Grands Jardins"

Inscription : 60 Euros. Etudiant : 30 Euros (Bulletin à retourner au plus tard le 2 avril 2010 accompagné de votre règlement à l'ordre du Trésor Public) Institut de Formation des Cadres de Santé
Centre Psychothérapique de Nancy
1, rue du Docteur Archambault
BP 11010 - 54521 Laxou Cedex

Tél : 03.83.92.51.46
Fax : 03.83.92.68.59
Courriel : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

www.cpn-laxou.com

 
Base documentaire Alzheimer

Fini le blog ALzheimerNews... Venez découvrir la première base documentaire Internet sur la maladie d'Alzheimer !

Un site pratique entièrement dédié à la maladie d’Alzheimer et aux maladies apparentées, pensé pour soutenir les personnes malades et leurs proches, conçu pour aider les professionnels dans l’accompagnement de ces familles.

L'association Réseau Alzheimer lance un site de ressources et d’informations sur la maladie d’Alzheimer qui a pour vocation d'offrir une porte d'entrée sur toutes les questions essentielles liées à cette maladie.

Dans ce domaine de la santé, où la mise en commun d'expériences est bénéfique pour tous, où la compétition n'a pas de sens, où la recherche des meilleures pratiques doit être la règle, l’association Réseau Alzheimer a décidé de mettre en commun sur Internet un ensemble de documents susceptibles d'aider ceux qui cherchent de l'information, des conseils, des contacts, des adresses utiles...

Résultats d’études, sources documentaires, évolutions législatives… sont disponibles pour faciliter la pratique des professionnels par un accès en temps réel aux informations utiles. Le site met à disposition des fiches documentaires, des groupes de discussions thématiques…

C'est également des outils d'échange et de dialogue spécifiques

Par le biais de ce site, l'association Réseau Alzheimer désire permettre un échange d’informations, de conseils et de bonnes pratiques entre les personnes concernées par la maladie d’Alzheimer et susciter la création de structures ou de services de soutien de proximité. A tous ceux qui sont intéressés par les problématiques spécifiques occasionnées par cette maladie, nous vous invitons à devenir partenaires de ce site et/ou à rejoindre nos clubs de discussion :

- le Club_Alzheimer_Coordo : Espace d'échange et de dialogue réservé aux professionnels reconnus dans l'accompagnement des malades Alzheimer et structures oeuvrant dans le champs de la maladie d'Alzheimer et des maladies apparentées telles que les les guichets d'information, les conseils généraux, les associations Alzheimer, les plates-formes de répit, etc...

- le Club_Alzheimer_Pro : à destination des professionnels concernés par la prise en charge et l'accompagnement des familles touchées par la maladie d'Alzheimer. Forum d'échange d'informations : aides, partenaires, renseignements pratiques sur la maladie d'Alzheimer.

- le Club_Alzheimer_Familles : à destination des familles touchées par la maladie d'Alzheimer .Forum d'échange d'informations : aides, partenaires, renseignements pratiques, sur la maladie d'Alzheimer. Il est ouvert à toute personne concernée par la Maladie d'Alzheimer et les maladies apparentées.

Cette base documentaire très diversifiée va se mettre en place progressivement, nous souhaitons qu'elle soit riche d'informations pour tous.

Ce site est accessible à l’adresse suivante : http://www.reseau-alzheimer.org

Nous avons pensé que vous seriez sensible à ces services en ligne et nous vous encourageons bien évidemment à les utiliser et les faire connaître à vos lecteurs et contacts.

Laurence Alenda, présidente de l’association Réseau Alzheimer, reste à votre disposition pour tout complément d’information.

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 
Test vaccin Alzheimer

Un candidat vaccin contre la maladie d'Alzheimer entre dans sa phase de test sur des malades dans six pays européens, a annoncé aujourd'hui la société de biotechnologie autrichienne Affiris.

Quelque 420 patients déjà atteints d'Alzheimer vont être recrutés en Autriche, Allemagne, France, République tchèque, Slovaquie et Croatie pour tester ce vaccin thérapeutique, appelé AD02, dont les premiers résultats pourraient être connus dès 2012, a précisé Affiris dans un communiqué.

Lire la suite

www.reseau-alzheimer.org (Base documentaire Internet sur la maladie d'Alzheimer).

 

 
Etude sur les émotions en ALzheimer

Des chercheurs de l’université d’Iowa (Etats-Unis) ont découvert que les patients victimes d’un Alzheimer pouvaient toujours ressentir des émotions joyeuses en présence de personnes de leur entourage, même si leur mémoire leur faisait défaut.

Lire la suite

Une information utile à diffuser...

www.reseau-alzheimer.org (Base documentaire Internet sur la maladie d'Alzheimer).

 

 
<< Début < Précédent 451 452 453 454 455 456 457 458 459 460 Suivant > Fin >>

Page 460 sur 471

Consultations

Votre panier est actuellement vide.

Les News par Mail

Entrez votre adresse email:

YouCMSAndBlog Module Generator Wizard Plugin

Actualités

Le Complexe d'Oedipe

 

En ce qui concerne le développement d'un enfant, la psychanalyse identifie trois étapes fondamentales: le Stade Oral, le Stade Anal, et le Stade Phallique. C'est lors de ce dernier que survient le complexe d'Œdipe.


Concept théorique central de la théorie psychanalytique freudienne, le complexe d'Oedipe se définit comme une période de l'enfance, au cours de laquelle, l'enfant éprouve à l'égard de ses parents, tout un ensemble de désirs amoureux et hostiles.
Freud s’est servi du mythe grec narré par Sophocle (Œdipe tua son père et épousa sa mère) pour désigner une phase affective commune à tous les êtres humains. Sous sa forme dite positive, le complexe se présente comme dans l'histoire d'Oedipe : désir de la mort de ce rival qu'est le personnage du même sexe et désir sexuel pour le personnage du sexe opposé. Sous sa forme négative, il se présente à l'inverse : amour pour le parent du même sexe et haine et jalousie envers le parent de sexe opposé.

L'élaboration du complexe d'Oedipe constitue une étape normale dans le développement psychologique des enfants. Cette question est capitale dans les rapports parents-enfants.

Freud situe le complexe d'Oedipe dans la période entre trois et cinq ans. Celui-ci joue un rôle fondamental dans la structuration de la personnalité et dans l'orientation du désir humain.
A partir de 2 ans, l’enfant prend conscience de son sexe et de la différence des sexes. Cette « découverte » marque le passage d’une relation à deux « enfant-mère » à une relation à 3 « enfant-mère-père ». En fonction de son sexe, l’enfant connaît une évolution inconsciente qui se manifestera dans son comportement extérieur.
L’enfant se focalise sur un point très important de son corps : ses organes génitaux. L’enfant découvre que certaines personnes ont un pénis et d’autres non. Toutes les grandes personnes doivent avoir un pénis. Il se pose beaucoup de questions sur la sexualité, la grossesse, les relations entre ses parents… Ne comprenant pas tout, il trouvera des réponses à sa manière.
Difficile pour lui d’admettre ce qui n’est pas sa croyance fondamentale. Le fait de faire un bébé est donc lié pour l’enfant à ce qu’il connaît déjà, comme le fait de manger, le calin-bisou... L’enfant élabore aussi le fantasme de la « scène primitive », qu’il ait été témoin d’un coït de ses parents, ou seulement qu’il imagine ce qu’il se passe quand il est exclu de la relation.

Le petit garçon, très attaché à sa mère, reçoit l’empreinte de l’impulsion sexuelle. La mère est perçue, depuis le premier stade du développement, comme la « nourricière » qui procure du plaisir (en donnant le sein). Le petit garçon tend donc progressivement à « se l'approprier ». Il voudrait prendre la place de son père auprès de sa mère et se montre agressif vis-à-vis de lui. Dans certains cas, il exprime son désir par la parole, en disant que lorsqu’il sera grand, il se mariera avec Maman.

La petite fille vit exactement le même phénomène, mais de manière inversée. Elle veut plaire à son père et prendre auprès de lui, la place de sa mère. Comme le petit garçon, elle supporte mal les sentiments qui unissent ses parents.

Cette phase affective est nécessaire mais ne dure pas. Quand il va grandir, l’enfant comprendra qu’il ne prendra jamais la place de son parent « rival », et que ses parents resteront toujours ses parents. Vers 5 ans environ et jusqu’à l’adolescence, la petite fille a tendance à s’identifier à sa mère, et le petit garçon à son père.

Le complexe d’Œdipe disparaît et pendant cette nouvelle phase, l’enfant copie certains traits du parent du même sexe que lui,. Désormais, la fillette tend à devenir une femme afin de plaire aux hommes en général, et non plus uniquement à son père. Quant au petit garçon, il s’intéressera désormais aux femmes en général, et non plus à la figure maternelle.

Par la résolution du complexe d'Œdipe, l'enfant assume les interdits du parricide (meurtre du père) et de l'inceste (relations sexuelles parent-enfant) et s'identifie au parent du même sexe. En intériorisant ainsi l'autorité de ce parent, l'enfant le tue symboliquement en s'emparant de sa sphère d'influence et en rendant en quelque sorte ce parent superflu. L'intégration des interdits et recommandations des parents permet à l'enfant de mieux gérer ses futurs rapports avec le monde qui l'entoure.

Espace Client







Partenaires

Allo-Medecins.fr

les-numeros-medicaux.fr

Trouvez un psychologue près de chez vous sur Allo-psychologues.fr


Conseil Psy