Conseil-Psy: une écoute et un accompagnement permanents

Les dossiers de Conseil-Psy
Osez... Ça change tout !

 

Ce que la science nous apprend pour une vie pleine de sensPierre PORTEVIN et Daniel KERRIGAN

Préface de Pierre Moorkens

Comment trouver le courage d’entreprendre les changements positifs auxquels nous aspirons ?

Changer de carrière ou de pays, entamer une conversation difficile avec un proche ou son patron, acquérir de nouvelles compétences, lancer ou au contraire abandonner un projet, s’engager pour une cause... Les changements positifs auxquels nous invite la vie constituent souvent des défis. Comment braver les risques, résister à la pression, dépasser les difficultés, les doutes, les découragements ?

Les vertus nécessaires s’appellent courage, audace, persévérance, résilience… La bonne nouvelle, c’est que nous en avons tous déjà fait preuve et que nous pouvons les développer.

Comment ? Les auteurs se sont appuyés sur des recherches récentes en psychologie et en neurosciences pour proposer une approche innovante et rigoureuse.

Complété de récits inspirants et d’exercices pratiques, ce guide nous offre des bases solides pour repousser nos limites, transformer les obstacles en opportunités et lever nos freins. Il nous aide à cultiver le courage au quotidien pour une vie riche de sens, de satisfaction et de bien-être.

 

Daniel J. KERRIGAN est diplômé summa cum laude en neurosciences et psychologie cognitive. Coach, diplômé de l’Institut Neuroleadership à Londres, et de l’Institute of Neurocognitivism, Daniel est passionné de leadership et de performance. Il est membre actif de l’association Toastmasters et copilote avec Pierre le projet DareDo.

Pierre PORTEVIN est lifecoach, conseiller en développement personnel et en stratégie. Formateur et conférencier, co-fondateur du projet DareDo, il est aussi l’auteur de « Mon meilleur ami… C’est moi - éloge et mode d’emploi de l’amitié avec soi-même ». Il s’implique dans différentes associaions accompagnant la mutation de notre société.

 

« Une méthode originale, efficace et novatrice pour oser enfin vivre pleinement »

 
Les Voies de la présence

Christopher PETERSON & Dominique PETERSON BESSIÈRE 

Peut-on distinguer le rôle de la personne, dissocier le professionnel de l’être humain ? Un livre pratique pour cultiver la pleine présence personnelle et professionnelle à travers le développement de nos quatre intelligences : corps, émotions, pensées et spiritualité.

La présence désigne cet état par lequel nous nous relions profondément à nous-mêmes, aux autres et au monde. Une qualité d’être qui bien souvent nécessite un changement de regard sur notre relation au corps, aux émotions, aux pensées et à la spiritualité.

Les coachs Christopher et Dominique Peterson font de la présence l’essence de leur pratique professionnelle et nous invitent à la vivre comme la capacité à puiser dans l’énergie personnelle et universelle.

Au-delà des outils pratiques pour aborder les individus et les groupes, les auteurs témoignent de la façon dont une compétence professionnelle est intimement liée à un travail personnel et surtout à une histoire de vie. Cette réflexion est d’autant plus vraie pour les professionnels de la relation d’aide (consultants, coachs, facilitateurs, formateurs) ou ayant des responsabilités (dirigeants, DRH, experts ou managers d’équipes) et qui, face à leur client, doivent être à la fois eux-mêmes et professionnels.

À la fois guide de santé complet et ouvrage pour les professionnels de l’accompagnement, ce livre invite le lecteur à découvrir que les voies de la présence sont innombrables et complémentaires : sophrologie, méditation, communication non violente, art du questionnement, jeu du Tao, Théorie U… Toutes doivent être sources d’émerveillement, de vitalité et de sagesse. 

Un livre incontournable pour les coachs et les facilitateurs qui veulent vivre et exercer leur métier en pleine conscience.

Parution : 22 septembre 2017

 
L’Explosion de la violence

 

Quand les individus pètent les plombs.e psychiatre Olivier Labouret nous livre un

La montée de la violence dans nos sociétés semble inexorable : aggravation des inégalités et de la compétition socio-professionnelle, contrôle sécuritaire et technologique accru des populations, progression des idéologies les plus intolérantes, passages à l’acte agressifs envers soi-même ou autrui, crimes de masse et attentats djihadistes...

Dans l’analyse de ces évènements dramatiques, la violence est systématiquement renvoyée vers la seule responsabilité des individus, alors même qu’elle obéit à des ressorts sociaux et systémiques. La hausse critique de cette violence, en ce début de XXIème siècle, n’est pas analysée pour elle-même en termes anthropologiques et historiques, comme nous y invite René Girard, mais est reléguée dans le champ individuel, voire psychologique. On assiste en effet à un phénomène général de psychiatrisation de la violence attribuant tout conflit au mental individuel. Est-ce à croire que ce phénomène serait détaché de toute réalité sociale ? Pourquoi est-ce l’individu, alors qu’il subit des formes de violence intenses et variées, qui pète toujours les plombs ? Pourquoi toute la violence se concentre-t-elle, se résout-elle, dans un passage à l’acte ?

L’auteur nous interroge sur les racines de cette violence : comment et pourquoi les explosions de violence individuelle, notamment à travers leur interprétation psychiatrique, traduisent-elles une violence plus globale qui se trouve être niée au passage ? psycho-politique original et accessible pourcomprendre les ressorts de la violence contemporaine.

Olivier LABOURET est un médecin psychiatre engagé. Au cours de trente années de pratique hospitalière, il a vécu de plein fouet l’évolution critique de la psychiatrie publique : la dégradation marchande, sécuritaire et scientiste de ce qui fondait son éthique et sa fonction sociale. Constatant que la psychiatrisation de tout passage à l’acte individuel dissimule une violence croissante du système socio-économique, il a finalement interrompu son activité professionnelle pour mieux lancer l’alerte. Il est l’auteur de La dérive idéologique de la psychiatrie : Quand le président se prend pour un psy, c’est la France qui devient folle (Erès, 2008) ), de Le nouvel ordre psychiatrique. Guerre économique et guerre psychologique (Erès, 2012) et le et co-auteur d’Être humain en système capitaliste? (Yves Michel, 2015).

 

Parution : 8 septembre 2017

 
LE MAITRE EST L'ENFANT

Un film d'Alexandre Mourot


sortie au cinéma le 27 septembre 2017

 

Alexandre Mourot, réalisateur et jeune père, décide d'aller tourner dans la classe des enfants de 3 à 6 ans de la plus ancienne école Montessori de France. Dans une salle accueillante, avec des fleurs, des fruits, beaucoup de matériel, Alexandre rencontre des enfants libres et heureux qui travaillent seuls ou à plusieurs dans une ambiance étonnamment calme. Le maître est très discret. Chacun lit, fait du pain et des divisions, rit ou dort en classe. Quelques enfants guident le réalisateur pendant une année pour comprendre cette magie, celle de l'autonomie et de l'estime de soiferments d'une société nouvelle de paix et de liberté pour laquelle Maria Montessori a tant œuvré.

 
EFT UN SEUL POINT POUR TOUT SOIGNER

Sarah Frachon

Une méthode rapide, simple et efficace avec des résultats remarquables en 21 jours.

L’EFT est une pratique psychocorporelle fondée par Gary Craig dont l’objectif est de soulager les douleurs tant au niveau émotionnel que psychologique, en « tapotant » avec l’index et le majeur certains points d’acupuncture situés sur le trajet des méridiens. En associant une phrase spécifique au tapotage, l’équilibre énergétique est rétabli et la douleur ou le problème disparaissent.

Après des années d’expérience sur elle-même et sur ses patients, l’auteure a découvert que la stimulation d’un seul point suffisait. Il s’agit du point thymus, autrement appelé « point sensible », qui se trouve au milieu de la poitrine, au-dessus des seins. Dans ce livre, vous allez découvrir comment traiter rapidement votre problématique avec le tapotage sur le thymus.

Que ce soit pour régler une problématique en amour ou avec vos enfants, pour vous libérer d’une phobie ou d’une addiction, cette nouvelle approche de l’EFT va vous permettre de tout soigner, sans avoir à multiplier les rondes sur tous les points usuels recommandés. Les scientifiques attestant qu’il faut 21 jours pour que le cerveau apprenne de nouveaux comportements, il est conseillé de pratiquer le tapotage associé à la problématique choisie pendant 21 jours pour s’en défaire à tout jamais !

Sarah Frachon avait une vie toute tracée dans le monde de l’entreprise familiale quand elle a vu sa trajectoire changer à 20 ans. Elle se retrouve paralysée et mettra plus de 10 ans de travail sur soi pour retrouver une mobilité normale. Formée aux thérapies brèves, de la programmation neuro linguistique (PNL) à l’hypnose Ericksonienne ou humaniste, de l’analyse freudienne au coaching de Frank Farelli avec la thérapie provocative, en passant par les techniques neuronales comme celles de Larry Nims, le NERTI (le Nettoyage Émotionnel

Rapide de Traumatismes), sans oublier les techniques de méditation, elle donne des consultations depuis plus de 25 ans et a réalisé plus de 250 vidéos d’EFT ; sa chaine Youtube et son site Internet sont des compléments incontournables à cet ouvrage.

 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 5 sur 471

Consultations

Votre panier est actuellement vide.

Les News par Mail

Entrez votre adresse email:

YouCMSAndBlog Module Generator Wizard Plugin

Actualités

Qu’est-ce que l’anorexie des nourrissons ?

 

Votre bébé refuse de boire son biberon ou de téter ? Il pourrait s'agir d'un trouble du comportement alimentaire.


Outre les adolescents, l'anorexie peut toucher directement les nourrissons. L'anorexie symptomatique des nouveau-nés est le signe de perturbation fonctionnelle des centres réflexes situés dans le cerveau, et, si l'enfant n'est pas prématuré, cette perturbation est due à des lésions cérébro-méningées à la naissance (hémorragie cérébrale, anoxie, par exemple). Dans ce cas, le refus de l'alimentation est évidemment important et tenace, et, donc, se distingue de l'anorexie dite "primitive", où le nouveau-né, hypotonique, ne tire pas ou refuse sein et tétine. Il est possible que l’anorexie soit simplement due à de gros problèmes de digestions, ou à une intolérance au gluten, … Elle peut être due aussi à une pression alimentaire exercée pas les parents sur l’enfant. Le bébé refuse donc de boire au sein ou à la tétine. La cause de l’anorexie chez le nourrisson est la plupart du temps due a une carence affective de l’enfant, qui aurait de mauvaises relations avec sa mère. C’est pour cette raison qu’il refuse de boire à son sein Dès sa naissance, l'enfant se trouve pris dans une relation à la mère qui s'inscrit entre le besoin et la demande. L'objet alimentaire qui satisfait le besoin est aussi objet d'une demande d'amour à la mère nourricière. L'enfant demande à être nourri et aimé dans le même temps ou la mère qui l'aime lui demande aussi d'absorber la nourriture qu'elle prépare pour lui. Dès lors que le désir de l'enfant s'insère entre le besoin et la demande en se fondant sur un manque. Le nourrisson peut être amené à rejeter la nourriture en confondant ainsi nourriture et amour. L’anorexie du nourrisson s’installe en général entre le quatrième est le sixième mois. On l’appelle anorexie de sevrage ou l’anorexie d’opposition. Les symptômes sont les suivants :

- Le nourrisson ne finit pas ses biberons entièrement.

- Il repousse la tétine du biberon avec sa langue ou bien tourne la tête quand on la lui présente.

- Il recrache ce qu'on lui met dans la bouche.

- Il est pris de nausées ou de vomissements.

Quelques solutions :

- Consulter le médecin si l’enfant a perdu l'appétit depuis plus d'une semaine, afin d'en déterminer la cause.

- Bien surveiller la courbe de poids de l’enfant concerné.

- Veiller à maintenir l’enfant sur les 24 heures une certaine quantité d'eau sucrée, à défaut de pouvoir lui faire prendre son lait.

- Ne pas s'angoisser dès qu'arrive l'heure des repas.

- Donner à l'enfant les aliments qu'il préfère, mais ne pas le forcer à manger.

- Ne pas imposer à l’enfant d'horaires stricts.

- Lui servir de petites quantités d'aliments pour ne pas le décourager, quitte à le resservir ensuite.

Ce trouble de l'alimentation est assez fréquent chez l'enfant de 3 à 24 mois. L'anorexie du nourrisson, d'une intensité et d'une durée limitées, passe le plus souvent inaperçue.

On peut distinguer :

- l’anorexie commune : c'est une forme accentuée du refus alimentaire. Elle fait le plus souvent suite à une réponse mal adaptée de l'entourage face à ce refus soudain. Elle est souvent liée à un événement de la vie de l'enfant : poussée dentaire, sevrage, maladie infectieuse (rhinopharyngite, par exemple), naissance d'un frère ou d'une sœur, reprise du travail de l'un des parents, conflits familiaux. Le nourrisson anorexique, s'il refuse de manger aux repas, grignote néanmoins dans la journée et accepte toujours de boire. Les parents tentent souvent de le forcer à manger par toutes sortes de moyens : jeux, histoires, promesses, intimidation. Le conflit s'envenime d'autant plus qu'il n'est pas rare que le nourrisson s'alimente normalement chez d'autres personnes (nourrice, grands-parents ou à la crèche). Après un examen clinique éliminant l'éventualité d'une maladie organique curable, le médecin aide les parents à dédramatiser la situation et fournit des conseils adaptés au fonctionnement familial et au stade de développement de l'enfant : présenter les aliments et les retirer sans commentaires en cas de refus, laisser le nourrisson manger avec ses doigts, assouplir les horaires de ses repas, jouer davantage avec lui, etc. La plupart des anorexies communes ne durent pas si elles sont traitées rapidement. La prise de poids reste faible mais va en augmentant. Toutefois, le diagnostic doit être remis en question en cas d'amaigrissement persistant.

- l’anorexie sévère : plus rare, elle peut apparaître quelques jours après la naissance. Le nourrisson présente un retard pondéral important et sa courbe de poids est "cassée". Son développement psychomoteur et cognitif (acquisition des connaissances) est ralenti. Trois diagnostics peuvent être évoqués: — une anorexie commune mal traitée peut se muer en une anorexie sévère si la relation parent-enfant devient fortement perturbée; — l'anorexie sévère peut être la conséquence d'une maladie organique. Le refus alimentaire n'entre plus alors dans le cadre de troubles comportementaux mais plutôt dans celui d'une disparition de la sensation de faim, liée à la pathologie ; — l'anorexie sévère peut enfin révéler un trouble psychopathologique grave. Elle est alors associée à d'autres symptômes tels que troubles du sommeil, irrégularité des acquisitions psychomotrices et cognitives, comportements anormaux (apathie et agressivité), communication et socialisation perturbées. L'anorexie sévère du nourrisson nécessite une prise en charge à la fois somatique et psychopathologique.

Pour les pédopsychiatres, il est nécessaire de distinguer l'anorexie précoce de l'anorexie tardive appelée également anorexie nerveuse du second semestre.

L'anorexie précoce est le plus souvent le résultat d'un trouble du réflexe de la succion ou de la déglutition (difficulté à avaler). L'anorexie des premières semaines fait quelquefois suite à une alimentation artificielle chez un enfant prématuré qui a été gavé durant les premiers jours. Quelquefois l'anorexie précoce est d'ordre neuropsychologique et fait suite à un dérèglement de la sensation de la faim (perturbation du fonctionnement de l'hypothalamus) et qui nécessite une prise en charge psychologique.

L'anorexie du nourrisson de six mois fait le plus souvent suite à une perturbation de la relation entre la mère et l'enfant. Les pédiatres ont remarqué que la mère est anxieuse et présente une certaine rigidité en ce qui concerne la présentation des aliments au nourrisson. Dans ce cas il est nécessaire de faire preuve de patience et de dédramatiser la situation. L'enfant garde, au cours de l'évolution, un petit appétit mais un développement normal.

Espace Client







Partenaires

Allo-Medecins.fr

les-numeros-medicaux.fr

Trouvez un psychologue près de chez vous sur Allo-psychologues.fr


Conseil Psy