Conseil-Psy: une écoute et un accompagnement permanents

Les dossiers de Conseil-Psy
Dictionnaire raisonné de l'Art en Médecine

Outil pédagogique appelé à devenir une référence unique en la matière, ce premier dictionnaire raisonné de l'art en médecine est parrainé par l'AFRATAPEM, Centre de formation et de recherche en art-thérapie. Composé de 1800 entrées, définitions, historiques, théories, pratiques et cas, il permet de comprendre et définir l'art-thérapie et ses notions. Toutes les définitions qui figurent en gras dans le dictionnaire sont à la portée du patient, les autres à destination des professionnels de santé.
Exemple du contenu :

A : le solfège du nord de l'Europe et du monde anglo-saxon n'utilise pas la dénomination que la France connait comme les : do, ré, mi, fa sol, la si, mais des lettres soit C, D, E, F, G, H, A, B (O) le A est la note " la " dans le solfège). L'art-thérapeute doit connaitre la culture artistique de ses patients (cf) anamnèse, fiche d'observation.

Abstraction : action d'abstraire. (Médecine) implique des mécanismes neuro-psychologiques importants dans la détermination des perceptions esthétiques des choses.

Accompagnateur : dans le P.A.S. (programme d'accompagnement de soins), personne qui aide, stimule, rappelle les exercices et situations à réaliser entre les séances. Peut donner des informations mais ne relève pas de l'activité thérapeutique ≠ co-thérapeute.

Biographie de l'auteur

Après avoir été professeur d'épistémologie artistique à l'Université européenne du travail à Bruxelles puis enseignant à la Sorbonne, Richard Forestier assure la responsabilité du Centre d'études supérieures de l'Art en médecine (CESAM - AFRATAPEM). Il est à l'origine des premiers diplômes universitaires d'art-thérapie et de la création du titre en art-thérapie moderne validé officiellement par l'Etat français.
Février 2017
 
Et les Mouettes... étaient indifférentes

 

Le voyage initiatique d'une jeune femme embarquée sur une longue croisière qui changera le cours de son existence

Histoire sentimentale dont l’action se situe, à la fin des années 60, sur un paquebot qui relie les îles du sud-ouest de l’océan Indien à l’Europe.

« 
Ce n’était pas encore la mode des croisières. C’était encore le temps des lignes maritimes assurant le transport de passagers pouvant se permettre de prendre du temps pour arriver à destination. Ces déplacements lents étaient, par eux-mêmes, des sortes de vacances ... Sur un bateau on vit comme en parenthèse du monde et surtout de sa propre existence....»

Dans l’espace étriqué du bateau, une jeune femme va vire un voyage initiaque, simultanément au long itinéraire du voyage lui-même, qui devait contourner le cap de Bonne Espérance. C'est une immersion intime inattendue au fond d'elle même. Sur fond historico-géographique, bien documenté et réel. Au fil du roman, l’intensité émotionnelle va aller crescendo jusqu'au dénouement.

C'est un roman touchant de vérité et de sincérité. Le suspense est bien entretenu. C’est aussi un témoignage important sur l'époque qui précéda mai 68.


L’auteur
Née à l’Île Maurice, Joëlle Lagesse est originaire d’une de ces familles de Français qui s’installèrent au XVIIIème siècle dans l’île jusqu’à alors inhabitée. Ils la nommèrent Ile de France. Son ancêtre direct, Antoine Lagesse, arquebusier et armurier du Roy Louis XV, arriva au pays en 1767 et y fit souche, il y a 250 ans.
Veuve, mère de trois enfants et de cinq petits-enfants, Joëlle Lagesse, créatrice de mode, a, toute sa vie, travaillé dans ce domaine. Son violon d’Ingres, toutefois, reste l’écriture. Après la retraite, elle s’est investie de manière plus sérieuse dans le plaisir d’écrire. Après des mémoires, des souvenirs d’enfance d’une époque révolue, elle a rédigé à l’intention de ses petits-enfants ce premier roman.


 
LE LIVRE DES DAMES BLANCHES

 

par Stéphanie Del Regno

Préface de Yves Lignon

Auto-stoppeuses évanescentes, fantômes, spectres, Dames vertes, bleues, noires ou encore rouges, lavandières, sorcières, ou bien fées ; Dames blanches messagères ou annonciatrices d'événements marquants ; épouses assassinées devenues Dames blanches hantant leur propre château pour l' Éternité ; Dames blanches infanticides, cupides, lascives, éplorées, amoureuses ; tels sont les multiples visages de La Dame blanche.

Entre légendes et réalité, voici le tout premier ouvrage consacré entièrement au phénomène des Dames blanches, depuis les origines du mythe jusqu'aux recherches scientifiques actuelles.

 
La pédagogie de l’engendrement

 

Isabelle Drouard Gaboriaud, mariée, mère de quatre enfants, a été successivement enseignante en classes maternelles et primaires, enseignante spécialisée (maître E), directrice d’école et conseillère pédagogique. Passionnée par les relations humaines, elle est aujourd’hui consultante et médiatrice en pédagogie générale et appliquée. Elle est auteure d’une inventivité pédagogique :

La pédagogie de l’engendrement inspirée de la « pastorale d’engendrement » de Christoph Theobald et de Philippe Bacq. 

Points forts de l’ouvrage :

  • La mise en lumière des fondements théoriques de La pédagogie de l’engendrement : une analyse de son inventivité spécifique avec des exemples pédagogiques pratiques. 

  • Une étude des effets de cette pédagogie pour mieux en discerner la pertinence. 

  • Une réflexion de fond sur cette pédagogie innovante qui associe éthique éducative et mise en oeuvre pédagogique afin de favoriser la promotion de la personne.

Cet ouvrage donne des outils théoriques et pratiques pour faire vivre ce nouveau modèle pédagogique.

 
Fragilité psychologique : un livre pour comprendre et s'oxygéner le regard...

 

Créés suite à la loi du 11 février 2005, les Groupes d’Entraide Mutuelle (GEM) ont pour but de permettre aux personnes en situation de fragilité psychologique de se rencontrer et ainsi d’éviter l’isolement, de sortir du tout médical et d’organiser ensemble des activités.  

En d'autres termes, les GEM visent à créer un contexte social favorable aux échanges et au partage pour des personnes fragilisées psychologiquement.

Un recueil de témoignages inspirants pour développer l'entraide mutuelle

Né en 2006 et parrainé par le Centre social Confluence, le GEM Oxygène de Redon (Ille-et-Vilaine) poursuit le projet de militer et agir pour changer le regard vis-à-vis des personnes en situation de fragilité psychologique. Thierry Brulavoine, de Singuliers Collectifs, a accompagné la mise en oeuvre du projet. Il souligne :

Maintenir et développer le GEM comme un espace de solidarité et d’entraide ouvert sur la cité, permet aux adhérents de reprendre confiance en eux et dans les autres.

A l'occasion de son dixième anniversaire, célébré en novembre dernier, le GEM Redon a souhaité témoigner sur son expérience, ses origines et ses fondements, tout en éclairant sur son utilité ; pour donner à comprendre ce que les GEM apportent et en quoi ils peuvent contribuer à faire évoluer le regard sur les fragilités psychologiques.

La réalisation de ce livre a réuni adhérents et compagnons de voyage afin de recueillir la parole des membres du Groupe, des familles ou encore du personnel médical au cours d’entretiens individuels.  

En préambule de l'ouvrage, Ségolène Neuville, Secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l’exclusion, écrit :

Ces témoignages sont autant d’inspirations pour toutes celles et ceux qui ont à coeur de venir en aide aux autres par le partage de leurs expériences.

Un travail coopératif où la richesse des échanges rappelle que chacun a sa place dans cette société.

 

Singuliers Collectifs accompagne les associations, les entreprises, les collectivités dans leur projet, avec l'ambition de :

- Collecter, comprendre et transmettre une histoire collective, un patrimoine commun, des savoirs, des pratiques, des expériences,

- Construire collectivement le récit de l’institution, de l’entreprise, de l'association, du territoire,

- Donner place à la parole individuelle et collective.  

Il s'agit donc de valoriser les organisations via les récits de celles et ceux qui les font vivre.

Thierry Brulavoine précise, à propos des champs d'intervention de Singuliers Collectifs :

L'anniversaire d'une structure offre l'occasion de jeter un oeil dans le rétroviseur, moment de réflexion sur les actions passées pour dessiner ensemble l'avenir et mobiliser hic et nunc son pouvoir d'agir. Collecter la mémoire permet d'ouvrir des perspectives à l'histoire singulière d'un collectif composé d'individus singuliers.

La démarche de Singuliers Collectifs repose ainsi sur un principe : le dernier mot revient à celles et ceux qui racontent. Tout entretien individuel ou table ronde est enregistré, retranscrit et validé par les participants. Bienveillance, écoute sont les maîtres mots d'une aventure humaine riche en rencontres et où la qualité de présence est indispensable.

 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 5 sur 458

Consultations

Votre panier est actuellement vide.

Les News par Mail

Entrez votre adresse email:

YouCMSAndBlog Module Generator Wizard Plugin

Actualités

Exposition précoce à la télévision, régression à l’adolescence ?

L’exposition à la télévision des enfants dès leur plus jeune âge, causerait à l'adolescence, régression du niveau et de l’engagement scolaire, tendance à la victimisation, diminution des activités sportives et physique, prise de poids...

Une nouvelle étude, réalisée par des chercheurs des universités de Montréal et du Michigan, publiée dans la dernière édition de la revue "Archives of Pediatrics and Adolescent Medicine", émet un avis scientifique et très critique sur l'influence de l'exposition des enfants à la télévision sur leurs futurs développement psychosocial et mode de vie.

Les données recueillies par interview des parents, pour 1314 enfants âgés de 23 à 53 mois (4 ans et demi), portaient en particulier sur le nombre d’heures hebdomadaires d’exposition à la télévision. Les chercheurs ont établi une série de modèles statistiques mettant en évidence, sous forme d’unités, la régression des résultats scolaires, le comportement psychosocial, des caractéristiques de mode de vie en fonction de l’importance de l'exposition précoce et préscolaire des enfants à la télévision.

Par la suite, les parents et les professeurs ont pu rapporter les résultats scolaires, le comportement psychosocial, l’hygiène de vie et l’indice de masse corporelle (IMC) de l’enfant à l’âge de 10 ans.

Les résultats obtenus ont montré que chaque heure supplémentaire d’exposition à la télévision à l'âge de 29 mois correspond (en unités de base utilisées par les modèles statistiques) :
- à 7% de régression dans l'engagement en classe,
- à 6% de régression en mathématiques,
- à 10% d’augmentation de la victimisation de l’enfant par ses camarades de classe,
- à 13% de diminution du temps consacré à une activité physique le week-end,
- à 9% de diminutions du temps consacré à des activités impliquant un effort physique,
- à 10% d’augmentation de la consommation de boissons gazeuses et de collations,
- à 5% d’augmentation de l'indice de masse corporelle.

L'étude conclue que les risques à long terme associés à des niveaux plus élevés de l'exposition précoce à la télévision peuvent entraver le développement harmonieux de l’enfant et favoriser un mode de vie “malsain” à l'adolescence. Le grand public doit donc être plus que conscient des risques engendrés par une exposition des enfants à la télévision, dès le plus jeune âge.

Une précédente étude, publiée dans la même revue en juin 2009 mettait en garde professionnels et parents contre ce risque. Une étude réalisée par une équipe de l'université de Washington avait déjà démontré que la télévision, simplement allumée, provoquait chez les petits enfants de moins de 2 ans, un déficit de la capacité d’écoute et d’expression.

Espace Client







Partenaires

Allo-Medecins.fr

les-numeros-medicaux.fr

Trouvez un psychologue près de chez vous sur Allo-psychologues.fr


Conseil Psy