Conseil-Psy: une écoute et un accompagnement permanents

Les dossiers de Conseil-Psy
Chéri(e) il faut qu'on se parle franchement

Vivre heureux en couple est une des expériences les plus exaltantes et difficiles de la vie d’adulte. Nombreux sont ceux qui se sont demandés comment préserver durablement une relation harmonieuse avec son (sa) conjoint(e), comment parvenir à une véritable entente, authentique et sereine.

Le secret se trouve sans doute dans ce livre : bien communiquer et oser se confronter à l’autre et à ses besoins.

Vous trouverez dans les 50 fiches pratiques de cet ouvrage des conseils pour gérer au mieux les sujets de confrontation fréquents.

 
Je sème et récolte l'amour

 

Vous est-il déjà arrivé de vous demander si aimer pouvait s’apprendre ? Si une recette existait pour rencontrer l’amour ?

Ce cahier poche vous démontrera que si un remède miracle n’existe pas, avec de la bonne volonté il est tout de même possible d’apprendre à aimer et à être aimé.

Pour cela, prenez tout d’abord conscience, grâce aux divers exercices,

qu’une relation interpersonnelle, à l’instar d’une personne, possède un capital santé et qu’il est donc nécessaire d’en prendre soin.

Vous comprendrez ainsi rapidement qu’il existe en chacun de nous un indéniable processus de maturation affective.

 
Construire un couple conscient

  

Comment rester vous-même tout en étant engagé dans une relation amoureuse ?

Quelles sont les valeurs de votre couple ?

Quels sont les éléments influençant la construction de votre nid conjugal ?

Autant de questions à vous poser pour atteindre avec votre conjoit(e) un réel épanouissement au quotidien.

Il n’existe pas de recette toute faite ni de formule magique, mais plutôt un cheminement personnel qui vous permettra de comprendre certains de vos comportements, de traverser des étapes qui tantôt renforcent, tantôt fragilisent, et d’acquérir plus de conscience dans votre relation.

 
Sylvothérapie : le pouvoir bienfaisant des arbres

Source d’énergie et de ressourcement

Partout à travers le monde, les hommes ont associé les arbres à l’équilibre et au sacré et il occupe une place particulière dans les mythes de toutes les cultures. Relier, dans leurs dimensions visibles et invisibles, le quotidien de la terre à celui du ciel, voilà la manière d’être que nous mumurent les arbres à travers les mythes.

Dans son livre, l’auteur nous invite à découvrir la Sylvothérapie et nous apprend le pouvoir bienfaisant des arbres : des arbres qui nous détendent, renforcent notre immunité, nous soignent et nous permettent même, dans certaines conditions, d’accéder à de nouvelles connaissances, à commencer par des savoirs sur nousmêmes et notre histoire…

Découvrez les pouvoirs des arbres et méditez avec ! Choisissez bien votre arbres, toujours, celui qui vous attire, celui qui vous plaît et vous inspire. L’intuition vous mènera alors probablement vers une étonnante découverte, celle de votre propre arbre intérieur.

Jean-Marie Defossez est physiologiste, spécialisé dans les techniques de gestions du stress et des inflammations. Amoureux des arbres depuis son enfance, convaincu que ces géants au grand coeur ont beaucoup à nous apporter, il a bâti le site www.sylvotherapie.net bien avant que cette discipline ne soit connue du grand public. À travers l’école buissonnière de sylvothérapie qu’il a fondé, il donne désormais des conférences sur les bienfaits des arbres et propose une formation certifiée en sylvothérapie. Il est également auteur aux Éditions Jouvence de 10 respirations thérapeutiques au service de votre santé et de En finir avec la sous-respiration.

 
Végétarien facile et quotidien

80 idées pour cuisiner sans viande et sans poisson

Un livre de Jean Montagard et Magali Solodilow

Photographies d’Anthony Lanneretonne

Après Grande cuisine végétarienne, le chef Jean Montagard se remet aux fourneaux pour concocter des recettes veggies, faciles et quotidiennes, avec des produits de saison. Dans ce livre, il s’adresse plus particulièrement aux végétariens occasionnels et propose une cuisine variée à partir d'ingrédients végétaux : légumes, céréales, graines, légumineuses..., où les protéines végétales remplacent avantageusement la viande. Premier chef végétarien engagé, Jean Montagard milite pour la transition alimentaire et le changement de nos habitudes de consommation.

Voici 80 recettes alternatives, saines et savoureuses qui revisitent la cuisine de tous les jours, inspirées de notre terroir et des cuisines du monde. Au menu : cordon-bleu d’aubergine, blanquette de seitan, lasagnes au potiron mais aussi Chili con seitan, moussaka, brick de légumes, parmi d'autres escales végétariennes, aussi faciles à réaliser que celles de la cuisine traditionnelle !

De plus, la diététicienne Magali Solodilow détaille l'équilibre parfait de chaque recette, d'un point de vue nutritif et gustatif et donne des astuces pour respecter les allergies ou les intolérances alimentaires.

 

Jean Montagard est le seul chef cuisinier à pratiquer la cuisine végétarienne, dont le talent a été reconnu par le Gault & Millau en 1980. Créateur du premier restaurant bio-végétarien de France, il organise des manifestations pour la promotion des produits issus de l'agriculture bio. Il est également professeur honoraire au lycée hôtelier de Nice, conseiller en entreprise et auteur de Grande cuisine végétarienne, paru en 2013 aux Edi-tions de La Martinière.

Magali Solodilow, diététicienne diplômée, exerce en libéral dans le golfe de Saint-Tropez. Elle est spécialisée en troubles du comportement alimentaire, en obésité adulte et infantile, et participe à de nombreuses conférences sur les avantages des protéines végétales.

 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 488

Consultations

Votre panier est actuellement vide.

Les News par Mail

Entrez votre adresse email:

YouCMSAndBlog Module Generator Wizard Plugin

Actualités

Le Sommeil de Bébé : son Importance dans le Développement du Tout Petit

 

 


Le sommeil est la deuxième fonction fondamentale chez le nouveau-né, après l’alimentation. Le fait de dormir est primordial pour se reposer, grandir, régénérer les cellules ….
C’est aussi une coupure avec le monde extérieur et ressemble à la fusion retrouvée avec la mère.
Au cours de la première année de la vie, la durée totale du sommeil diminue alors que les réveils deviennent de moins en moins fréquents. L’enfant dort moins mais par périodes plus longues.

Le sommeil du nouveau-né est lié à l’alimentation ; le bébé se réveille quand il a faim ou soif et se rendort une fois que ce besoin est comblé. Durant les premiers mois de vie du bébé, ses parents devront se conformer à son rythme. Dans le cas contraire, le bébé ressentira un sentiment de malaise et se mettra à pleurer.

Vers 6-8mois, le cadre environnemental de l’enfant joue un grand rôle pour celui-ci. Bébé a pris conscience de l’existence distincte de ses parents, de son entourage, mais aussi des odeurs, des bruits, des variations de lumière, etc. Tout changement de cadre pourra donc affecter l’enfant même si cela n’implique pas une séparation d’avec les parents (ex : déménagement, une naissance…).

Entre 1 et 3 ans, les parents remarqueront souvent que leur enfant dort souvent moins bien. Il est très excité par l’apprentissage de la marche ; petit curieux, il s’intéresse à tout ce qui l’entoure. Il prend plaisir à bouger, et donc pourra avoir du mal à s’endormir, ou à vouloir arrêter les activités nouvelles et intéressantes même s’il est fatigué.

De même, l’acquisition de l’autonomie qui le rend explorateur, peut aussi le rendre souvent craintif, anxieux. L’enfant pourra être troublé par un changement dans ses habitudes, par un départ, par la naissance d’un petit frère ou petite sœur. De cet événement perturbateur pourra en résulter parfois des rêves pénibles, des difficultés pour s’assoupir, des réveils très matinaux.

Il faut savoir qu’un rite rassurant est souvent nécessaire à l’enfant pour s’endormir ; il a besoin de la présence de ses parents, d’un doudou, d’une histoire, d’une boîte à musique ou de toute autre coutume apaisante.

La question du sommeil sera aussi en jeu surtout dans la période du « non ». Le moment du coucher pourra être le prétexte à une opposition systématique. L’enfant refuse alors de se coucher malgré la fatigue, l’esprit de contradiction l’emportant sur le besoin physiologique de repos.

Pour l’enfant, dormir signifie être séparé de ses parents ; il a parfaitement conscience que ceux-ci continuent à vivre sans lui. Inconsciemment il sait que la nuit est le moment où ses parents ont des relations intimes. Au moment de l’apparition du complexe d’Œdipe, l’enfant peut donc chercher à empêcher ce rapprochement en refusant de se coucher dans son lit, en pleurant et en les appelant ou bien en venant les retrouver dans leur chambre.

Tout en rassurant l’enfant et en lui montrant qu’ils là, il est indispensable que les parents se gardent un espace pour eux seuls, adultes. Cela signifie dormir dans une chambre à eux, distincte de celle de l’enfant. Même mère, la maman est en même temps une femme, et un père en même temps un homme. Il est primordial de se réserver une certaine intimité, non seulement pour l’équilibre du couple mais aussi dans l’intérêt de l’enfant. Le complexe d’Œdipe est une phase indispensable du développement de l’enfant. Celui-ci doit sortir de cette période, grandi, rassuré et prêt à assumer quelques années plus tard (mais sur ces bases là), sa vie d’adolescent puis d’adulte.

Espace Client







Partenaires

Allo-Medecins.fr

les-numeros-medicaux.fr

Trouvez un psychologue près de chez vous sur Allo-psychologues.fr


Conseil Psy