Conseil-Psy: une écoute et un accompagnement permanents

Comment expliquer la Mort subite du nourrisson ?

 

Même si les causes précises ne sont pas connues dans la majorité des cas, certains facteurs de risque ont été déterminés et ont permis la chute spectaculaire du nombre de décès de nourrissons depuis une vingtaine d'années.


Les facteurs de risques sont :

- la position de couchage : le nourrisson en bonne santé doit absolument être couché sur le dos , sauf avis médical ;

- les conditions de couchage : éviter oreillers, couvertures et autres peluches susceptibles de provoquer la suffocation de l'enfant (parfois expliquée par des reflux gastro-œsophagiens) ;

- le tabagisme de la mère et le tabagisme passif ;

- la température de la chambre : 18-19° ;

- l'âge du nourrisson : pic de décès entre 2 et 6 mois ;

- la prématurité ;

- le sexe masculin : les petits garçons sont plus sujets à la MSN ;

- le non-allaitement : encore une raison supplémentaire pour promouvoir l'allaitement maternel!

Mettons tout en oeuvre pour que cette baisse de l'incidence de ce syndrome se poursuive.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Consultations

Votre panier est actuellement vide.

Les News par Mail

Entrez votre adresse email:

YouCMSAndBlog Module Generator Wizard Plugin

Actualités

Allongement du congé maternité

Actuellement, en France, la durée légale du congé maternité est actuellement de 16 semaines.

La ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, est favorable à l'allongement à 20 semaines de ce congé, indemnisé à 100%, proposé la semaine dernière par le Parlement européen. 

"Vingt semaines, je suis pour. C'est une bonne démarche du Parlement européen", a déclaré Roselyne Bachelot sur LCI, prenant le contre-pied de la secrétaire d'Etat à la Famille, Nadine Morano, qui a estimé que cela coûterait trop cher. "En moyenne, nous sommes assez près des 20 semaines mais il y a un effort à faire", a jugé Roselyne Bachelot. "Cet effort, il coûte 1,1 milliard d'euros."

Il faut savoir que déjà 70% des femmes enceintes bénéficient d'un allongement du congé maternité, grâce au "congé pathologique" d'une durée de 2 semaines. Il faut également ajouter que le congé est de 21 semaines en cas de grossesse multiple, et qu'il est également allongé à partir du troisième enfant.

Le Parlement européen se prononce en faveur d'un congé maternité indemnisé à 100% de 20 semaines minimum, pour l'ensemble des pays européens (il est à ce jour, en moyenne de 14 semaines) et pour la reconnaissance dans l'UE du congé paternité.

Espace Client







Partenaires

Allo-Medecins.fr

les-numeros-medicaux.fr

Trouvez un psychologue près de chez vous sur Allo-psychologues.fr


Conseil Psy