Conseil-Psy: une écoute et un accompagnement permanents

Enfant Précoce



Votre enfant s'ennuie, vous semble en décalage avec les autres enfants de son âge, s'intéresse à des sujets complexes ?


Votre enfant est peut-être précoce.

Un enfant précoce a des capacités intellectuelles très supérieures à la moyenne. Cette maturité intellectuelle contraste souvent avec son apparence physique (petit, chétif...)et ses aptitudes motrices (ne sait pas s'habiller tout seul ou même nouer ses lacets...).

Souvent, ce qui alerte les parents, c'est que leur enfant est en décalage avec les autres enfants de son âge, sur le plan intellectuel : il fait des puzzles de "grands", résoud des problèmes mathématiques de classe supérieure, etc...... Mais aussi, il est dissipé en classe, et les difficultés scolaires commencent assez tôt. Ces difficultés sont dues à l'ennui, mais aussi à la méthode éducative trop académique.

Les enfants précoces sont sur leur propre planète et évoluent à leur rythme avec de gros problèmes pour s'adapter aux règles de l'école. Souvent, leur richesse intellectuelle semble brimée, mise en cage et ne peut s'exprimer.

++Quelques signes pour reconnaître un enfant précoce++ :

- il parle avant 2 ans et sait souvent lire avant son entrée en maternelle
- son discours très construit contraste avec ses écrits médiocres et ses retards moteurs
- il s'intéresse à tout : au "pourquoi" des choses plutôt qu'au "comment"
- il est hyper sensible et créatif
- ses gestes sont souvent maladroits
- ses raisonnements sont intuitifs
- il peut être un enfant modèle si le sujet et le professeur l'intéressent et un cancre s'il s'ennuie
- il a de gros problèmes de méthode de travail
- il s'intégre parfois difficilement en société

Pour que l'enfant précoce ne soit pas mis de côté par les petits copains qui le prennent pour un extra-terrestre ou la tête de turc mais aussi par le système éducatif trop académique ou rigide pour lui, il est primordial que l'enfant passe des tests psychologiques. Cette consultation avec un psychologue permet de confirmer une éventuelle précocité de l'enfant. Et notamment, il s'agit de déterminer son quotient intellectuel. Les enfants précoces ont souvent un QI aux environs de 150. Pour rappel, le QI moyen est de 100 et 70% de la population a un QI compris entre 85 et 115.
Ces tests psychologiques sont passés par un psychologue. D'ailleurs, parfois il est bon que l'enfant puisse avoir quelques consultations avec un psychologue s'il vit mal cette différence, s'il est mis à l'écart, s'il souffre ...etc...
De même, les parents qui souffrent à la place de leur enfant, doivent se faire entourer, conseiller, et pourquoi pas intégrer une association, afin de prendre du recul et de ne plus culpabiliser.

Voici quelques associations pour aider les enfants précoces et leur entourage : (informations, soutien, conseils, orientation...) :

- AFEP (Association Française pour les Enfants Précoces) : http://www.afep.asso.fr
- ANPEIP (Association Nationale Pour les Enfants Intellectuellement Précoces) : http://www.anpeip.org
- ALREP (Association nationale et internationale de Loisirs, de Rencontres et d'Education pour les Enfants Précoces) : http://www.alrep.org

Voici deux ouvrages pour éclairer les parents d'enfants précoces :

- ''L'enfant surdoué. L'aider à grandir, l'aider à réussir''. Jeanne Siaud-Facchin (Odile Jacob)

L'Enfant surdoué : L'aider à grandir, l'aider à réussir

- ''Petit surdoué deviendra grand''. Sophie Côte (Albin Michel)

Petit surdoué deviendra grand : L'avenir de l'enfant précoce

 

Consultations

Votre panier est actuellement vide.

Les News par Mail

Entrez votre adresse email:

YouCMSAndBlog Module Generator Wizard Plugin

Actualités

Semaine Nationale de Prévention contre la violence en milieu scolaire

 

Du lundi 12 au vendredi 16 janvier 2015

La MAE accompagne tous les élèves et s’engage pour lutter contre la violence en milieu scolaire

Numéro 1 de l’Assurance Scolaire, la MAE est l’un des partenaires historiques de l’école publique.

Créée en 1932 par des enseignants soucieux de la bonne protection de leurs élèves et toujours dirigée par eux, la MAE a toujours placé l’enfant au coeur de ses préoccupations.

En tant qu’acteur incontournable du monde éducatif, la MAE a pour missions de protéger mais également d’informer, de prévenir et de sensibiliser les élèves et les enseignants aux problématiques à risques en milieu scolaire grâce aux actions déployées par sa Fédération MAE SOLIDARITÉ.

Fidèle à sa vocation, MAE SOLIDARITÉ organise une Semaine Nationale de Prévention, du lundi 12 au vendredi 16 Janvier 2015. A cette occasion, son réseau d’experts bénévoles assurera des actions de prévention sur l’ensemble du territoire auprès des élèves de 7 à 12 ans, autour d’une thématique phare « la prévention de la violence entre pairs ». Trois sujets seront déclinés: le racket, le cyberharcèlement et les pratiques des jeux de respiration.

Véritable précurseur en matière de prévention, la MAE, partenaire de la campagne « Agir contre le harcèlement à l’école » avec le Ministère de l’éducation nationale, poursuit son engagement avec un dispositif d’envergure nationale.

Des actions de prévention dans plus de 400 classes, soit environ 12 000 élèves sensibilisés

Des vidéos pour initier échanges et réflexions entre élèves et animateurs prévention :

« Vinz et Lou stoppent la violence » pour les sujets concernant le cyberharcèlement et les jeux de respiration.

« Et si on s’parlait du harcèlement à l’école ?» pour le racket.

Objectifs initier le dialogue avec les élèves, échanger sur les difficultés rencontrées, les orienter vers le recours à l’adulte.

Remise d’un outil de prévention à la fin de l’intervention.

Jeux dangereux et harcèlement en milieu scolaire

Aujourd’hui, le phénomène de violence entre pairs à l’école est devenu fréquent, quel que soit l’environnement de l’établissement. Environ 10 % des élèves sont régulièrement victimes de harcèlement (humiliations, violences verbales ou physiques répétées). L’apparition des nouvelles technologies a également fait naître une nouvelle forme de violence : le cyberharcèlement. Répertoriés dans les jeux dangereux, on note les jeux de respiration, d’apnée ou d’évanouissement. Sous la pression du groupe, 1 enfant sur 10 y a déjà participé.

Tous les outils et les actions de prévention sont consultables depuis le site www.mae-prevention.org

Espace Client







Partenaires

Allo-Medecins.fr

les-numeros-medicaux.fr

Trouvez un psychologue près de chez vous sur Allo-psychologues.fr


Conseil Psy